Skip to main content

Tour d'horizon des matchs du 11 novembre

Granlund brise l'égalité en troisième période et permet au Wild de récolter une troisième victoire consécutive, une 10e en 12 sorties

par LNH.com @LNH_FR

Le défenseur Jérémy Lauzon a marqué son premier but dans la LNH et il a permis aux Bruins de Boston de disposer des Golden Knights de Vegas 4-1, au TD Garden.

Les Bruins (10-5-2) ont pris les devants 2-0 en première période à la suite des buts de Danton Heinen et de Lauzon, qui disputait son cinquième match dans la LNH.

L'ancien des Huskies de Rouyn-Noranda a été un choix de deuxième ronde des Bruins en 2015.

Video: VGK@BOS: Lauzon inscrit son premier but dans la LNH

Brad Marchand a ensuite profité d'une attaque à cinq pour porter l'avance des siens à 3-0 à 58 secondes en début de deuxième. Patrice Bergeron a participé au but de Marchand pour s'emparer du premier rang chez les pointeurs du circuit avec 25 (neuf buts, 16 aides).

Cody Eakin a par la suite permis à Vegas (7-10-1) de rétrécir l'écart à deux buts, mais David Pastrnak est venu clouer le cercueil de Vegas avec son 16e but de la saison, un sommet dans la LNH, lors d'un avantage d'un homme à 16:08 du dernier engagement.

À son deuxième départ en autant de soirs, Jaroslav Halak a reçu 38 lancers. Il a effectué 40 arrêts lors du triomphe de 5-1 des Bruins face à Toronto, samedi.

Malcolm Subban a réalisé 33 arrêts devant le filet des Golden Knights, qui montrent un dossier de 3-6-1 à leurs dix derniers duels.

 

Wild 3, Blues 2

 

Mikael Granlund a brisé une égalité en troisième période et permis au Wild du Minnesota de prendre la mesure des Blues de St. Louis 3-2 au Enterprise Center.

Granlund cumule un impressionnant total de 18 points (10 buts, huit passes) à ses 14 derniers matchs.

Zach Parise et Joel Eriksson Ek ont été les autres buteurs du Wild (11-4-2), qui a remporté un troisième match consécutif. Le Minnesota a remporté 10 de ses 12 dernières sorties (10-2-0).

Devant le filet, Devan Dubnyk s'est dressé devant 29 lancers. Il a notamment dû s'imposer en fin de troisième période, alors que les Blues avaient retiré leur gardien au profit d'un sixième patineur.

Oskar Sundqvist et Alex Pietrangelo ont inscrit les filets des Blues (6-6-3), qui ont été incapables de remporter un troisième match de suite. St. Louis montre un dossier de 4-3-0 à ses six dernières rencontres.

Video: Granlund mène le Wild à un gain de 3-2 sur les Blues

À son troisième départ consécutif devant le filet des Blues, le gardien Chad Johnson a cédé trois fois sur 18 tirs. Il avait accordé seulement un but sur 72 lancers lors des deux matchs précédents.

Sundqvist a ouvert la marque à 19:01 de la première période avec son troisième but de la campagne, mais le Wild a répliqué à 25 secondes d'intervalle en début de deuxième engagement. Parise, son septième, et Eriksson Ek, son premier, ont fait mouche à 1:19 et 1:44, respectivement.

Pietrangelo a renvoyé tout le monde à la case départ en faisant 2-2 d'un puissant tir frappé à 9:37 du deuxième engagement, puis Granlund a brisé l'égalité à 7:43 du troisième vingt.

 

Coyotes 4, Capitals 1 

Richard Panik et Alex Galchenyuk ont tous deux marqué un but et récolté une mention d'assistance dans la victoire de 4-1 des Coyotes de l'Arizona aux dépens des Capitals de Washington, au Capital One Arena. Pour l'ancien des Canadiens de Montréal, il s'agissait de son troisième filet de la saison.

Les autres buts des Coyotes (8-7-1), qui mettaient fin à une séquence de trois revers, ont été marqués par Vinnie Hinostroza et Derek Stepan, dans un filet désert en fin de troisième sur des passes de Galchenyuk et de Clayton Keller.

Video: Une victoire des Coyotes signée Kuemper et Panik

Nicklas Backstrom a enregistré le seul but de Washington (7-6-3), portant ainsi à cinq sa série de rencontres avec au moins un point (deux buts, quatre passes).
Darcy Kuemper a été occupé devant le filet des gagnants. Il a reçu 39 tirs contre 21 pour son vis-à-vis Braden Holtby.

Le défenseur John Carlson était de retour dans le camp des champions en titre de la Coupe Stanley après avoir raté un match en raison d'une blessure au bas du corps.

 

Sénateurs 1, Panthers 5

À son premier match face à son ancienne équipe, Mike Hoffman a préparé deux des cinq buts sans réplique des siens en deuxième période et les Panthers de la Floride ont facilement vaincu les Sénateurs d'Ottawa 5-1, au BB&T Center.

Hoffman, qui a ainsi porté à 12 sa série de matchs avec au moins un point (sept buts, sept aides), affrontait les Sénateurs pour la première fois depuis les transactions du 19 juin dernier. Rappelons qu'Ottawa a tout d'abord envoyé Hoffman et le défenseur Cody Donaghey ainsi qu'un choix de cinquième ronde en 2020 aux Sharks de San Jose en retour de l'attaquant Mikkel Boedker, du défenseur Julius Bergman et d'un choix de sixième ronde en juin prochain. Deux heures plus tard, les Sharks échangeaient Hoffman et un choix de septième tour en juin dernier en retour d'un choix de deuxième ronde l'an prochain et de choix de quatrième et cinquième ronde en 2018. 

