Skip to main content

Poolers : Des nouvelles de l'infirmerie

La perte d'Eberle met en lumière le manque de profondeur à l'aile droite des Islanders

par Nicolas Ducharme @NicolasDucharme / Journaliste LNH.com

Les Islanders de New York espéraient que son absence ne serait que de quelques jours, mais c'est tout le contraire qui semble se produire. Jordan Eberle a été placé sur la liste des blessés et aucune date de retour n'a été avancée. Une lourde perte pour une équipe qui n'a aucune profondeur à l'aile droite.

Eberle s'est blessé le 12 octobre dernier lors d'un affrontement contre les Panthers de la Floride. Il a essuyé une mise en échec de Mike Matheson et a été touché au bas du corps.

Les Islanders ont patienté dans son cas, mais ils ont finalement placé l'attaquant sur la liste des blessés rétroactivement au 12 octobre. En cinq matchs cette saison, il avait amassé trois passes. 

Poolers : Le top-100 des attaquants | Le top-50 des défenseurs | Le top-25 des gardiens 

Eberle n'est peut-être plus l'attaquant qu'il était lorsqu'il avait connu une saison de 76 points en 2011-12 - il en a amassé 37 l'an dernier - mais il avait connu de bonnes séries éliminatoires au printemps dernier avec quatre buts et cinq aides en huit rencontres, ce qui permettait aux Islanders, dont l'attaque est tout sauf redoutable, d'être optimistes.

Les options ne sont pas nombreuses à droite pour l'entraîneur Barry Trotz. Depuis qu'Eberle est tombé au combat, il a fait appel à Tom Kuhnhackl sur le premier trio avec Anders Lee et Mathew Barzal. Sur la deuxième ligne, c'est Michael Dal Colle qui évolue avec Anthony Beauvillier et Brock Nelson. Or, depuis le début de la saison, Kuhnhackl n'a obtenu aucun point en cinq rencontres. Dal Colle, qui n'est pas parvenu à s'établir pour de bon dans la LNH depuis qu'il a été sélectionné par les Islanders au cinquième rang du Repêchage 2014, a marqué son premier but de la saison dimanche pour porter son total à deux points en huit rencontres. 

À eux deux, ils ont inscrit 16 points en 64 parties l'année dernière. Difficile d'imaginer qu'ils auront un impact cette année.

Video: NYI@CBJ: Leddy prépare le but de Nelson en surtemps

La logique aurait donc voulu que ce soit la recrue Oliver Wahlstrom qui se retrouve sur l'un des deux premiers trios. L'ailier droit, le 11e choix du Repêchage 2018, a été rappelé de la Ligue américaine à la suite de la blessure d'Eberle et il a disputé les trois derniers matchs des Islanders au sein du troisième trio en compagnie de Derick Brassard et Josh Bailey. Il n'a pas été en mesure de s'illustrer, et il a finalement été rétrogradé sur la quatrième unité. Son temps de jeu est passé de 15:13 à son premier match à 10:57 samedi. Il faudra surveiller s'il aura droit à une autre chance dans les prochaines rencontres.

Pour les poolers, avec un tel trou à droite, les attaquants des Islanders sont à éviter. Mais pas forcément l'équipe et les gardiens. L'équipe new-yorkaise a prouvé l'an dernier qu'elle savait se serrer les coudes en défensive. Elle est d'ailleurs invaincue depuis qu'Eberle est tombé au combat, et ce, en marquant seulement trois buts dans chacun des trois gains. D'ailleurs, les Islanders ont remporté quatre de leurs cinq victoires cette saison en inscrivant moins de quatre filets dans la rencontre.

Quelques observations

Les Penguins tiennent le coup

On s'attendait au pire pour les Penguins de Pittsburgh à la suite des pertes des attaquants Evgeni Malkin, Alex Galchenyuk, Bryan Rust et Nick Bjugstad depuis le début du mois d'octobre. Pourtant, ils ont remporté cinq matchs consécutifs avant de finalement s'incliner 3-0 contre les Golden Knights de Vegas, samedi. 

Avant la rencontre, les Penguins ont annoncé que Jared McCann et Brian Dumoulin ne seraient pas de la partie. Avec autant d'absents, la tâche commence à être lourde.

Parmi les joueurs qui ont pris la relève, on retrouve Sam Lafferty (cinq points en six matchs) et Dominik Simon (quatre points en six parties). Lafferty est maintenant installé au centre du deuxième trio alors que Simon se retrouve à la droite de la première ligne en compagnie de Sidney Crosby et Jake Guentzel. Deux options à faible coût et probablement disponibles dans votre pool.

Des panthères amochées

Les Panthers de la Floride ont connu un match difficile samedi dans la victoire de 3-2 en fusillade contre les Predators de Nashville. Le premier trio de l'équipe est tombé au combat. Oui, les trois joueurs! Jonathan Huberdeau, Aleksander Barkov et Evgenii Dadonov n'ont pas été en mesure de terminer la rencontre, et l'équipe n'a pas confirmé leurs statuts pour le match de mardi contre les Penguins de Pittsburgh.

S'ils devaient s'absenter, le trio de Mike Hoffman, Vincent Trocheck et Brett Connolly sera à cibler, tout comme Denis Malgin, qui connaît un bon début de saison.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.