Skip to main content

Qui l'a le mieux porté? : Les numéros 59 à 50

Josi, Letang et Zubov sont parmi les sept défenseurs qui sont à l'honneur dans la liste

par Tom Gulitti @TomGulittiNHL / Journaliste NHL.com

Quelques numéros seront à tout jamais associés à un joueur de la LNH en particulier, qu'on pense au 99 de Wayne Gretzky ou au 66 de Mario Lemieux. S'il n'y a aucun débat à avoir dans ces deux cas, il y a toutefois plusieurs numéros qui ont été portés par différents bons joueurs à travers la Ligue.

Afin de déterminer qui est le meilleur joueur à avoir porté chaque numéro, les journalistes et pupitreurs du NHL.com ont voté, établissant chacun un top-3 pour chaque numéro. Trois points ont été donnés pour un vote de première place, deux points pour une deuxième place et un point pour le troisième rang.

QUI L'A LE MIEUX PORTÉ? -- Les numéros 99 à 90 | 89 à 80 | 79 à 70 | 69 à 60

Certains joueurs ont été des choix unanimes, mais il y a eu place au débat à de nombreuses occasions. Deux fois par semaine, le mardi et le vendredi, LNH.com publiera la liste des gagnants par tranche de 10 numéros. Aujourd'hui, les numéros 59 à 50.

No 59 - Roman Josi

Saisons avec ce numéro : Predators de Nashville (2011 à aujourd'hui)

Statistiques : 413 points (109 buts, 304 passes) en 632 matchs

Points au scrutin : 57 (il a reçu les 19 votes de première place)

Ce qu'il faut savoir : Josi a été l'un des défenseurs les plus constants de la LNH depuis son arrivée dans la Ligue en 2011-12, mais cette saison, il a atteint un autre niveau. Le joueur de 29 ans s'est établi comme l'un des favoris pour l'obtention du trophée Norris, remis au meilleur défenseur de la Ligue, en établissant des sommets en carrière au chapitre des buts (16), des passes (49) et des points (65), tout en prenant le troisième rang de la LNH au chapitre de la moyenne de temps d'utilisation (25:47).

Video: NSH@BOS: Josi l'égalise d'un tir magnifique

Fait intéressant : Josi a porté le numéro 90 (son année de naissance) avec Berne dans la meilleure ligue professionnelle en Suisse avant de s'amener en Amérique du Nord en 2010-11. Cette saison-là, il a porté le numéro 33 avec Milwaukee, dans la Ligue américaine de hockey (LAH), mais il porte le 59 depuis qu'il a fait ses débuts dans la LNH, le 26 novembre 2011.

Autres joueurs ayant reçu des votes : Jake Guentzel, 36 (0-18-0); Tyler Bertuzzi, 11 (0-0-11); Chad LaRose, 8 (0-1-6); Tom Fitzgerald, 1 (0-0-1); David Karpa, 1 (0-0-1)

L'avis du NHL.com : « C'est une bonne chose que Josi porte le 59 au lieu d'un numéro plus populaire. Ça lui permet de se distinguer, comme il le fait avec son jeu, et ça attire l'attention sur lui, comme ça devrait être le cas plus souvent en raison de son jeu. » - Nick Cotsonika, chroniqueur NHL.com

No 58 - Kris Letang

Saisons avec ce numéro : Penguins de Pittsburgh (2006 à aujourd'hui)

Statistiques : 537 points (127 buts, 410 passes) en 808 matchs

Points au scrutin : 57 (il a reçu les 19 votes de première place)

Ce qu'il faut savoir : Triple champion de la Coupe Stanley avec les Penguins (2009, 2016, 2017), Letang a été particulièrement utile lors de leur championnat en 2016, quand il a récolté 15 points (trois buts, 12 aides) en 23 rencontres des séries et qu'il a mené la LNH au chapitre de la moyenne de temps de jeu (28:53, minimum de 10 parties jouées). Le défenseur de 33 ans a participé au Match des étoiles six fois et a été sélectionné sur la deuxième équipe d'étoiles de la LNH en 2012-13 et 2015-16.

