Skip to main content

Prédictions des séries du LNH.com: Deuxième ronde

Nos experts tentent de prédire l'issue des séries de deuxième tour dans la LNH

par LNH.com @LNH_FR

Après avoir tenté avec beaucoup de difficulté de prédire l'issue de la première ronde, les membres de l'équipe de LNH.com remettent ça au deuxième tour en espérant faire beaucoup mieux.

Quelle première ronde imprévisible! Les quatre champions de section se sont fait montrer la porte de sortie par les quatre équipes repêchées.

À LIRE AUSSI : Une équipe Cendrillon c'est bien, mais quatre c'est mieux

La voie est maintenant libre pour plusieurs équipes que l'on n'attendait pas. La suite s'annonce encore plus intrigante et nos spécialistes tenteront de faire mieux qu'au premier tour.

Fiche après la première ronde
Sébastien Deschambault, directeur de la rédaction : 4-en-8
Hugues Marcil, pupitreur : 3-en-8
Robert Laflamme, journaliste principal : 2-en-8
Nicolas Ducharme, journaliste : 2-en-8
Guillaume Lepage, journaliste : 2-en-8
John Ciolfi, pupitreur: 2-en-8

Voici les prédictions de l'équipe pour la deuxième ronde :

ASSOCIATION DE L'EST

Blue Jackets de Columbus vs Bruins de Boston

Deschambault : Bruins en 7 - Les Blue Jackets ont joué du très bon hockey contre la meilleure équipe de la ligue en saison régulière, le Lightning de Tampa Bay. J'ai toutefois peur que la longue période d'inactivité leur fasse mal en début de série, alors que les Bruins sont encore portés par leur victoire en sept matchs contre les Maple Leafs. Je m'attends à ce que Boston s'impose rapidement devant leurs partisans en début de série, puis que le reste de ce duel soit âprement disputé, pour finalement voir les Bruins l'emporter en sept matchs.

Lepage : Blue Jackets en 6 - Si les Jackets peuvent reprendre leur rythme rapidement après ce long congé, ils donneront du fil à retordre aux Bruins, qui ont connu une longue série en dents de scie face aux Maple Leafs. Reste à voir comment la troupe de John Tortorella répondra au jeu physique des Bruins.

Video: TBL@CBJ, #4: Texier marque son 1er en séries

Marcil : Blue Jackets en 7 - Galvanisés par le fait d'avoir éliminé la meilleure équipe de la LNH en quatre petits matchs au premier tour et menés par un Sergei Bobrovsky en grande forme, les Blue Jackets vont se payer les Bruins au deuxième tour. Mais attention, Boston sera une tout autre paire de manches. Le Lightning a échoué en croyant pouvoir gagner de la même façon qu'en saison régulière, mais les Bruins sont taillés sur mesure pour les séries, ce pour quoi cette série atteindra la limite. Mais il semble y avoir quelque chose de spécial cette année à Columbus…

Ducharme : Blue Jackets en 7 - Les choses sont finalement tombées en place en fin de saison pour les Blue Jackets, qui soudainement se retrouvent avec une des formations les plus redoutables de la LNH, et un gardien en grande forme en Sergei Bobrovsky. Les Bruins ont fait face à de l'adversité en première ronde et ont joué à la hauteur de leur talent. Cette série en sera une de petits détails et Columbus l'emportera par la peau des dents.

Ciolfi : Bruins en 7 - Les Blue Jackets sont reposés et confiants, ils obtiennent une solide contribution de leur joueurs de soutien et Sergei Bobrovsky semble être venu à bout de ses déboires en séries éliminatoires. Alors, pourquoi choisir les Bruins? Deux raisons: l'expérience des vétérans et le trio de Patrice Bergeron. Ils ne se feront pas dérangés par les attentes élevées et devraient résister aux Blue Jackets.

