Skip to main content

Poolers: Trois joueurs qui pourraient vous aider cette semaine

Les attaquants Ritchie, Schmaltz et Little traversent de bonnes séquences et représentent de bonnes options cette semaine

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

L'un des outils à la portée des poolers est le ballottage, là où se trouvent les joueurs non réclamés de leur ligue. Tout au long de la saison, je vais suggérer chaque semaine aux poolers quelques noms de joueurs qui pourraient se trouver au ballottage, et qui pourraient les aider pour la semaine à venir.

Sans plus tarder, voici trois joueurs que les poolers devraient cibler en vue de la prochaine semaine, et qui ont de bonnes chances d'être disponibles dans leur pool, puisqu'ils ont été réclamés dans moins de 30 pour cent des ligues sur Yahoo.

Poolers : Le top-100 des attaquants | Le top-50 des défenseurs | Le top-25 des gardiens

Veuillez prendre note que dans les ligues standard de Yahoo, les semaines commencent le lundi pour se terminer le dimanche.

Nick Ritchie, AG, Ducks d'Anaheim (8 pour cent) - Ritchie a vu son début de saison être retardé par une dispute contractuelle avec les Ducks, lui qui était joueur autonome avec compensation. Il s'est finalement entendu sur les modalités d'un contrat de trois ans le 17 octobre, et l'imposant attaquant de 6 pieds 2 pouces et 234 livres a finalement entamé sa saison le 23 octobre. Il lui a fallu quelques matchs pour chasser la rouille, mais il a amassé quatre buts et quatre passes à ses huit derniers duels. Il a également conservé un différentiel de plus-6 au cours de cette séquence en plus de distribuer 19 coups d'épaules. Ritchie patine sur la deuxième vague du jeu de puissance, mais n'a amassé qu'un point en pareilles circonstances depuis le début de la saison.

Nick Schmaltz, C/AG, Coyotes de l'Arizona (10 pour cent) - Le changement de décor semble profiter à Schmaltz, qui a été échangé des Blackhawks de l'Arizona aux Coyotes le 25 novembre dernier. En trois parties dans son nouvel uniforme, Schmaltz a amassé un but et trois passes en plus de diriger neuf tirs au filet. Il est aussi le joueur le plus utilisé en avantage numérique par les Coyotes depuis son arrivée en Arizona avec une moyenne de 4:44 par match. Il poursuit par contre une séquence de succès qu'il avait entamé avec les Blackhawks, puisqu'il compte un but et six passes à ses six derniers matchs, en plus d'avoir conservé un différentiel de plus-4. Les Coyotes tentent par tous les moyens de lui permettre de s'illustrer, lui qui évolue sur le premier trio de l'équipe à forces égales en compagnie des deux meilleurs attaquants de la formation : Alex Galchenyuk et Clayton Keller.

Video: ARI@NSH: Schmaltz bat Rinne sur le jeu de puissance

Bryan Little, C, Jets de Winnipeg (12 pour cent) - Pendant longtemps, tous les gros canons des Jets se sont mis à fonctionner à l'unisson, à l'exception de Little. Malgré le fait qu'il évoluait avec deux marqueurs prolifiques, Patrik Laine (21 buts) et Kyle Connor (10 buts), Little avait été limité à trois buts et trois passes en 17 parties pour amorcer le calendrier. Little a toutefois commencé à profiter du réveil de ses compagnons de trio, notamment de celui du Finlandais, et a récolté huit points (un but, sept passes) à ses huit derniers matchs. Lorsqu'un joueur comme Laine inscrit 18 buts en un mois, les joueurs autour de lui vont amasser des mentions d'aide, et c'est précisément ce que devrait faire Little au cours des prochains jours.
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.