Video: PIT@SJS, #6: Letang redonne l'avance aux Penguins

Fait intéressant : Letang est le seul joueur de l'histoire des Penguins à avoir porté le numéro 58.

Autres joueurs ayant reçu des votes : David Savard, 35 (0-16-3); Robert Kron, 11 (0-2-7); David Desharnais, 3 (0-1-1); Jeff Petry, 2 (0-0-2); Patrick Bordeleau, 1 (0-0-1); Connor Carrick, 1 (0-0-1); Kevin Rooney, 1 (0-0-1); Oliver Kylington, 1 (0-0-1)

L'avis du NHL.com : « Letang a parfois été dans l'ombre de ses coéquipiers Sidney Crosby et Evgeni Malkin, deux futurs membres du Temple de la renommée du hockey. Cela dit, il ne faut pas oublier qu'il fait partie de l'élite des défenseurs de sa génération. » - Mike Zeisberger, journaliste NHL.com

No 57 - David Perron

Saisons avec ce numéro : Blues de St. Louis (2007 à 2013, 2016-17, 2018 à aujourd'hui); Oilers d'Edmonton (2013 à 2014); Penguins (2015-2016); Ducks d'Anaheim (2016); Golden Knights de Vegas (2017-18)

Statistiques : 550 points (223 buts, 327 passes) en 850 matchs

Points au scrutin : 55 (17-2-0)

Ce qu'il faut savoir : Perron a marqué au moins 20 buts cinq fois dans la LNH, dont la saison dernière, quand il a amassé 46 points (23 buts, 23 passes) en 57 parties de saison régulière et 16 points (sept buts, neuf aides) en 26 matchs des séries pour aider les Blues à remporter la Coupe Stanley pour la première fois en 51 saisons d'histoire. Avec 60 points (25 buts, 35 mentions d'aide) en 71 rencontres avant la pause de la saison de la LNH en raison des inquiétudes entourant le coronavirus, l'ailier gauche était en voie de surpasser son sommet en carrière de 66 points établi avec les Golden Knights en 2017-18.

Video: STL@EDM: Perron marque après un superbe effort

Fait intéressant : Perron a porté le numéro 57 avec chacune de ses équipes dans la LNH, mais il a initialement porté le 39 avec Pittsburgh après avoir été acquis dans une transaction avec Edmonton le 2 janvier 2015, car Marcel Goc portait déjà le 57. Les Penguins ont toutefois échangé Goc aux Blues plus tard durant le mois, et même si Perron a conservé le 39 pour le reste de la saison, il est revenu au 57 pour la saison 2015-16.

Autres joueurs ayant reçu des votes : Tyler Myers, 40 (2-17-0); Tommy Wingels, 6 (0-0-6); Blake Comeau, 5 (0-0-5); Trevor van Riemsdyk, 4 (0-0-4); Steve Heinze, 1 (0-0-1); George Parros, 1 (0-0-1); Gabriel Bourque, 1 (0-0-1)

L'avis du NHL.com : « Perron a plus de vitesse et de talent que plusieurs le pensent, mais ce qui fait pencher la balance en sa faveur est le fait qu'au cours des trois dernières saisons, il a appris à avoir un impact dans presque tous les matchs qu'il joue. » - Tim Campbell, journaliste NHL.com

No 56 - Sergei Zubov

Saisons avec ce numéro : Penguins (1995-96); Stars de Dallas (1996 à 2008)

Statistiques : 771 points (152 buts, 619 passes) en 1068 matchs

Points au scrutin : 57 (il a reçu les 19 votes de première place)

Ce qu'il faut savoir : Après avoir terminé au dernier rang de la section Centrale, les Stars ont acquis Zubov dans un échange avec les Penguins le 22 juin 1996, une décision qui a propulsé l'équipe vers sa première conquête de la Coupe Stanley en 1999. Zubov, qui a également gagné la Coupe Stanley avec les Rangers de New York en 1994, se classe au deuxième rang parmi les défenseurs nés en Russie au chapitre des points, derrière Sergei Gonchar (811), et a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 2019.

