Skip to main content

Sur le radar: Lourde commande pour Nathan Légaré

Avec le départ d'Ivan Chekhovich et une formation plus jeune, l'espoir des Penguins devra sonner la charge chez le Drakkar

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

BOISBRIAND - Le calcul semble assez facile à faire à première vue : Nathan Légaré a marqué 45 buts à sa deuxième campagne avec le Drakkar de Baie-Comeau, il devrait donc atteindre le prestigieux plateau des 50 buts maintenant qu'il a encore plus d'expérience derrière la cravate.

En réalité, ce n'est pas si simple. Le choix de troisième ronde des Penguins de Pittsburgh au dernier repêchage (74e au total) a assurément cette marque dans la mire, mais le Drakkar présente un visage beaucoup plus jeune que l'année dernière.

S'il s'avérait un complément de luxe à 17 ans, Légaré devra désormais sonner la charge en compagnie de Gabriel Fortier - le choix de deuxième ronde du Lightning en 2018 (59e au total). Et ils devront le faire sans l'aide d'Ivan Chekhovich, auteur de 105 points l'an dernier, qui a gradué dans le club-école des Sharks.

« On veut être des leaders au niveau offensif, c'est important pour nous à cause de notre grosse saison de l'année dernière, a-t-il expliqué. C'est sûr que c'est différent maintenant que Chekhovich n'est plus là. Il avait une vision de jeu de calibre LNH et son lancer était dévastateur.

« On a des choses à apprendre et je suis sûr qu'un jeune va prendre sa place au fur et à mesure que la saison va avancer. »

À LIRE AUSSI : Sur le radar: Colten Ellis a appris des champions | Repêchage 2020 : Patrick Guay n'est pas tombé loin de l'arbre

Sans les passes de Chekhovich - il en a amassé 62 la saison dernière - et sa présence sur l'avantage numérique qui permettait à Légaré de recevoir un peu moins d'attention, la « game » vient de changer. Le robuste attaquant de 6 pieds et 206 livres devra davantage être à l'origine de ses propres chances.

C'est dans cette optique que l'objectif des 50 buts peut être un peu plus difficile à atteindre. Il faut aussi se rappeler qu'aucun joueur n'a réussi cet exploit depuis Alex Barré-Boulet en 2017-18. 

Jusqu'ici, Légaré a touché la cible à quatre occasions et a récolté autant d'aides en huit matchs depuis son retour du camp d'entraînement des Penguins, avec lesquels il a déjà signé son contrat de recrue.

« Je ne serai jamais un gars qui va demander à un joueur de marquer 50 buts, a déclaré l'entraîneur Jon Goyens. Je sais qu'il veut probablement le faire, mais pour moi l'important c'est qu'il se développe de la bonne façon. On a déjà vu des gars qui ont marqué 40, 50 ou 60 buts et qui n'ont pas eu de carrière chez les professionnels.

« Je veux qu'il fasse des choses qu'il va être en mesure d'amener au prochain niveau. Ce n'est pas seulement de regarder sa page de statistiques, c'est de voir la manière dont il joue et dont il gère un match. »

Dans sa description de tâches, Légaré risque de voir apparaître des missions défensives, notamment en désavantage numérique, un aspect du jeu auquel il a peu participé l'an dernier.

« Je veux atteindre le prochain niveau le plus rapidement possible et ce n'est pas en sautant des étapes que je vais réussir à le faire, a-t-il commenté. C'est en travaillant sur mon jeu défensif. Même si j'ai un rôle plus offensif, je veux montrer aux jeunes que c'est important d'être fiable dans notre zone. » 

Des devoirs

Quand il a quitté le camp d'entraînement des Penguins avec un contrat en poche et après avoir récolté deux buts et une aide en deux matchs préparatoires, Légaré est rentré à Baie-Comeau avec une petite liste de choses à améliorer. 

Son jeu défensif y figurait, mais il y avait aussi son explosion sur patins. C'est probablement l'une des principales lacunes de son jeu qui l'ont fait glisser jusqu'en troisième ronde même s'il avait récolté 87 points en 68 matchs, la deuxième meilleure production chez les joueurs admissibles au repêchage dans la LHJMQ.

« Les trois premiers coups de patin, c'est une petite touche qui manque à mon jeu, a-t-il reconnu. Une autre saison dans le junior peut faire une différence. J'y pense chaque jour à l'entraînement et pendant les matchs. Je réussis à contourner les défenseurs, mais la LNH reste la meilleure ligue au monde. Il faut avoir un petit plus. » 

Video: CBJ@PIT: Deuxième but en 23 secondes pour Légaré

Ça ne l'a effectivement pas empêché de gonfler son niveau de confiance en amassant d'abord deux buts et une aide en trois matchs au tournoi des recrues des Penguins avant d'afficher la même production en deux « vrais » matchs préparatoires.

« La confiance est là, mais pas trop non plus, a-t-il relativisé. J'ai encore des choses à accomplir dans le junior. Une saison ne fait pas une carrière et ce n'est pas parce que j'ai signé un contrat que le travail est terminé. »
 

Dans le calepin 

- Après le défenseur Noah Dobson (12e au total en 2018) la semaine dernière, c'était au tour de l'attaquant Oliver Wahlstrom (11e au total en 2018) de disputer son premier match avec les Islanders, lundi. Le franc-tireur a été blanchi en 15:13 de temps de jeu, mais il a cogné à la porte.
Tweet from @RTaub_: More information

- L'espoir des Flames Jakob Pelletier (26e au total en 2019) a connu la soirée la plus productive de sa carrière dans la LHJMQ en réussissant son premier tour du chapeau et en ajoutant deux aides dans un gain éclatant de 9-0 des Wildcats de Moncton face aux Sea Dogs de Saint-Jean, dimanche.
Tweet from @HeresYourReplay: More information

- Parlant des Wildcats, ils ont mis la main sur du renfort défensif de qualité en Axel Andersson. Le Suédois, un choix de deuxième ronde des Bruins en 2018 (57e au total), a décidé de faire le saut en Amérique du Nord cette année. Il totalise trois aides en deux rencontres jusqu'à maintenant. 
 

2020 sous la loupe

- L'imposant attaquant Quinton Byfield ne veut assurément pas concéder le trône à Alexis Lafrenière en vue du prochain repêchage. Le patineur de 6 pieds 4 pouces et 215 livres mène la Ligue de l'Ontario avec une récolte de huit buts et 12 aides en 20 rencontres, cette saison.
Tweet from @Sudbury_Wolves: More information

- L'attaquant des Cataractes de Shawinigan Mavrik Bourque a réussi un exploit peu commun, la semaine dernière, en inscrivant un tour du chapeau en l'espace de 4:44 en première période face au Drakkar. Le Plessisvillois totalise sept buts et quatre aides en neuf rencontres.
Tweet from @drak_cast: More information

- L'adaptation du gardien Yaroslav Askarov de la MHL, la ligue junior russe, à la VHL, la ligue mineure de la KHL, semble bien se faire. Le meilleur portier disponible en vue du prochain encan affiche une moyenne de buts alloués de 2,63 et un taux d'efficacité de ,902 en sept départs.
 

L'indice Lafrenière 

En hausse: Depuis qu'il a été blanchi au premier match de la saison, l'attaquant de l'Océanic ne dérougit pas. Il totalise huit buts et 17 aides pour un total de 25 points en 10 matchs et une moyenne bien ronde de 2,5 points par match.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.