Skip to main content

En cinq points : Sharks vs Golden Knights, match no 6

San Jose tentera à nouveau d'éviter l'élimination; Vegas chercher à remporter une première série à domicile

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Chroniqueur NHL.com

SHARKS vs GOLDEN KNIGHTS

19h H.E.; NBCSN, SN, SN360, TVAS, ATTSN-RM, NBCSCA
Vegas mène la série 3-2

Les Golden Knights de Vegas pourraient éliminer les Sharks de San Jose s'ils l'emportent à domicile, dimanche, lors du sixième match de la série de première ronde dans l'Association de l'Ouest.

Les Golden Knights ont une fiche de 4-1 au T-Mobile Arena contre les Sharks lors des deux dernières saisons. L'an dernier, ils avaient remporté la série de deuxième ronde en six matchs, et deux victoires avaient été acquises à domicile en trois parties. Dans la présente série, Vegas n'a pas perdu à domicile, et a inscrit onze buts contre trois.

À LIRE : Les Golden Knights optimistes pour le match no 6 | Karlsson veut en faire plus

Vegas pourrait devenir la deuxième équipe de l'histoire de la LNH à atteindre la deuxième ronde lors de ses deux premières saisons d'existence. Les Blues de St. Louis avaient fait de même en 1968 et 1969. Les Rangers avaient aussi réussi cet exploit en 1927 et 1928, mais ils avaient profité d'un laissez-passer en première ronde.

Voici cinq points à surveiller pour le match no 6 :


1. Le premier but

Chaque fois qu'une équipe a inscrit le premier but dans la série, elle a remporté le match. Le joueur de centre des Sharks Joe Thornton en est donc venu à une conclusion évidente :

« Il va falloir marquer en premier! »

Les partisans n'ont pas eu à attendre bien longtemps pour voir ce premier but lors des quatre dernières rencontres. Vegas a marqué à la 58e seconde dans le match no 2, la 16e dans le match no 3 et à 1:11 dans la quatrième rencontre. San Jose a répliqué à 1:16 lors du match no 5.

« On sait à quoi s'attendre dans cet aréna, a indiqué le joueur de centre des Sharks Joe Pavelski. Ce ne sera pas facile et on devra être prêt à faire face à la vague de début de match. On va tenter d'installer notre attaque dès le début de la rencontre. »


2. Jones doit imiter sa dernière performance

Le gardien Martin Jones a connu une bonne soirée lors du match no 5 en effectuant 30 arrêts dans la victoire de 5-2. Son plus important a été réalisé face à Reilly Smith sur un 2-contre-1 en troisième période alors que les Sharks avaient une avance d'un filet. 

Il devra maintenir ce niveau de jeu à Vegas, où il a connu sa part de difficultés. Il a été retiré de la rencontre quatre fois en huit parties au T-Mobile Arena en saison et séries éliminatoires. Lors du match no 3, il est demeuré devant le filet durant les 60 minutes de la rencontre, mais avec un pointage de 6-3, il n'était pas très loin de se faire indiquer le chemin du vestiaire. Lors de la partie suivante, l'entraîneur Peter DeBoer a sorti le crochet après l'avoir vu permettre deux buts sur sept lancers. Les Sharks se sont inclinés 5-0. 


3. Les unités spéciales

Les Golden Knights ont un pourcentage d'efficacité en avantage numérique de 33,3 pour cent depuis le début des séries éliminatoires. Le taux des Sharks est de 17,4 pour cent, mais ils ont aussi permis deux buts en infériorité numérique.

Ces statistiques sont pour le moins surprenantes. En saison, les Golden Knights n'avaient que le 25e meilleur jeu de puissance de la LNH à 16,8 pour cent, et le 14e meilleur désavantage numérique à 80,9 pour cent. Les Sharks étaient quant à eux sixièmes en avantage numérique (23,6) et 15e à moins d'un homme (80,8).

Video: VGK@SJS, #5: Smith marque sur un rebond fortuit

 

Même s'ils ont remporté le match no 5, le club de San Jose a échoué lors des deux occasions où il s'est défendu en infériorité numérique. À sa défense, l'un des buts était chanceux, alors que la rondelle a touché le bâton de son propre défenseur, puis l'intérieur du patin gauche de Jones avant d'entrer dans le but.

« Nous n'avons pas offert le type de jeu que nous pouvons offrir, a souligné le défenseur Erik Karlsson. Je ne veux rien leur enlever, ils font un bon travail. Ils ont trouvé des façons d'inscrire des buts de manières différentes et on doit maintenant trouver une façon de jouer en désavantage numérique comme nous savons le faire. »


4. Le contrôle de la rondelle

« Tu ne veux pas les laisser opérer leur jeu de transition. C'est une équipe tellement talentueuse, surtout leurs défenseurs qui adorent s'impliquer dans le jeu offensif. Si on ne place pas des rondelles derrière eux au bon moment et qu'on ne force pas leurs défenseurs à patiner, ils vont se porter à l'offensive et tenter d'attaquer à quatre joueurs, parfois même cinq. »

Cette citation, prononcée par Max Pacioretty des Golden Knights, aurait très bien peu être dite par n'importe quel joueur des Sharks à propos de Vegas.


5. Profiter des chances

Les Sharks seront-ils en mesure de gagner deux parties de suite et forcer la tenue d'un match no 7? Les Golden Knights ont remporté leurs trois rencontres l'an dernier quand ils avaient la chance d'en finir avec une série, chaque fois sur la route. Cette année, ils n'ont pas été en mesure de terminer la besogne face aux Sharks lorsqu'ils en avaient la chance vendredi, mais ils pourraient pour la première fois éliminer un adversaire sur leur propre patinoire, dimanche.

« Non seulement on veut en finir, mais on veut le faire pour nos partisans. Ils ont beaucoup d'énergie, beaucoup de passion. Ils nous ont appuyés toute la saison, à travers nos hauts et nos bas. On veut donc gagner pour eux et pour tous les gars dans notre vestiaire », a souligné l'attaquant de Vegas Alex Tuch. 


Formation prévue des Sharks

Timo Meier -- Logan Couture -- Joe Pavelski
Evander Kane -- Tomas Hertl -- Gustav Nyquist
Marcus Sorensen -- Joe Thornton -- Kevin Labanc
Joonas Donskoi -- Barclay Goodrow -- Melker Karlsson

Marc-Edouard Vlasic -- Brent Burns
Brenden Dillon -- Erik Karlsson
Joakim Ryan -- Justin Braun


Martin Jones
Aaron Dell


Retranchés: Lukas Radil, Tim Heed
Blessé: Micheal Haley (bas du corps)


Formation prévue des Golden Knights
Max Pacioretty -- Paul Stastny -- Mark Stone
Jonathan Marchessault -- William Karlsson -- Reilly Smith
Tomas Nosek -- Cody Eakin -- Alex Tuch
William Carrier -- Pierre-Edouard Bellemare -- Ryan Reaves


Nate Schmidt -- Deryk Engelland
Brayden McNabb -- Shea Theodore
Jon Merrill -- Colin Miller


Marc-Andre Fleury
Malcolm Subban


Retranchés: Nikita Gusev, Ryan Carpenter, Nick Holden, Jimmy Schuldt, Brandon Pirri, Valentin Zykov
Blessé: Erik Haula (bas du corps)


Dans le calepin

Les deux équipes n'ont apporté aucun changement à leur formation… Haley devrait rater un troisième match consécutif.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.