Watch: Youtube Video

Fait intéressant : Zubov a porté le numéro 21 lors de ses trois premières saisons dans la LNH avec New York, puis il a porté le 3 (son numéro avec l'équipe de l'Armée rouge soviétique) et le 56 pendant une saison à Pittsburgh. Il a porté le 56 pendant ses 12 saisons avec les Stars, qui le retireront au cours de la prochaine saison.

Autres joueurs ayant reçu des votes : Erik Haula, 30 (0-14-2); Kailer Yamamoto, 7 (0-2-3); Magnus Paajarvi, 4 (0-0-4); Claude Giroux, 3 (0-1-1); Erik Gustafsson, 3 (0-0-3); Nikita Kucherov, 2 (0-1-0); Marko Dano, 2 (0-0-2); Kevin Fiala, 1 (0-0-1)

L'avis du NHL.com : « Membre du Temple de la renommée et deux fois champion de la Coupe Stanley, Zubov a été l'un des défenseurs offensifs les plus talentueux de sa génération. » - David Satriano, journaliste NHL.com

No 55 - Larry Murphy

Saisons avec ce numéro : Penguins (1990 à 1995); Maple Leafs de Toronto (1995 à 1997); Red Wings de Detroit (1997 à 2001)

Statistiques : 1217 points (288 buts, 929 passes) en 1615 matchs

Points au scrutin : 55 (17-2-0)

Ce qu'il faut savoir : Murphy a gagné la Coupe Stanley deux fois avec Pittsburgh (1991, 1992) et deux autres fois avec Detroit (1997, 1998) en portant le numéro 55. Un talentueux défenseur offensif, Murphy prend le cinquième rang de l'histoire de la LNH chez les défenseurs au chapitre des points et il prend la quatrième place pour les aides. Il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 2004.

Watch: Youtube Video

Fait intéressant : Murphy a porté le numéro 5 avec les Kings de Los Angeles et le 8 avec les Capitals de Washington et les North Stars du Minnesota. Toutefois, alors que ces deux numéros étaient déjà pris lorsque les Penguins l'ont acquis dans une transaction avec le Minnesota le 11 décembre 1990, il a opté pour le 55 et l'a gardé pour le reste de sa carrière.

Autres joueurs ayant reçu des votes : Sergei Gonchar, 33 (2-13-1); Keith Primeau, 8 (0-3-2); Mark Scheifele, 8 (0-1-6); Ed Jovanovski, 7 (0-0-7); Niklas Kronwall, 3 (0-0-3)

L'avis du NHL.com : « Il était en avance sur son temps. Il était un joueur unique qui te laissait souvent aller dans le coin en premier. Il a rendu de grandes équipes encore meilleures. » - Keith Jones, analyste à NBCSN

No 54 - Adam McQuaid

Saisons avec ce numéro : Bruins de Boston (2009 à 2018); Rangers (2018-19); Blue Jackets de Columbus (2019)

Statistiques : 73 points (16 buts, 57 passes) en 512 matchs

Points au scrutin : 45 (14-1-1)

Ce qu'il faut savoir : Même si McQuaid n'a jamais obtenu plus de 15 points au cours d'une saison, le défenseur de 6 pieds 4 pouces et 210 livres a tout de même joué un rôle clé chez les Bruins quand ils ont gagné la Coupe Stanley en 2011.

