Skip to main content

Poolers : Le top-25 des gardiens de la LNH

Sans Connor Hellebuyck, les Jets seraient loin d'une place en séries éliminatoires

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

Que les Jets de Winnipeg participent ou non aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley, une chose est certaine : leur gardien Connor Hellebuyck devra être un sérieux candidat au trophée Vézina.

À LIRE AUSSI : Le top-50 des défenseurs de la LNH | Le top-100 des attaquants de la LNH

Avec 14 matchs à faire à leur saison, le sort des Jets de Winnipeg est loin d'être décidé. L'équipe est actuellement à égalité pour la deuxième place de quatrième as dans l'Association de l'Ouest et est au cœur d'une course à cinq formations où une seule défaite risque de faire la différence entre disputer du hockey de printemps ou non.

Les Jets ont connu de nombreux hauts et bas cette saison, mais si ce n'était pas de leur gardien, il y a longtemps qu'ils ne seraient plus dans la course.

Hellebuyck a disputé 55 parties jusqu'à présent, deux de moins que Carey Price, des Canadiens de Montréal, au premier rang de la LNH. Ils sont les deux seuls à avoir joué plus de 51 matchs cette année parmi tous les gardiens du circuit. Sa moyenne de buts accordés est de 2,64, au 10e rang des 31 gardiens les plus utilisés cette saison, alors que son pourcentage d'arrêts est de ,920, au quatrième rang sur 31. Toujours parmi les 31 gardiens les plus utilisés cette saison, il est premier pour le nombre de départs avec un pourcentage d'arrêts de plus de ,900.

Comme on l'a vu à maintes reprises dans cette chronique, plus un gardien est occupé et plus ses statistiques individuelles en prendront pour leur rhume. Avec la fatigue et les séquences de deux matchs en deux jours, il est inévitable qu'un gardien soit moins efficace. C'est pourquoi, parmi les 14 gardiens avec le meilleur pourcentage d'arrêts dans la LNH cette saison, seulement deux ont disputé plus de 42 départs : Andrei Vasilevskiy, du Lightning de Tampa Bay, et Hellebuyck.

Voilà pourquoi les performances de ce dernier sont particulièrement spectaculaires. Non seulement il joue énormément, mais il n'a pas l'entourage du portier de Tampa Bay.

Vasilevskiy est le gardien de la LNH dont l'équipe marque le plus de buts en moyenne lorsqu'il est devant le filet, à 3,55. Dans le cas d'Hellebuyck, il est 18e à 2,88. Travailler avec un coussin d'un ou deux buts est beaucoup plus avantageux pour un gardien.

Le gardien du Lightning a devant lui une équipe bien plus redoutable que Hellebuyck. À Tampa Bay, on retrouve en défensive Victor Hedman, Ryan McDonagh, Mikhail Sergachev et Kevin Shattenkirk. À Winnipeg, on a perdu les services de Jacob Trouba, Tyler Myers et Ben Chiarot durant la saison morte. Neal Pionk s'est ajouté en retour de Trouba, mais Dustin Byfuglien a été suspendu par l'équipe et n'a pas joué un seul match cette saison.

Bref, on s'attendait au pire pour les Jets dans leur propre zone avec une défensive où Josh Morrissey semblait le seul pilier. Et on ne s'était pas forcément trompé. Même s'ils sont dans la course aux séries éliminatoires, les Jets connaissent une année pitoyable en défensive. Hellebuyck est le quatrième gardien qui a fait face au plus de lancers par tranche de 60 minutes jouées cette saison, derrière Robin Lehner et Corey Crawford - qui ont porté le chandail des Blackhawks de Chicago - et Jacob Markstrom, des Canucks de Vancouver.

La tâche n'a d'ailleurs pas été facile pour l'adjoint d'Hellebuyck cette saison. En 19 matchs, dont 15 départs, Laurent Brossoit a un dossier de 6-7-1 avec une moyenne de buts accordés de 3,28 et un pourcentage d'arrêts de ,895. On est loin des chiffres de son coéquipier, ce qui démontre à quel point Hellebuyck a été au centre des succès des Jets.

Video: NSH@WPG: Hellebuyck sort le bouclier à un 0-contre-2

Les performances du gardien de 26 ans vont rassurer les poolers. L'année dernière, Hellebuyck avait connu une saison décevante. Sa moyenne était passée de 2,36 à 2,90, alors que son pourcentage d'arrêts avait chuté de ,924 à ,913. On pouvait se demander s'il était un gardien d'élite. Il prouve cette année que oui.

