Skip to main content

Repêchage 2019: Hughes au premier rang, mais ça bouge derrière

Bowen Byram gagne des points; Lavoie et Pelletier glissent au classement du Bureau de dépistage de la LNH

par Mike G. Morreale @mikemorrealenhl / Journaliste NHL.com

L'attaquant américain Jack Hughes est toujours au sommet du classement final des patineurs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH en vue du prochain repêchage, mais l'ordre a été quelque peu chamboulé derrière lui.

Le défenseur Bowen Byram est celui qui gagne le plus au change. Classé au quatrième rang sur la liste de mi-saison, l'arrière des Giants de Vancouver a grimpé de deux échelons et se retrouve tout juste derrière Hughes. Les attaquants Kirby Dach, Alex Turcotte et Dylan Cozens complètent le top-5.

L'ailier droit Kaapo Kakko, du TPS en Finlande, est au premier rang du classement final des patineurs internationaux. Les Devils du New Jersey repêcheront au premier rang et seront suivis des Rangers de New York et des Blackhawks de Chicago, les 21 et 22 juin à Vancouver.

À LIRE AUSSI: Kakko toujours au premier rang des patineurs internationaux | Repêchage simulé LNH.com

Byram, âgé de 17 ans, a pris le troisième rang chez les défenseurs de la WHL pour les points (71) et le premier rang pour les buts (26) ainsi que les filets vainqueurs (neuf), alors qu'il a pris part à 67 matchs en saison régulière. Il a établi un record d'équipe avec Vancouver pour le nombre de buts en une saison par un défenseur, et un record de la WHL pour les buts en prolongation, avec six.

LISTES COMPLÈTES: Patineurs nord-américains | Gardiens nord-américains | Patineurs internationaux | Gardiens internationaux

« [Byram] a été le meilleur joueur à Vancouver, et s'il n'a pas été le meilleur, il a été leur deuxième meilleur parce qu'il a eu un impact sur le déroulement du jeu à chaque match, a indiqué John Williams du Bureau central de dépistage. Il est fort physiquement, son sens du jeu est tellement développé et il y a un brin de méchanceté et de pugnacité dans son jeu. »

Hughes (5 pieds 10 pouces, 170 livres) espère devenir le huitième joueur né aux États-Unis à être choisi au premier rang depuis que les Maple Leafs ont sélectionné Auston Matthews en 2016.

L'attaquant de 17 ans est le meilleur marqueur du NTDP avec 86 points (23 buts, 63 passes) en 41 matchs. Il a par ailleurs établi des records du NTDP pour les mentions d'aide (139) et les points (202) obtenus en l'espace de deux saisons avec le programme, lui qui a pris part à 101 rencontres durant cette période. Il sera le capitaine de l'équipe des États-Unis au Championnat du monde des moins de 18 ans en Suède, qui commencera jeudi et se déroulera jusqu'au 28 avril.

« Jack a un coup de patin de premier plan et il est capable de faire des jeux à vitesse maximale, avec et sans la rondelle. Il a une excellente vision du jeu et il est en mesure de trouver les espaces libres afin de créer des occasions de marquer, a indiqué le directeur du Bureau central de dépistage Dan Marr. Il possède tous les outils au chapitre des habiletés qui font croire qu'il sera un joueur de concession dans la LNH, un joueur qui changera le cours des matchs. »

Hughes, le frère du défenseur des Canucks de Vancouver Quinn Hughes, a attiré l'attention la saison dernière quand il a pris le troisième rang chez les marqueurs de l'équipe U-18 même s'il n'avait que 16 ans. Il a alors amassé 68 points (27 buts, 41 passes) en 36 rencontres.

Hughes est un des sept joueurs du NTDP qui ont été classés au sein de la liste finale en tant que candidats susceptibles d'être repêchés au premier tour en juin.

Les autres sont le joueur de centre Alex Turcotte (5 pieds 11 pouces, 185 livres), classé quatrième, le joueur de centre Trevor Zegras (6 pieds, 169 livres), classé sixième, l'ailier droit Cole Caufield (5 pieds 7 pouces, 162 livres), huitième, l'ailier gauche Matthew Boldy (6 pieds 1 pouce, 192 livres), neuvième, le défenseur Cameron York (5 pieds 11 pouces, 175 livres), 12e, et le gardien Spencer Knight (6 pieds 3 pouces, 192 livres) est le mieux classé chez les gardiens nord-américains.

Turcotte, qui a 18 ans, a récolté 53 points (23 buts, 30 aides) en 30 matchs cette saison, dont 51 (22 buts, 29 aides) en 27 rencontres à la suite de son retour au jeu, le 15 décembre. Il s'était alors remis d'une blessure au bas du corps qui l'avait forcé à rater 22 matchs.

« Alex a une combinaison d'atouts qui sont importants dans le hockey d'aujourd'hui, comme le coup de patin, un niveau d'exécution plus rapide que le rythme du jeu normal, la lecture du jeu, le sens du hockey et l'esprit de compétition, a affirmé Gregory.»

Dach, 18 ans, est un fabricant de jeux très habile. Il a enregistré 73 points (25 buts, 48 passes) en 62 matchs avec les Blades cette saison. Il totalise 129 points (38 buts, 91 aides) en 133 rencontres dans la WHL.

Cozens, 18 ans, a fini deuxième chez les marqueurs à Lethbridge avec 84 points (34 buts, 50 passes) en 68 matchs du calendrier régulier, et troisième chez les pointeurs des siens dans les séries avec huit points (quatre buts, quatre passes) en sept rencontres éliminatoires dans la WHL. Cozens et Dach ont tous deux un excellent niveau d'habiletés, mais ils ont chacun leur propre style de jeu.

« Ce sont des attaquants costauds qui peuvent être dominants, a noté Gregory. Cozens le fait grâce à sa vitesse pure et en mettant de la pression sur les défenseurs, tandis que Dach y arrive en lisant bien le jeu, en faisant preuve de créativité et en réagissant à la pression qu'on applique sur lui. Ce sont des joueurs de premier plan qui seront réclamés rapidement dans ce repêchage. Ce sont deux styles différents, mais qui se prêtent bien tous les deux à la façon dont se joue le hockey. »

Des glissades dans la LHJMQ

Comparativement à la liste de mi-saison sur laquelle on retrouvait 35 joueurs de la LHJMQ, il n'en reste que 30 sur le bulletin final.

Le meilleur espoir québécois demeure l'attaquant des Mooseheads Raphaël Lavoie, mais il a glissé du 13e au 20e rang. Même chose pour l'attaquant des Wildcats Jakob Pelletier - le plus productif des espoirs admissibles au prochain repêchage dans la LHJMQ - qui est passé du 20e au 27e rang malgré une saison de 89 points (39 buts, 50 aides).

Le grand gagnant est l'attaquant du Phoenix Samuel Poulin, qui a grimpé du 27e au 22e échelon. L'attaquant russe des Islanders Nikita Alexandrov a lui aussi vu sa valeur augmenter, passant du 45e au 29e rang sur la liste finale. 

Chez les gardiens, Colten Ellis de l'Océanic a perdu un rang et se retrouve huitième en Amérique du Nord. Le portier des Foreurs Jonathan Lemieux a quant à lui grimper du 26e au 20e rang en vertu de son excellente fin de saison.
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.