Video: BOS@TOR, #3: McQuaid marque d'un lancer frappé

Fait intéressant : McQuaid a porté le numéro 27 avec Providence, dans la LAH, mais il a choisi le 54 après avoir été rappelé, car Steve Bégin portait déjà le 27 avec Boston.

Autres joueurs ayant reçu des votes : David Jones, 32 (3-10-3); Paul Ranger, 14 (0-3-8); Bobby Ryan, 5 (1-1-0); Cam Fowler, 4 (1-0-1); Charles Hudon, 3 (0-0-3); Daniel Brière, 2 (0-1-0); Brett Pesce, 2 (0-1-0); Oskar Lindblom, 1 (0-0-1)

L'avis du NHL.com : « Adam McQuaid est l'un de ces défenseurs que plusieurs personnes tiennent pour acquis jusqu'à ce qu'il se retrouve à l'écart de la formation. C'est à ce moment-là que tu t'ennuies de lui. » - Pete Jensen, journaliste NHL.com

No 53 - Jeff Skinner

Saisons avec ce numéro : Hurricanes de la Caroline (2010 à 2018); Sabres de Buffalo (2018 à aujourd'hui)

Statistiques : 465 points (258 points, 207 passes) en 720 matchs

Points au scrutin : 53 (15-4-0)

Ce qu'il faut savoir : L'ailier gauche a gagné le trophée Calder, remis à la recrue de l'année dans la LNH, en 2010-11 après avoir été le meneur chez les recrues de la LNH avec 63 points (31 points, 32 mentions d'aide) en 82 rencontres. Skinner a inscrit au moins 30 buts quatre fois en 10 saisons dans la LNH, incluant en 2018-19, quand il a établi un sommet en carrière avec 40 filets à sa première saison avec Buffalo.

Video: BUF@LAK: Skinner réussit son 5e triplé dans la LNH

Fait intéressant : Skinner porte le numéro 53 depuis qu'il a joué dans les rangs juniors avec Kitchener, dans la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL), et il a récemment donné 53 000$ à la banque alimentaire de la région de Waterloo pour soutenir cette initiative durant la pandémie de coronavirus.

Autres joueurs ayant reçu des votes : Bo Horvat, 26 (3-4-9); Derek Morris, 20 (0-8-4); Shayne Gostisbehere, 9 (0-3-3); Nikolai Khabibulin, 3 (1-0-0); Casey Cizikas, 2 (0-0-2); Zdeno Chara, 1 (0-0-1)

L'avis du NHL.com : « Skinner a contribué de belle façon en Caroline et il a gagné le Calder en 2010-11, mais il a véritablement été à son mieux lors de sa première saison à Buffalo. » - Mike G. Morreale, journaliste NHL.com

No 52 - Adam Foote

Saisons avec ce numéro : Nordiques de Québec (1991 à 1995); Avalanche du Colorado (1995 à 2004, 2008 à 2011); Blue Jackets (2005 à 2008)

Statistiques : 308 points (66 buts, 242 passes) en 1154 matchs

Points au scrutin : 53 (15-4-0)

Ce qu'il faut savoir : L'un des leaders de l'Avalanche lorsqu'elle a gagné la Coupe Stanley en 1996 et 2001, Foote était imposant (6-2, 220), dur (1534 minutes de pénalité) et constant dans son rôle de défenseur défensif. Lors du parcours jusqu'à la Coupe du Colorado en 2001, Foote (28:22 par partie), Raymond Bourque (28:32) et Rob Blake (29:26) ont assumé les responsabilités les plus importantes à la ligne bleue du Colorado (aucun autre défenseur de l'Avalanche n'a joué plus de 16:15 par match en moyenne).

Watch: Youtube Video

Fait intéressant : Foote est le seul joueur de l'histoire des Nordiques et de l'Avalanche à avoir porté le numéro 52.

