Skip to main content

Sept joueurs à surveiller au Championnat mondial junior

Notre journaliste identifie les espoirs que les amateurs devront avoir à l'œil au cours des prochaines semaines

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

OSTRAVA, République tchèque - C'est aujourd'hui le grand jour.

Le fameux matin du 26 décembre où l'on attend tranquillement le début du Championnat mondial junior en digérant encore le trop lourd souper de la veille. Vous n'avez pas encore faim? Pas grave.

À LIRE AUSSI : ÉCJ: Lafrenière, un mentor pour Byfield? | CMJ: Le Canada veut faire oublier le dernier échec | CMJ: Questions-réponses avec Trevor Timmins | Formations du Championnat mondial junior 2020

C'est déjà l'heure de mettre la table pour les 12 prochains jours de hockey qui nous attendent!

On connaît les gros noms - les Alexis Lafrenière, Quinton Byfield, Cole Caufield, Alexander Romanov et compagnie - mais d'autres joueurs qu'on a un peu moins la chance de voir à l'œuvre méritent aussi qu'on garde un œil attentif sur leurs performances à compter d'aujourd'hui. 

Voici sept joueurs à surveiller pendant le Championnat mondial junior : 

Aatu Räty, A - Finlande

Statistiques 2019-20 - Karpat M20 (Jr A. SM-Liiga) : 16 MJ : 1-14-15
Admissible au Repêchage 2021 de la LNH

Si vous êtes du genre à garnir votre carnet de notes sur les espoirs à l'avance, les matchs de la Finlande seront pour vous. Même si Anton Lundell, l'un des meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage, n'y est pas en raison d'une blessure, Räty sera assurément sur le radar. 

L'attaquant est considéré comme le potentiel premier choix au total en 2021. Il n'a que 17 ans, mais il totalise déjà deux buts et deux aides en 12 rencontres dans la Liiga contre des hommes. Avec son gabarit de 6 pieds 1 pouce et 181 livres, il ne devrait pas avoir trop de misère à tirer son épingle du jeu contre les moins de 20 ans. Reste à voir quel genre de rôle on lui confiera.

Tweet from @lassialanen: Aatu R��ty snipes one home to start the third. 5-3 K��rp��t. #2021NHLDraft #JCWC2019 pic.twitter.com/thPdKwUXVg

Arthur Kaliyev, A - États-Unis

Statistiques 2019-20 - Bulldogs d'Hamilton (OHL) : 33 MJ : 31-31-62
33e choix au total du Repêchage 2019 de la LNH - Kings de Los Angeles

L'attaquant ne jouit peut-être pas de la meilleure réputation, mais il sait faire une chose mieux que la grande majorité des joueurs de son âge : marquer des buts. Après en avoir enfilé 51 en 67 matchs, l'an dernier, il en a déjà 31 en 33 rencontres à Hamilton. Il est accessoirement le meilleur pointeur de la Ligue de hockey de l'Ontario.

De ce qu'on a pu voir au camp d'entraînement de la formation américaine, l'entraîneur Scott Sandelin a peut-être bien l'intention de l'utiliser sur un trio en compagnie de Cole Caufield, un autre franc-tireur, et d'Alex Turcotte, un excellent fabricant de jeux. Il ne faudrait donc pas se surprendre si l'Américain termine dans les hauteurs du classement des buteurs du tournoi.

Bowen Byram, D - Canada

Statistiques 2019-20 - Giants de Vancouver (WHL) : 27 MJ : 3-16-19
Quatrième choix au total du Repêchage 2019 de la LNH - Avalanche du Colorado

Avertissement : si vous êtes un partisan de l'Avalanche du Colorado, le simple fait de voir Byram à l'œuvre au cours des prochains jours pourrait vous faire rêver. Vous aurez été prévenus. L'espoir de l'Avalanche a tout simplement été l'un des meilleurs défenseurs de la formation canadienne au camp de sélection.

Son coup de patin, sa vision du jeu et son maniement de rondelle sont à un autre niveau. Sur une patinoire de dimension olympique, où il disposera de quelques pieds de plus en largeur, il pourra manœuvrer à sa guise et générer de l'attaque pour les Canadiens. Il occupera sans doute un rôle de premier plan sur l'avantage numérique.

