Skip to main content

Pendant deux périodes, le cœur n'y était pas

Les Predators inscrivent quatre buts en deuxième période et défont les Canadiens 4-2 au Centre Bell

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Les Canadiens de Montréal disent être animés de bonnes intentions, mais mardi le cœur n'y a pas été pendant deux périodes face aux Predators de Nashville. Les changements que l'entraîneur Claude Julien a apportés aux trios n'ont pas donné de grands résultats et les Predators, beaucoup plus affamés, l'ont emporté 4-2 au Centre Bell.

Filip Forsberg a dirigé l'attaque des Predators (35-26-8) avec deux buts, ses 20e et 21e de la saison, en plus d'une passe. Ryan Johansen, son 14e, et Calle Jarnkrok, son 15e, ont été leurs autres marqueurs en deuxième période. Le défenseur Roman Josi a amassé deux aides.

À LIRE AUSSI : Canadiens : Un dernier hommage à Henri RichardTour d'horizon des matchs du 10 mars

« L'analyse du match se fait davantage d'une période à l'autre au détriment de l'analyse des trios », a estimé l'entraîneur Claude Julien, quand on lui a demandé ce qu'il avait pensé du rendement des nouvelles unités.

« Les trios ont quand même bien fait en troisième période, mais nous n'avons pas été du tout là au cours des deux premières périodes », a-t-il tranché. 

Artturi Lehkonen, son 13e, et l'attaquant suédois Lukas Vejdemo, avec son premier dans la LNH, ont été les marqueurs du Tricolore (31-31-9) en troisième période.

« C'est le 'fun' de réussir un premier but, mais j'aurais préféré que l'équipe gagne, a mentionné Vejdemo. Nous avons perdu un troisième match de suite, et il n'y a rien d'agréable là-dedans. »

Video: Trop peu, trop tard pour le Tricolore face aux Preds

Le jeune gardien Juuse Saros a repoussé 32 lancers devant le filet des gagnants, comme Carey Price à l'autre bout.

En signant un troisième succès d'affilée, les Predators se sont hissés de nouveau dans le groupe des huit de l'Association de l'Ouest, à la première place de quatrième as.

Drouin s'en vient

Immédiatement après le match, le Tricolore a rétrogradé Vejdemo à l'équipe-école du Rocket de Laval. Ça pave la voie au retour de Jonathan Drouin, qui a raté les six dernières rencontres en raison d'une blessure à une cheville.

L'équipe a par ailleurs fait savoir pendant le match que l'attaquant Tomas Tatar sera à l'écart de l'action pour une période indéterminée en raison d'une blessure au haut du corps. Julien a précisé après coup qu'une opération n'est toutefois pas requise.

Les Canadiens seront de retour en action à domicile contre les Sabres de Buffalo, jeudi (19h HE; RDS, TSN2, MSG-B).

La catastrophe

Le premier tiers a été sans histoire. Les Predators l'ont dominé 14-7 dans les tirs. Price a été vigilant. Le gardien vedette n'a toutefois pas pu stopper l'hémorragie en deuxième période.

« La première période n'a pas été beaucoup mieux que la deuxième », a mentionné l'entraîneur Claude Julien, en commentant la performance de ses troupiers. « Carey a sauvé les meubles en première, mais la deuxième a été catastrophique. » 

Ça s'est effectivement rapidement gâté en deuxième pour les Canadiens. Johansen a pu s'avancer de la ligne bleue et tirer sans ambages après avoir reçu la passe en provenance du coin droit de Forsberg, à la 51e seconde.

Video: NSH@MTL: Johansen profite de la passe de Forsberg

Jarnkrok a doublé l'avance des siens à 2:57 en se montrant plus vif que tout le monde à la suite de la mise en jeu remportée par Kyle Turris.

Forsberg y est par la suite allé d'un doublé à 8:18, en supériorité numérique, et à 16:00.

Avec son deuxième but, son 166e dans l'uniforme des Predators, Forsberg a rejoint son ancien coéquipier Shea Weber, des Canadiens, au deuxième rang de l'histoire de la concession.

Déjoué par son pote

Le CH a connu un soubresaut d'énergie en troisième période. Lehkonen, à 2:45, a mis fin à la séquence de minutes sans avoir accordé de but de Saros à 181:07.

Les Finlandais Lehkonen et Saros sont d'excellents amis. Ils ont représenté leur pays ensemble au Championnat du monde junior. On les a vus faire un brin de jasette après le match.

« J'ai pensé, 'Oh est-ce bien ce gars-là?' », a relaté Saros, en commentant le but de Lehkonen. « Non sérieusement, je suis heureux pour lui. Si j'avais pu choisir quelqu'un pour mettre fin à ma séquence, ç'aurait été lui. »

Vejdemo a réussi un but qu'il n'oubliera pas de sitôt, à 8:40 en concrétisant devant Saros la passe que Dale Weise lui a faite de derrière le filet. 

Les hôtes ont été fringants jusqu'à la fin, mais la morale de l'histoire c'est qu'ils auraient dû commencer bien avant.

« Nous sommes revenus en troisième avec plus d'énergie et de détermination, a relevé Julien. C'est ce qui est décevant. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.