Skip to main content

Kessel a refusé une transaction, révèle le DG des Penguins

Rutheford ne pense pas échanger l'attaquant prochainement, ni Malkin, Hornqvist et Letang

par LNH.com @LNH_FR

Phil Kessel a récemment apposé son droit de véto sur une transaction qui aurait signifié la fin de son passage avec les Penguins de Pittsburgh, a indiqué le directeur général de l'équipe Jim Rutherford, lundi, lors d'une entrevue avec la station 93,7 The Fan

L'attaquant de 31 ans et double gagnant de la Coupe Stanley avec les Penguins a pu prendre une telle décision puisque son contrat contient une clause de non-échange. Il a connu une saison de 82 points en autant de rencontres, une année après avoir inscrit une marque personnelle de 92 points en 82 parties en 2017-2018.

« Phil, c'est lui qui a pris la décision dans une situation où on tente d'aller chercher de nouveaux éléments pour l'équipe et où nous avions la chance d'obtenir un bon joueur, mais ça ne signifie pas qu'il doit être échangé, a dit Rutheford. Il a été un très bon joueur pour nous. Nous n'aurions pas gagné ces Coupes sans lui. C'est un joueur d'impact, et il le sera pour encore quelques années. On verra ce que le futur nous réserve.

« La chose la plus importante du point de vue de l'équipe, c'est que si le joueur est celui qui contrôle ce qu'aura l'air la transaction, ça ne fonctionnera pas pour son équipe, donc en ce moment, je pense que Phil va être de retour avec l'équipe. Je ne tente pas activement de l'échanger en ce moment. Si quelqu'un cogne à la porte avec une offre qui a du sens, on va l'analyser, comme on le ferait pour la plupart des joueurs. »

À LIRE : Une saison morte occupée à Pittsburgh | Maatta échangé aux Blackhawks

Rutherford n'a pas révélé l'identité de la formation qui était impliquée dans la transaction, mais il a mentionné que le Wild du Minnesota n'était pas sur la liste des destinations possibles pour Kessel. Le 11 juin dernier, l'Athlétique avait rapporté que les Penguins avaient presque réalisé une transaction le mois plus tôt qui aurait envoyé Kessel et le défenseur Jack Johnson au Minnesota. Il reste trois saisons à faire au contrat de huit ans qu'il a signé en octobre 2013 alors qu'il était membre des Maple Leafs de Toronto.

« Sur ce point, il est un joueur qui a mérité de se retrouver dans une position où il a une clause de non-échange et où il est en mesure de choisir huit équipes où il serait prêt à aller, ou encore de dire s'il serait prêt à explorer la possibilité de se joindre à une autre formation », a expliqué le directeur général. « Donc je ne pense pas qu'il y ait quoi que ce soit qui sorte de l'ordinaire ici. C'est son droit. C'est certain que c'est frustrant quand tu sens que la transaction que tu allais réaliser était une bonne chose pour les Penguins, mais Phil n'a rien fait de mal. »

Kessel, qui a été repêché par les Bruins de Boston au cinquième rang en 2006 et qui n'a pas raté une seule rencontre depuis la saison 2009-2010 (774 parties), a été échangé deux fois dans sa carrière. Les Maple Leafs ont fait son acquisition des Bruins en septembre 2009, puis ils l'ont échangé à Pittsburgh le 1er juillet 2015.

Video: PIT@NYI, #1: Kessel bat Lehner de l'enclave

Rutherford avait indiqué à l'Athlétique la semaine dernière qu'il n'échangerait probablement pas Kessel, mais qu'il avait l'intention de changer le visage des Penguins. Pittsburgh a été balayé par les Islanders de New York en première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley après avoir récolté 100 points en saison (44-26-12), bon pour la troisième place dans la section Métropolitaine. Le défenseur Olli Maatta, qui était avec l'équipe depuis la saison 2013-2014, a été envoyé aux Blackhawks de Chicago samedi en retour de l'attaquant Dominik Kahun et d'un choix de cinquième ronde en 2019.

« Nous n'avons pas fini de faire des changements, a dit Rutherford. Je m'attends à ce qu'il y en ait d'autres avant le début du camp d'entraînement.

Le directeur général a indiqué qu'il n'allait pas forcément tenter de se départir d'autres vétérans comme les attaquants Evgeni Malkin et Patric Hornqvist, ainsi que le défenseur Kris Letang. Malkin a amassé 72 points (21 buts, 51 passes) en 68 rencontres cette saison, sa plus faible récolte de filets dans une saison avec un calendrier de 82 matchs.

« Je ne tente pas forcément d'échanger ces joueurs et je ne sens pas qu'ils doivent être échangés par les Penguins. Ils ont été d'excellents joueurs, ils le sont encore, et ils sont le type de joueurs avec qui tu gagnes des championnats. 

« Je n'ai pas dit que j'allais activement tenter d'échanger les gars qui ont été mentionnés, mais je ne dis pas que je ne vais pas le faire. Le meilleur exemple de tous, et les gens ne cessent de le répéter, c'est la transaction de Wayne Gretzky, un des meilleurs joueurs de tous les temps après tout. Parfois, tu peux recevoir une offre que tu n'as pas le choix d'analyser, et c'est pourquoi je garde la porte ouverte. »

Rutherford a aussi discuté de la situation du gardien Matt Murray, qui pourrait devenir joueur autonome avec compensation au terme de la prochaine campagne, ainsi que de l'entraîneur Mike Sullivan, qui amorce la dernière année d'un contrat de trois saisons paraphé en décembre 2016.

« J'ai plusieurs autres choses à m'occuper présentement, et éventuellement peut-être que je vais regarder ces contrats, ou encore les laisser se terminer et de régler la situation à ce moment. Mike Sullivan a été un bon entraîneur ici, c'est évident. On veut le garder avec nous, et il veut rester. Dans le cas de Matt Murray, il sera joueur autonome avec compensation à la fin de l'année, donc on contrôle la situation. Je ne vois pas de presse, mais c'est certain que ce sont deux éléments que nous voulons garder avec nous. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.