Skip to main content

Perron a sorti le gros jeu en troisième période

Le Québécois a souligné son retour au jeu en mettant la table pour le but égalisateur de Cody Eakin

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

LOS ANGELES - David Perron a trouvé que ça allait vite en début de match. Très vite même.

C'est normal pour un joueur qui renouait avec l'action après une période d'inactivité de presque trois semaines. En séries éliminatoires, de surcroît.

« J'étais nerveux », n'a d'ailleurs pas caché l'ailier gauche des Golden Knights de Vegas à l'issue du gain de 3-2 des siens contre les Kings de Los Angeles.

Perron s'est fort bien tiré d'affaire en 17:12 de temps d'utilisation. Il a sorti un gros jeu qui a pavé la voie au but égalisateur de Cody Eakin à 6:10 de la troisième période.

« L'intensité des séries, ce n'est pas évident à gérer quand tu reviens au jeu après avoir soigné une blessure, a-t-il fait remarquer. J'étais craintif. Je ne voulais pas me faire frapper inutilement pour ne pas aggraver quoi que ce soit », a-t-il ajouté en laissant entendre qu'il n'est pas complètement rétabli. 

À LIRE AUSSI: Carnet de bord de Pierre-Édouard Bellemare | Résumé du match no 3

Utilisé en compagnie de Cody Eakin et de Ryan Carpenter pour la première fois cette saison, il a expliqué avoir pris confiance en ses aptitudes à compter de la deuxième période.

« J'ai eu une présence en deuxième au cours de laquelle j'ai bien maîtrisé la rondelle dans un coin de patinoire. J'ai également encaissé quelques coups d'épaule et ça m'a rendu confiant. »

Ç'a mis la table pour un jeu important de sa part en troisième période. 

Positionné le long de la bande du côté gauche, il a d'abord été un aimant pour trois rivaux avant de repérer le défenseur Colin Miller fin seul à la droite du gardien Jonathan Quick. Miller a décoché un lancer qui a heurté le poteau à la droite du gardien. 

Perron a récupéré le disque qu'il a ensuite envoyé à Eakin devant le but. La première tentative de lancer d'Eakin a été bloquée par le défenseur Dion Phaneuf. Ryan Carpenter a saisi la rondelle qu'il a remise à Eakin qui a fait mouche à la seconde occasion.

Video: VGK@LAK, #3: Carpenter trouve Eakin qui fait 1-1

« Mes talents de passeur, c'est ce que j'essaie d'amener à l'équipe. Chacun des gars fournit sa contribution spécifique, moi c'est ça », a souligné Perron qui a obtenu un sommet personnel de 50 passes en saison régulière cette saison.

À compter du but d'Eakin, les Golden Knights ont été dominants.

« Nous avons vraiment atteint un palier supérieur. Les Kings ont paru figés. Je ne sais pas s'ils croyaient que nous nous contenterions d'aller en prolongation. Ce n'est pas notre philosophie. Nous essayons toujours de déployer beaucoup de vitesse et d'imposer le rythme. Finalement, le but de William Karlsson a fait la différence. »

Les Golden Knights se retrouvent en position de compléter le balayage de la série de premier tour de l'Association de l'Ouest au Staples Center, mardi.

Qui l'eût cru? Pas Perron en tout cas.

« Non je n'aurais pas cru ça possible, pour être franc, a-t-il répondu à la question. C'est une occasion unique qui s'offre à nous. Mais nous ne considérerons pas les Kings comme morts avant le son final de la sirène d'une quatrième victoire. 

« Les Kings vont tout donner mardi, a-t-il renchéri. Ils n'abandonnent jamais. Ce soir, après que nous ayons pris les devants rapidement 3-1, ils ont fait 3-2 avec deux minutes à jouer. »  

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.