Skip to main content

Sur le radar: Colten Ellis a appris des champions

Le gardien de l'Océanic est prêt à apporter cette culture gagnante à Rimouski alors que les attentes sont très grandes

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

Quand il a vu Jordan Binnington soulever la Coupe Stanley au mois de juin dernier, Colten Ellis ne s'imaginait pas qu'il aurait l'occasion de côtoyer l'imperturbable homme masqué et ses comparses quelques mois plus tard au camp d'entraînement des Blues de St. Louis. 

Le gardien, qui vient de fêter ses 19 ans, a vite fait le lien lorsque les champions en titre ont fait de lui le dernier choix de la troisième ronde (93e au total) au plus récent Repêchage de la LNH.

À LIRE AUSSI : Repêchage 2020 : Hendrix Lapierre s'est fait un nomSur le radar : Samuel Poulin amorce son marathon

« Ç'a été une très bonne expérience de m'entraîner avec quelques-uns des vétérans de l'équipe et de pouvoir côtoyer Jordan, a-t-il commenté. C'est évident que je l'ai regardé travailler et que j'ai pris quelques trucs ici et là. C'était incroyable de m'imprégner de cette culture gagnante. »

Et bien franchement, il n'aurait pas pu mieux tomber.

C'est que les attentes sont particulièrement élevées à Rimouski, cette année. Comme il s'agit fort possiblement de la dernière saison du jeune prodige Alexis Lafrenière dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), on devine facilement que l'Océanic n'a pas l'intention de repartir les mains vides.

« Chaque fois qu'un athlète progresse, c'est lié à une expérience qu'il a vécue », a fait valoir l'entraîneur et directeur général de l'Océanic, Serge Beausoleil. « De voir le niveau de jeu d'un club champion et d'emmagasiner ce bagage-là, ç'a une valeur inestimable. Il n'y a aucun doute qu'il a été inspiré par tout ça. »

Difficile de ne pas l'être quand on se retrouve en plein cœur d'une ville en liesse, qui célèbre la première conquête de l'équipe en 51 ans d'histoire. Imaginez en plus si vous êtes un espoir de l'organisation et que vous avez la chance d'apprendre aux côtés d'un gardien au parcours aussi étonnant que motivant.

Binnington, faut-il le rappeler, a obtenu son premier départ dans la LNH le 7 janvier 2019, à l'âge de 25 ans, et il était sacré champion 156 jours plus tard. Tout comme Ellis, il a été un choix de troisième ronde (88e au total) de l'organisation en 2011.

« Je crois que c'est une histoire inspirante pour n'importe quel joueur de hockey, peu importe que tu sois un gardien, un défenseur ou un attaquant, a fait remarquer le Néo-Écossais. C'est très cool de voir la passion qui l'anime et tout le succès qu'il a connu en si peu de temps.

« Mais le message de l'équipe, c'est que tout ça est derrière eux. Ils savent qu'ils ont beaucoup de travail à faire et ils se sont préparés comme si c'était une saison comme les autres. »

Sous-estimé

Si Lafrenière, que l'on considère comme le potentiel premier choix du prochain encan de la LNH, y sera pour beaucoup si l'Océanic atteint l'objectif ultime, Ellis aura assurément son mot à dire.

« Nommez-moi une bonne équipe et je vous nommerai un bon gardien, a lancé Beausoleil. Colten, c'est le porte-étendard de cette équipe-là. On parle beaucoup d'Alexis - avec raison - mais on a souvent tendance à oublier l'apport majeur de Colten dans les succès de notre équipe.

« Il est une pièce importante de notre casse-tête. Nous sommes contents de l'avoir et je ne m'attends à rien de moins que sa meilleure saison. Il est sur la bonne voie. »

À sa troisième campagne dans le circuit junior québécois, le portier a tout le potentiel pour figurer parmi les meilleurs gardiens de la Ligue - s'il ne trône pas lui-même au sommet. Il pourrait aussi être considéré à l'échelle nationale pour défendre la cage du Canada au Championnat mondial junior (CMJ) en décembre.

En sept matchs jusqu'ici, il a signé cinq victoires et affiche une moyenne de buts alloués de 2,51 ainsi qu'un pourcentage d'arrêts de ,916.

« Je sais qu'il y a beaucoup d'attention sur nous cette année, a-t-il conclu. Mais comme c'est toujours le cas, tout le monde veut seulement s'améliorer et rendre l'équipe encore meilleure. Pour moi, c'est de faire tout ce que j'ai à faire sur la patinoire et à l'extérieur pour m'assurer d'avoir du succès. »

Dans le calepin

- Belle surprise pour les Wildcats et aussi pour Jakob Pelletier : Jeremy McKenna, son compagnon de trio, a été libéré de son contrat avec le club-école des Flames de Calgary et sera de retour à Moncton pour une dernière saison. Il a amassé 97 points, dont 45 buts, en 68 matchs la saison dernière.

Tweet from @jak_pelletier: My face when I knew this guy was coming back!🔥 @pipesmac12 @monctonwildcats pic.twitter.com/OS0wUFW776

- Après avoir été rétrogradé dans la Ligue américaine de hockey (LAH) avant le match d'ouverture des Ducks d'Anaheim, le Québécois Maxime Comtois a été rappelé, lundi. Il pourrait disputer son premier match mardi face aux Red Wings de Detroit, lui qui a récolté sept points (deux buts, cinq passes) en 10 matchs dans la LNH l'an dernier.

- Parlant des Ducks, ils ont fait signer un contrat de recrue à Benoit-Olivier Groulx, leur choix de deuxième ronde en 2018 (54e au total). L'attaquant des Mooseheads de Halifax a connu un fort camp d'entraînement et il a été parmi les derniers retranchés à son deuxième passage à Anaheim. 

Tweet from @HFXMooseheads: Huge congrats to BO Groulx who officially signed an entry level contract with the @AnaheimDucks today. #GoMooseGo pic.twitter.com/N1EFc5f2BT

2020 sous la loupe

- Le Bureau central de dépistage de la LNH a publié, lundi, sa liste des joueurs à surveiller en vue du prochain repêchage. Quatre joueurs de la LHJMQ sont pour l'instant considérés comme de potentiels choix de première ronde : les attaquants Alexis Lafrenière (Rimouski), Hendrix Lapierre (Chicoutimi) et les défenseurs Justin Barron (Halifax) et Jérémie Poirier (Saint-Jean).

À LIRE : Repêchage 2020: Lafrenière sur la liste des joueurs à surveiller

- Si l'année d'admissibilité au repêchage vient avec de la pression, il faudrait d'ailleurs en informer Lafrenière. Le potentiel premier choix du prochain encan totalise déjà six buts, dont deux gagnants, et 13 aides à ses huit premières rencontres. À ce rythme, la compétition aura fort à faire pour le déloger de son trône.

Tweet from @HeresYourReplay: Here was Lafreni��re's 🍎A beautiful setup to Zachary Bolduc who nets his 2nd 🚨 in 3GP pic.twitter.com/M6OqB3leJj

- Même si les Voltigeurs connaissent des difficultés en ce début de saison, l'attaquant Dawson Mercer - coté B sur la liste préliminaire - se démarque avec ses sept buts sur 27 lancers en sept matchs. Il est à égalité avec trois autres joueurs au deuxième rang des buteurs de la LHJMQ.

Tweet from @Andylehoux1: Dawson Mercer scores his 6th of the season and 2nd of the night with a powerful slap shot from the point on the PP. #2020NHLDraft pic.twitter.com/m5UgRiQ8Nd

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.