Les poolers peuvent aussi se réjouir puisque Hellebuyck ne semble pas en voie de dérougir. Depuis le 1er février, sa moyenne de buts accordés est de 2,34 et son pourcentage d'arrêts est de ,927, ce qui laisse entrevoir une fin de saison en force. Il ne lui manque que les victoires, puisque sa fiche est de 7-5-1 durant cette période. Si son équipe peut l'appuyer, il sera payant.

Une chose est certaine, Hellebuyck doit apparaître au sommet des candidats pour le Vézina. Et si les Jets se qualifient pour les séries éliminatoires, jetons son nom dans le chapeau pour le trophée Hart.

Voici le classement des 25 meilleurs gardiens de la LNH pour les poolers :

1. Andrei Vasilevskiy, TBL
La semaine dernière : 1er

2. Jordan Binnington, STL
La semaine dernière : 2e

3. Carter Hart, PHI
La semaine dernière : 4e

4. Pavel Francouz, COL
La semaine dernière : 9e

Il n'a perdu aucun de ses sept derniers matchs en temps régulier (6-0-1) et sa moyenne de buts accordés a été de 1,68 alors que son pourcentage d'arrêts a été de ,945. Il est actuellement un des meilleurs, sinon le meilleur, gardiens de la LNH pour les poolers.

Video: COL@ANA: Francouz signe son 1er jeu blanc en carrière

5. Marc-André Fleury, VGK
La semaine dernière : 4e

6. Tuukka Rask, BOS
La semaine dernière : 4e

7. Connor Hellebuyck, WPG
La semaine dernière : 8e

8. Frederik Andersen, TOR
La semaine dernière : 5e

9. Ben Bishop, DAL
La semaine dernière : 7e

10. Braden Holtby, WSH
La semaine dernière : 8e

11. Carey Price, MTL
La semaine dernière : 11e

12. Mike Smith, EDM
La semaine dernière : 13e

13. Darcy Kuemper, ARI
La semaine dernière : 16e

L'échantillon est très petit depuis son retour au jeu après avoir été absent depuis la mi-décembre, mais jusqu'à présent, ça se déroule très bien. Sa m.b.a. a été de 2,04 et son pourcentage d'arrêts de ,938 en deux matchs (1-1-0).

Video: ARI@VAN: Virtanen se bute à Kuemper sur l'échappée


14. Mackenzie Blackwood, NJD
La semaine dernière : 17e

15. Philipp Grubauer, COL
La semaine dernière : 12e

16. Matt Murray, PIT
La semaine dernière : 15e

17. Juuse Saros, NSH
La semaine dernière : 21e

Il connaît du succès depuis qu'il a hérité du poste de gardien partant des Predators. L'équipe est dans la course aux séries, et elle voudra remporter tous ses matchs.

18. David Rittich, CGY
La semaine dernière : 18e

19. Semyon Varlamov, NYI
La semaine dernière : 20e

20. Alex Stalock, MIN
La semaine dernière : s.o.

À la surprise générale, le Wild est toujours dans la course aux séries éliminatoires dans l'Ouest. La raison : Alex Stalock. Le gardien vient de remporter six de ses sept derniers matchs et il a affiché une m.b.a. de 2,15 et un pourcentage d'arrêts de ,930. C'est la première apparition de Stalock dans ce classement cette saison, mais si ses succès, et ceux du Wild, se poursuivent, il sera à cibler rapidement puisqu'il sans contredit devenu le gardien numéro un de l'organisation.

Video: MIN@CBJ: Stalock blanchit les Blue Jackets


21. Jaroslav Halak, BOS
La semaine dernière : 24e 

22. Jacob Markstrom, VAN
La semaine dernière : 19e

23. Sergei Bobrovsky, FLA
La semaine dernière : 22e

24. Igor Shesterkin, NYR
La semaine dernière : s.o.

Son absence pourrait être de courte durée, puisqu'il a repris l'entraînement jeudi. Les Rangers sont dans la course aux séries éliminatoires dans l'Association de l'Est, et les succès du gardien russe - avec neuf victoires à ses 10 premiers matchs dans la LNH - devraient faire de lui le gardien numéro un de l'équipe dès son retour.

25. Tristan Jarry, PIT
La semaine dernière : 14e


Ont quitté le top-25
Elvis Merzlikins, CLB
Alexandar Georgiev, NYR

 

Consultez le classement de la semaine dernière

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.