Autres joueurs ayant reçu des votes : Mike Green, 40 (4-14-0); Craig Rivet, 11 (0-0-11); Jonathan Ericsson, 5 (0-0-5); Dave Andreychuk, 2 (0-1-0); Dave Lewis, 1 (0-0-1)

L'avis du NHL.com : « Foote n'avait peur de rien, il était impitoyable et il a été un élément essentiel des éditions de l'Avalanche qui ont gagné la Coupe Stanley en 1996 et 2001. » - Jon Lane, journaliste NHL.com

No 51 - Brian Campbell

Saisons avec ce numéro : Sabres (1999 à 2008); Sharks de San Jose (2008); Blackhawks de Chicago (2008 à 2011, 2016-17); Panthers de la Floride (2011 à 2016)

Statistiques : 504 points (87 buts, 417 passes) en 1082 matchs

Points au scrutin : 51 (15-3-0)

Ce qu'il faut savoir : Un défenseur offensif talentueux, Campbell a réussi trois saisons d'au moins 50 points, incluant un sommet en carrière de 62 points (huit buts, 54 mentions d'aide) en 83 matchs avec Buffalo et San Jose en 2007-08, alors qu'il avait été sélectionné sur la deuxième équipe d'étoiles de la LNH.

Video: VAN@CHI: Panik compte, 500e point de Brian Campbell

Fait intéressant : Campbell a porté le numéro 44 dans les rangs juniors avec Ottawa, dans la OHL, et l'organisation a retiré son numéro le 2 novembre 2017. Cela dit, il a porté le 51 lors de ses 17 saisons dans la LNH, dont en 2009-10, quand il a aidé Chicago à gagner la Coupe Stanley pour la première fois en 49 ans.

Autres joueurs ayant reçu des votes : Valtteri Filppula, 35 (3-11-4); Frans Nielsen, 18 (1-4-7); Andrei Kovalenko, 6 (0-1-4); Jake Gardiner, 2 (0-0-2); Ryan Getzlaf, 1 (0-0-1).

L'avis du NHL.com : « Campbell a été un excellent joueur pendant 17 saisons, mais il était sous-estimé. Il avait la vitesse pour connaître du succès dans toutes les époques du hockey, et cette vitesse est devenue de plus en plus utile au fil de sa carrière. » - John Kreiser, directeur adjoint de la rédaction NHL.com

No 50 - Corey Crawford

Saisons avec ce numéro : Blackhawks (2006, 2008, 2010 à aujourd'hui)

Statistiques : 260-162-53, MBA de 2,45, %ARR. ,918 en 488 matchs

Points au scrutin : 56 (18-1-0)

Ce qu'il faut savoir : Parfois négligé comme élément clé des éditions championnes de Chicago en 2013 et 2015, Crawford avait besoin d'un seul vote de première place pour devenir le quatrième choix unanime entre les numéros 50 et 59. Lors du parcours des Blackhawks jusqu'à la Coupe en 2013, il a conservé un dossier de 16-7 avec une moyenne de buts alloués de 1,84, un pourcentage d'arrêts de ,932 et un blanchissage. Lors des séries 2015, il a maintenu une fiche de 13-6 avec une moyenne de 2,31, un pourcentage de ,924 et deux jeux blancs.

Video: WPG@CHI: Crawford vole Laine en prolongation

Fait intéressant : Crawford est le quatrième gardien de l'histoire des Blackhawks à avoir porté le numéro 50, mais le seul à avoir joué plus de deux parties dans la LNH.

Autres joueurs ayant reçu des votes : Antoine Vermette, 29 (1-10-6); Jordan Binnington, 21 (0-8-5); Jonas Gustavsson, 4 (0-0-4); Chris Mason, 2 (0-0-2); Adam Pelech, 1 (0-0-1)

L'avis du NHL.com : « Crawford passe un peu sous le radar parmi tous les gardiens de la LNH, mais les Blackhawks n'auraient pas soulevé la Coupe en 2013 et 2015 sans lui. » - Tracey Myers, journaliste NHL.com

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.