Skip to main content

Ovechkin et les Capitals prêts à retrouver Trotz pour la première fois

L'attaquant est élogieux envers l'entraîneur pour la conquête de la Coupe Stanley et pour les progrès des Islanders

par Tom Gulitti @TomGulittiNHL / Journaliste NHL.com

ARLINGTON, Virginie - Barry Trotz sera toujours le premier entraîneur à avoir conduit les Capitals de Washington à la Coupe Stanley.

Ça n'a pas changé le 18 juin, quand Trotz a démissionné de son poste 11 jours après que les Capitals eurent remporté leur premier championnat depuis qu'ils sont entrés dans la LNH en 1974. Et ça ne changera pas, peu importe ce qui se produira quand la nouvelle équipe de Trotz, les Islanders de New York, accueillera les Capitals lundi au Barclays Center (19 h HE, SN, MSG+, NBCSWA, NHL.TV).

« Le plus important, c'est ce qu'il a fait avec nous et nous avons gagné », a indiqué le capitaine des Capitals Alex Ovechkin. « Nous avons gagné la Coupe et il a été un acteur important. »

La dernière fois que la plupart des joueurs des Capitals ont vu Trotz, ils lui disaient au revoir pour la saison morte, ne se doutant pas qu'il s'agirait de leur dernière conversation avec lui en tant qu'entraîneur. Quand ils le verront, lundi, ils lui apporteront sa bague de la Coupe Stanley.

À LIRE AUSSI : Les Capitals retrouvent leurs couleurs

Trotz, l'entraîneur associé Lane Lambert et le directeur des gardiens Mitch Korn, qui ont chacun suivi Trotz à New York, seront les derniers à recevoir leur bague.

« Je pense que ce sera toujours plaisant de revoir n'importe quel joueur de cette édition gagnante dans 10, 20, 30 ou 40 ans », a affirmé l'attaquant des Capitals Tom Wilson. « Nous allons toujours partager une complicité spéciale, donc ce sera agréable de les revoir. »

Affronter Trotz pour la première fois depuis son départ apportera assurément son lot d'émotions mitigées chez les Capitals (13-7-3, 29 points). Après un départ cahoteux, ils ont trouvé leur rythme sous la férule du nouvel entraîneur Todd Reirden, qui a été entraîneur adjoint, puis associé durant le règne de Trotz au cours des quatre dernières saisons. Washington a remporté cinq matchs consécutifs pour s'emparer de la première place dans la section Métropolitaine.

Mais ils ont remarqué que Trotz fait une différence avec les Islanders, qui montrent un dossier de 11-8-2 après avoir raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley au cours des deux dernières saisons, et qui ont perdu leur capitaine et meilleur joueur, John Tavares, au profit des Maple Leafs de Toronto lors de l'ouverture du marché des joueurs autonomes.

« Il nous a incités à être engagés, à apporter de l'énergie et à être responsables, peu importe le moment de la saison », a expliqué le gardien Braden Holtby. « Je pense que c'est pourquoi nous avons connu autant de succès sous ses ordres. Tu peux voir qu'il est capable d'aller chercher le meilleur de chacun avec ce qu'il accomplit avec une équipe qui ne devait pas connaître de succès. »

Les Capitals étaient encore euphoriques de leur conquête de la Coupe Stanley - un gain de 4-3 contre les Golden Knights de Vegas le 7 juin - et de leur défilé de la Coupe Stanley le long de l'avenue Constitution, le 12 juin, quand ils ont appris que Trotz avait démissionné après avoir été incapable d'en venir à une entente pour un nouveau contrat. Il est devenu l'entraîneur des Islanders trois jours plus tard.

« C'est l'aspect business du hockey, a dit Holtby. Beaucoup de choses sont entrées en ligne de compte. Je suis reconnaissant pour tout ce qu'il a fait pour nous et pour moi-même. Ça ne sera jamais négligé, même avec le côté business du sport. Il a accompli beaucoup de choses pour nous. »

Le point culminant de ce qu'il a accompli avec les Capitals aura été la conquête de la Coupe Stanley, mais l'impact de Trotz a été beaucoup plus grand. Quand Trotz a été embauché, le 26 mai 2014, il a pris les rênes d'une formation des Capitals qui avait montré un dossier de 38-30-14 et avait raté les séries en 2013-14. 

Washington a montré une fiche de 205-89-34 et participé aux séries lors de chacune des quatre saisons de Trotz derrière le banc. Les Capitals ont terminé au premier rang de la section Métropolitaine lors de chacune de ses trois dernières saisons, et ils ont remporté le trophée des Présidents en 2015-16 et 2016-17.

Après avoir été éliminés lors de la série de deuxième ronde de l'Association de l'Est lors des trois premières campagnes de Trotz, ils ont finalement réussi à se rendre plus loin en ayant le dessus sur leurs rivaux, les Penguins de Pittsburgh, en six matchs au deuxième tour la saison dernière. Ils ne se sont pas arrêtés jusqu'à ce qu'ils soulèvent la Coupe à Las Vegas.

« À partir du moment où il est arrivé ici, il a toujours fait les choses de la bonne façon pour l'équipe et il nous a aidés à atteindre notre objectif », a affirmé le défenseur John Carlson. « Il nous a inculqué des valeurs autour desquelles nous avons pu grandir. »

Les joueurs ont été sensibles au fait que la conquête de la Coupe Stanley était un aussi grand exploit pour Trotz que pour eux. Il a dirigé pendant 19 saisons dans la LNH, avec les Predators de Nashville et Washington, et il a remporté 762 parties avant de voir son nom être gravé sur la Coupe.

« Tu vois beaucoup de gars connaître une longue carrière et ne jamais gagner, a dit Holtby. Je pense que ç'a rendu ça encore meilleur pour lui d'avoir dû attendre si longtemps et d'avoir dû mettre autant d'ardeur pour y arriver. Nous étions très fiers de lui en tant qu'équipe. »

Même si Trotz a passé à autre chose, il demeure en contact avec certains joueurs des Capitals. Wilson a indiqué que Trotz lui a écrit à quelques reprises cette saison, notamment pour le soutenir lors de sa suspension de 14 matchs et pour lui souhaiter bonne chance avant son retour au jeu contre le Wild du Minnesota le 13 novembre.

Ovechkin a dit avoir parlé avec Trotz après qu'il eut été embauché par les Islanders et quand Trotz a passé sa journée avec la Coupe à Dauphin, au Manitoba, le 22 août.

« Nous avons une très bonne relation, a dit Ovechkin. On se respecte beaucoup mutuellement. Nous avons traversé de bons et de mauvais moments ensemble. Mais le but était de gagner la Coupe et nous l'avons fait. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.