Hurricanes de la Caroline vs Islanders de New York

Deschambault : Caroline en 6 - Un peu comme c'est le cas dans l'autre série de l'Est, je pense que la période d'inactivité des Islanders va leur faire un peu mal en début de série, surtout qu'ils vont disputer leurs matchs à domicile au Barclays Center, et non au Nassau Coliseum. L'ambiance ne sera pas la même, et les Hurricanes vont surfer sur l'émotion qu'ils viennent de vivre en première ronde pour éliminer l'entraîneur qui a remporté la dernière Coupe Stanley, après avoir fait de même avec son ancienne équipe. Le retour potentiel d'Andrei Svechnikov pourrait insuffler du dynamisme à l'attaque de la Caroline.

Lepage : Hurricanes en 7 - La troupe de Rod Brind'Amour me fait penser aux Golden Knights de l'an dernier : ils ont du plaisir à démontrer que les experts ont tort. Les Hurricanes n'ont plus aucun complexe après avoir éliminé les champions en titre et ils trouveront le moyen de poursuivre leur route.

Marcil : Islanders en 6 - C'est la série des équipes Cendrillon, mais malheureusement, une seule poursuivra sa route : les Islanders. Les forces de New York sont le système défensif et le fait que l'équipe fonctionne par comités sans avoir de réel leader à l'attaque. Devant le filet, difficile de ne pas donner l'avantage à Robin Lehner, finaliste au trophée Vézina, qui a été sans failles en première ronde. Petr Mrazek a tenu son bout face aux Capitals, mais il ne faut pas oublier qu'il a connu quelques difficultés, notamment à l'étranger (1-3-0, MBA 3,56, %ARR. ,861). Pour toutes ces raisons, je pense que les Islanders atteindront la finale de l'Association de l'Est.

Video: NYI@PIT #4: Lehner ferme la porte contre Guentzel

Ducharme : Islanders en 7 - Les deux équipes comptent sur un excellent système défensif, mais celui des Islanders a été le meilleur de la LNH en saison régulière. Barry Trotz a remporté la Coupe Stanley avec les Capitals l'an dernier, ce qui favorise New York par rapport à une équipe sans grande expérience en séries comme la Caroline, qui devrait tout de même rendre ce duel intéressant grâce à leur jeu de puissance.

Ciolfi: Hurricanes en 6 - Si les Islanders poursuivaient leur route au Nassau Coliseum, j'aurais choisi New York. Même si Barry Trotz a eu beaucoup de temps pour étudier la Caroline et que ses joueurs sont reposés et en santé, cette série sera un duel de partisans. Le Barclays Center est un bel aréna, mais jamais aussi bruyant que « Fort Neverlose ». Par contre, les partisans des Hurricanes semblent devenir plus bruyants plus les séries avancent et ils pousseront la troupe de Rod Brind'Amour en finale de l'Est.

ASSOCIATION DE L'OUEST

Stars de Dallas vs Blues de St. Louis

Deschambault : Blues en 6 - Il pourrait s'agir de la série la plus relevée de la deuxième ronde. Deux gardiens qui ont connu des saisons extraordinaires vont croiser le fer, et il sera important pour Ben Bishop et Jordan Binnington de livrer la marchandise. Le jeu défensif de Dallas a complètement neutralisé le premier trio des Predators de Nashville au deuxième tour, mais la profondeur à l'attaque des Blues devrait donner plus de difficultés à la troupe de Jim Montgomery. Les Blues vont s'imposer dans un duel où les pointages devraient demeurer peu élevés.

Lepage : Blues en 6 - Les Blues ont réussi à éliminer l'une des grandes puissances offensives de l'Ouest - les Jets - en six petits matchs au premier tour. Ce sera un tout autre défi face aux Stars puisque ces derniers misent sur une couverture défensive serrée, mais les Blues ont les outils pour passer en Finale de l'Ouest.

Marcil : Blues en 7 - Les Blues ont joué du très bon hockey pour venir à bout des Jets de Winnipeg en première ronde, mais contre les Stars, la différence sera devant le filet. Face à Winnipeg, St. Louis s'est mesuré à un Connor Hellebuyck chancelant par moments, mais ce ne sera pas le cas de Ben Bishop, qui a excellé cette saison et depuis le début des séries. Jordan Binnington et Bishop pousseront la série jusqu'à la limite, mais au final, les Blues en sortiront vainqueurs.