Jan Jenik, A - République tchèque

Statistiques 2019-20 - Bulldogs d'Hamilton (OHL) : 27 MJ : 22-34-56
65e choix au total du Repêchage 2018 de la LNH - Coyotes de l'Arizona

Plus le temps passe, plus on se demande si les Coyotes n'ont pas réalisé un vol en sélectionnant Jenik en tout début de troisième ronde en juin 2018. L'attaquant tchèque n'a jamais jeté quelqu'un en bas de sa chaise avec ses statistiques, mais il est en train de connaître une éclosion intéressante à Hamilton.

Il est le compagnon de trio de Kaliyev avec les Bulldogs et occupe le quatrième rang des pointeurs de la OHL. Au sein d'une formation tchèque un peu dégarnie offensivement par rapport aux années passées, il aura un rôle clé. Il n'aura cependant pas la tâche facile puisque les Tchèques sont dans un groupe de la mort en compagnie des États-Unis, de la Russie, du Canada et de l'Allemagne.

Tweet from @BulldogsOHL: 🚨 DING!Jan Jenik with the bardown beauty and the Dogs are within ONE 😎#GoHAM pic.twitter.com/Q8oMCI3uPJ

Mattias Norlinder, D - Suède

Statistiques 2019-20 - MODO (Allsvenskan) : 28 MJ : 6-8-14
64e choix au total du Repêchage 2019 de la LNH - Canadiens de Montréal

Le défenseur suédois est en train de sortir de sa coquille cette saison, et sa participation au Mondial junior en est une autre preuve. Avant cette sélection, les services de Norlinder n'avaient jamais été retenus par l'une ou l'autre des équipes nationales suédoises. Voilà qui est maintenant fait.

L'espoir des Canadiens fera partie de l'une des brigades défensives les plus solides parmi les 10 formations qui participent au tournoi - cinq des sept arrières ont été sélectionnés au premier tour dans la LNH. Les dirigeants du Tricolore ont été séduits par son coup de patin avant de le sélectionner, l'été dernier, et nous serons à même de le constater sur la grande glace.

Tweet from @MODO_Hockey: Mattias Norlinder s��tter det avslutande m��let i kv��llens 7-1-seger ��ver Mora IK! ��\_(���)_/�� #modose #matchdag pic.twitter.com/BgmQbruOKB

Tim Stützle, A - Allemagne

Statistiques 2019-20 - Adler Mannheim (DEL) : 25 MJ : 5-18-23
Admissible au Repêchage 2020 de la LNH

L'attaquant allemand de 17 ans fait beaucoup jaser la planète hockey depuis le début de la saison. Et avec raison. Il totalise déjà 23 points en 25 matchs dans la Ligue allemande contre des hommes, ce qui l'a fait grimper non loin du sommet dans les différents classements en vue du prochain repêchage.

On aura maintenant la chance de le voir contre les meilleurs joueurs de son âge et contre certains de ses rivaux directs - Alexis Lafrenière, Quinton Byfield, Alexander Holtz et Lucas Raymond, notamment. Le jeu des comparaisons sera probablement plus facile à faire après ce tournoi. Il faudra également surveiller ses coéquipiers John-Jason Peterka et Lukas Reichel, eux aussi admissibles au prochain encan.

Tweet from @Hockey_Robinson: Tim St��tzle (#8) scores his second goal of the #ChampionsGoBeyond tournament. #2020NHLDraft pic.twitter.com/CwubTpS5YF

Yaroslav Askarov, G - Russie

Statistiques 2019-20 - St. Petersbourg (VHL): 16 MJ: 2,38 - ,922
Admissible au Repêchage 2020 de la LNH

C'est bien connu, l'entraîneur russe Valeri Bragin n'aime habituellement pas confier trop de responsabilités aux jeunes joueurs pendant le Mondial junior. Il n'aura pas le choix de changer son fusil d'épaule en ce qui a trait à Askarov. La raison est simple : le gardien de 17 ans gagne partout où il passe.

Il a tout récemment fait le coup aux Canadiens à la Coupe Hlinka-Gretzky, en août, pour permettre aux siens de remporter la médaille d'or dans un match au cours duquel ils ont été totalement dominés. Il a déjà signé une victoire à son seul match dans la KHL et sera le premier gardien réclamé en juin prochain. Dans un tournoi où tout se joue en 60 minutes, Askarov pourrait surprendre certains adversaires.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.