Skip to main content

Peters s'excuse pour son «langage offensant»

L'entraîneur de Calgary, qui est accusé par un ancien joueur d'avoir utilisé des insultes racistes dans la LAH en 2009-10, a écrit une lettre au DG des Flames

par LNH.com @LNH_FR

Bill Peters, qui a été remplacé derrière le banc des Flames de Calgary dans le cadre de leur victoire de 3-2 en prolongation contre les Sabres de Buffalo mercredi dans la foulée des accusations d'un ancien joueur voulant qu'il ait utilisé des insultes racistes à son endroit alors qu'il le dirigeait dans la Ligue américaine de hockey en 2009-10, a envoyé une lettre d'excuses au directeur général de Calgary Brad Treliving au cours de la rencontre.

Dans cette lettre, qui a été partagée sur les réseaux sociaux par Eric Francis de Sportsnet, Peters s'excuse auprès des Flames pour l'incident allégué par Akim Aliu lundi, qui a joué pour Peters à Rockford cette saison-là.

La LNH et les Flames ont tous deux annoncé mardiqu'ils allaient enquêter sur l'incident en question. 

Après la rencontre, Treliving a confirmé que les Flames avaient reçu la lettre, qu'ils considéraient cet incident comme « sérieux » et qu'il était possible qu'une mise à jour sur la situation de Peters soit donnée aussi tôt que jeudi.

« Cette enquête que nous sommes en train de mener, je sais que tout le monde souhaite qu'elle se termine immédiatement, car nous vivons dans un monde où l'instantanéité règne, a mentionné Treliving. Nous n'essayons pas de faire obstruction, de prendre notre temps ou de nous traîner les pieds. Il s'agit d'une situation sérieuse. Je veux simplement m'assurer que nous allons aller jusqu'au bout de cette histoire, et que nous allons examiner chacun des éléments afin de faire tout ce qui doit être fait. »

Voici la lettre écrite par Peters à Treliving:

« Par cette lettre, je veux te présenter mes plus sincères excuses, ainsi qu'à toute l'organisation des Flames de Calgary, pour le langage offensant que j'ai utilisé dans un contexte professionnel il y a 10 ans. Je sais que mes commentaires ont été la source de beaucoup de colère et de déception, et je comprends pourquoi. Bien qu'il s'agissait d'un incident isolé que j'ai immédiatement regretté, j'assume la responsabilité de ce que j'ai dit.

« Cette déclaration a été faite dans un moment de frustration et ne reflète pas mes valeurs personnelles. Après cet incident, on m'a, avec raison, interpellé à propos de mon langage, et je suis immédiatement retourné dans le vestiaire pour m'excuser auprès de l'équipe. Je regrette cet incident depuis qu'il s'est produit, et je m'excuse maintenant à tous ceux qui auraient pu être blessés par mes paroles.

« Je suis au courant qu'il n'y a aucune excuse qui justifie l'emploi d'un langage offensant. Je ne voulais pas manquer de respect en disant cela, et je ne visais personne en particulier. Ça n'excuse toutefois aucunement ce que j'ai fait. C'était blessant et dévalorisant. Je suis vraiment désolé.

« J'accepte la réalité de mes actions. Je suis persuadé qu'il est primordial d'agir avec intégrité, et d'assumer les responsabilités de ce que l'on dit et fait. C'est exactement pourquoi j'ai écrit cette lettre; j'espère qu'elle sera acceptée comme telle.

« Je comprends pourquoi les Flames examinent la situation de manière aussi exhaustive. C'est la bonne chose à faire, et je soutiens pleinement cette démarche. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.