Video: WPG@STL: Schwartz inscrit son deuxième but du match

Ducharme : Blues en 6 - Les Stars ont excellé en défensive cette saison (2e dans la LNH), mais après le 1er janvier, ce sont les Blues qui occupent le deuxième rang devant Dallas. Durant la même période, les Blues ont été la 12 meilleure équipe en offensive alors que les Stars sont 27e. Ce différentiel devrait permettre à St. Louis d'obtenir le but qui fera la différence en fin de match et ainsi remporter la série.

Ciolfi: Blues en 5 - Il est difficile de trouver des défauts dans le jeu des Stars en ce moment: Ben Bishop et sa défensive sont solides et le premier trio fait des ravages. Cependant, les Blues jouent à un niveau beaucoup plus élevé que presque toutes les équipes restantes depuis le 1er janvier. Leur profondeur à l'attaque et le brio de Jordan Binnington devraient être suffisants pour propulser la troupe de Craig Berube vers la finale d'association.
 

Avalanche du Colorado vs Sharks de San Jose

Deschambault : Avalanche en 5 - Après avoir prévu avec justesse que le Colorado allait se débarrasser des Flames de Calgary au premier tour, je me permets de les favoriser à nouveau dans leur duel contre les Sharks. L'état de santé du capitaine Joe Pavelski aura une incidence importante sur cette série, et s'il devait rater ne serait-ce qu'un match ou deux, la pente pourrait être dure à remonter pour San Jose. Le gardien de l'Avalanche Philipp Grubauer est fumant depuis maintenant un mois, et les gros canons à l'attaque fonctionnent à plein régime, ce qui permettra au Colorado de passer en finale de l'Ouest.

Video: CGY@COL, #3: MacKinnon double l'avance de l'Avalanche

Lepage : Avalanche en 7 - Les Sharks sont meilleurs à toutes les positions, sauf devant le filet et c'est là que ça fera la différence. Si Nathan MacKinnon continue de jouer comme il l'a fait contre les Flames, Martin Jones est mieux d'aiguiser ses réflexes.

Marcil : Sharks en 6 - Vous souvenez-vous des Capitals de Washington au premier tour l'année dernière? Après deux défaites consécutives face aux Blue Jackets dans les matchs no 1 et 2, ils se sont regroupés pour remporter les quatre rencontres suivantes, et on connait la suite… Je pense que la victoire des Sharks, qui tiraient de l'arrière 3-1 dans la série contre les Golden Knights, sans oublier le gain dramatique dans le match no 7, aura le même effet. Gagneront-ils la Coupe Stanley? Je ne suis pas encore prêt à aller jusque-là, mais ils auront le dessus sur le Colorado. Le gardien Martin Jones a connu son lot de difficultés, mais s'il parvient à afficher un peu de constance, il a l'offensive pour le soutenir. On devra toutefois résoudre l'énigme Philipp Grubauer et contenir le premier trio de l'Avalanche, ce que les Flames n'ont pas été en mesure de faire, mais San Jose a les munitions nécessaires pour réussir.

Ducharme : Sharks en 6 - Lorsqu'on analyse les forces en présence, il est évident que les Sharks ont beaucoup plus de profondeur que l'Avalanche, autant en offensive qu'en défensive. Si San Jose est en mesure de contenir Nathan MacKinnon, ce sera rapidement la fin des émissions pour le Colorado. Toutefois, devant le filet des Sharks, Martin Jones est capable du meilleur, mais surtout du pire. S'il est en mesure d'être aussi bon que son vis-à-vis Philipp Grubauer dans la série, les Sharks devraient en finir rapidement.

Ciolfi: Avalanche en 6 - La perte de Joe Pavelski, blessé au haut du corps lors du match no 7 contre Vegas, pourrait faire mal aux Sharks, même s'il y a du talent partout dans la formation. Mais ce qui leur fera encore plus mal est le premier trio de l'Avalanche, qui semble avoir retrouvé sa forme de la première moitié de la saison. Il devrait être trop puissant pour San Jose, surtout parce que le défenseur Erik Karlsson n'est clairement pas en pleine santé.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.