Hoffman a amassé 230 points, dont 107 buts, en 342 matchs avec Ottawa.

Video: Barkov marque deux fois, la Floride bat Ottawa 5-1

Ryan Dzingel, avec son neuvième de la saison, a lancé les Sénateurs (7-8-3) en avant avec le seul but du premier vingt à 18:35.

Les Panthers (6-5-3) ont ensuite explosé avec leurs cinq buts en deuxième.

Aleksander Barkov, avec deux, Jonathan Huberdeau, Troy Brouwer et Frank Vatrano ont fait bouger les cordages lors de ce déluge de buts en deuxième.

L'attaquant Evgenii Dadonov a participé au premier but de Barkov pour porter à 11 sa série de parties avec au moins un point.

James Reimer a fait face à 34 lancers devant le but des Panthers, qui signaient une quatrième victoire consécutive.

À son premier départ de la saison, Mike McKenna a bloqué 33 rondelles devant la cage des Sénateurs.

L'attaquant Mark Stone des Sénateurs a vu sa série de six matchs avec au moins un point prendre fin.

 

Devils 2, Jets 5


Mark Scheifele a dirigé l'attaque des siens avec une récolte de deux buts et une passe et il a mené les Jets de Winnipeg à une victoire de 5-2 sur les Devils du New Jersey, au Bell MTS Place.

Les autres buteurs des Jets (10-5-1) ont été Jack Roslovic, Nikolaj Ehlers et Mathieu Perreault, avec son troisième de la campagne. L'attaquant des Jets Blake Wheeler a bouclé la rencontre avec deux passes, portant ainsi à dix sa série de matchs avec au moins un point (deux buts, 17 passes).

Video: Scheifele et les Jets éteignent les Devils

Brett Seney a inscrit son premier but dans la LNH du côté des Devils (6-8-1), qui subissaient un quatrième revers consécutif. L'autre but des perdants a été l'oeuvre de Blake Coleman.

Les Devils terminent donc un désastreux voyage de sept matchs avec un piètre dossier de 1-6-0. Le New Jersey n'a que deux victoires à ses 11 dernières sorties et croupit au dernier rang de l'Association de l'Est avec 13 points.

Le centre des Devils Travis Zajac a été blanchi de la feuille de pointage et demeure à une mention d'aide du plateau des 300 en carrière.

À son sixième départ de suite, Connor Hellebuyck a bloqué 34 rondelles devant le but des Jets tandis que son vis-à-vis Cory Schneider en repoussait 23.

 

Flames 1, Sharks 3

Joe Pavelski a marqué son huitième but de la saison et récolté ses deux premières passes de l'année quand les Sharks de San Jose ont vaincu les Flames de Calgary 3-1, au SAP Center.

Joonas Donskoi et Evander Kane ont aussi bien fait dans la victoire des Sharks (9-6-3) avec un but et une passe chacun.

Kane a permis aux Sharks de prendre les devants 1-0 à seulement 50 secondes en début de match.

Donskoi a frappé rapidement en début de deuxième doublant l'avance des siens à 1:28.

Video: CGY@SJS: Donskoi marque sur le beau jeu de Kane

Sean Monahan a ensuite permis à Calgary (10-7-1) de s'approcher à un seul but grâce à son neuvième filet de la campagne, qui s'avérait également son 300e point en carrière dans la LNH.

Sam Bennett a obtenu la chance de créer l'égalité sur un lancer de pénalité à 7:40 de la troisième période, mais Martin Jones a tenu le fort pour les Sharks. Pavelski est venu mettre un terme aux espoirs de remontée des Flames avec son but dans un filet désert avec 52 secondes à écouler au match.

L'attaquant Tomas Hertl des Sharks était en uniforme après avoir raté trois matchs en raison d'une commotion cérébrale. Il a obtenu une aide sur le but de Pavelski.

Les Flames ont décoché 30 lancers vers Martin Jones.

Le vétéran Mike Smith a repoussé 26 tirs devant le filet de Calgary, qui a remporté cinq de ses sept dernières parties.

Le centre Logan Couture des Sharks disputait son 600e match dans la LNH. Il a été blanchi de la feuille de pointage en 16:18 de temps de jeu.

Blanchi également, James Neal des Flames demeure à un seul point du plateau des 500 en carrière.

 

Avalanche 4, Oilers 1 

Tyson Barrie, Carl Soderberg et Mikko Rantanen ont tous fait mouche une fois et récolté une passe; l'Avalanche du Colorado a mis fin à sa série de cinq défaites en triomphant des Oilers d'Edmonton 4-1, au Rogers Place.

Alexander Kertfoot a été l'autre buteur de l'Avalanche (8-6-3), qui affiche un dossier de 1-4-1 à ses six derniers affrontements.

Le centre Nathan MacKinnon a terminé le match avec deux aides. Il a obtenu six points (deux buts, quatre passes) à ses quatre derniers duels.

Video: COL@EDM: Barrie complète une séquence spectaculaire

Ty Rattie a été le seul à déjouer Semyon Varlamov, qui a bloqué 26 lancers.

Les Oilers (8-8-1), qui disputaient le premier de deux matchs consécutifs à domicile, subissaient une quatrième défaite de suite. Edmonton avait perdu les trois dernières parties de son dernier périple de quatre matchs.

Cam Talbot a cédé trois fois sur 15 lancers avant de laisser sa place à Mikko Koskinen après le but de Kerfoot, qui donnait les devants 3-0 à l'Avalanche. Koskinen a par la suite effectué 12 arrêts.

Connor McDavid a été blanchi pour une rare fois cette année. Il avait amassé au moins un point dans 14 des 16 matchs des Oilers avant l'affrontement face au Colorado.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.