Skip to main content

Hischier fébrile à l'idée de participer à la Série globale

Le joueur de centre suisse est emballé d'avoir la chance d'évoluer devant les siens à la maison

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

Nico Hischier est enthousiaste à l'idée de retourner en Suisse, son pays natal, et d'y jouer un match préparatoire avec les Devils du New Jersey contre le SC Berne de la Ligue nationale A dans le cadre de la Série globale 2018 de la LNH, le 1er octobre au PostFinance Arena (13 h 30 HE, SN, NHLN, MSG+).

Il ne sait toutefois pas à quoi s'attendre de l'accueil qu'il recevra des partisans locaux.

« Je sais qu'ils se rangeront derrière Berne, j'espère qu'ils ne me hueront pas », a lancé Hischier.

Hischier, qui est devenu le premier joueur suisse sélectionné avec le premier choix au total d'un repêchage de la LNH en 2017, était surpris d'apprendre pendant l'été qu'il est devenu un modèle en Suisse pour tous les jeunes joueurs qui aspirent à atteindre la LNH un jour.

À LIRE AUSSI : Schneider voyagera avec les Devils pour la Série globale de la LNH | Les Devils s'entendent avec Wood pour quatre saisons

« J'ai sauté sur la glace (à Berne) avec les jeunes joueurs et je pouvais voir qu'ils m'admiraient et qu'ils s'inspiraient de moi. C'était assurément un peu bizarre au début, mais je m'y suis habitué, a mentionné Hischier. C'est une bonne chose. Il y a plus de joueurs de hockey en Suisse et la fédération fait un bon travail en développant ses joueurs. C'est bon pour notre pays, et pour moi aussi. »

Taylor Hall, qui jouait à l'aile gauche sur le trio de Hischier pendant la majorité de la saison dernière avant de devenir le premier joueur dans l'histoire des Devils à remporter le trophée Hart à la suite d'une saison de 93 points (39 buts), attend avec impatience la réaction de la foule lorsque son compagnon de trio sautera sur la patinoire.

« Je n'ai jamais visité la Suisse, mais j'ai très hâte de voir l'ambiance au match et de voir à quel point la foule aime Nico, a dit Hall. L'occasion de jouer un match dans ta ville natale n'arrive pas tous les jours. Nico a vraiment hâte de la faire et en tant que groupe, nous sommes très heureux, non seulement pour Nico, mais aussi pour les joueurs suédois (Jesper Bratt et Marcus Johansson), qui auront également l'occasion de jouer dans leur pays natal. »

Les Devils entameront la saison régulière contre les Oilers d'Edmonton au Scandinavium à Göteborg, en Suède, le 6 octobre (13 h HE, SN, MSG+).

Video: NJD@TBL, #2: Hischier inscrit son 1er but en séries

Hischier, né à Naters, une petite ville suisse à environ 100 kilomètres de Berne, a marqué un but en 15 rencontres pour le SC Berne en 2015-16, une saison après avoir inscrit 61 points (28 buts) en 22 rencontres pour l'équipe des moins de 17 ans de Berne.

« C'est un match spécial pour moi, a souligné Hischier. Mes grands-parents seront présents, ainsi que tous mes oncles et mes tantes… presque toute la famille et tous mes amis. Je vais connaître beaucoup de personnes dans les gradins. Je vais même connaître beaucoup de nos adversaires chez Berne, alors c'est un match vraiment spécial. »

Hischier ne sait pas combien de temps il aura pour faire visiter la ville à ses coéquipiers, mais il a indiqué qu'il va certainement leur faire visiter le quartier historique où se trouvent plusieurs boutiques et bons restaurants.

« En ce qui concerne la cuisine, nous prendrons quelque chose avec du fromage, peut-être de la raclette ou de la fondue, a noté Hischier. Je ne pense pas que nous aurons le temps de visiter les montagnes. Je suis certain que certains coéquipiers demanderont également d'acheter des montres de luxe. »

Hall a hâte de côtoyer Hischier à nouveau cette saison et il espère que le duo pourra immédiatement rétablir sa chimie.

« Il est plus grand et plus fort, je l'ai remarqué au camp d'entraînement, a dit Hall à propos de Hischier. Il est plus mûr sur la glace. Je crois qu'il n'a pas reçu le crédit qu'il méritait pour sa performance la saison dernière à l'âge de 18 ans. J'ai hâte de connaître un bon départ et de créer une dynamique avec lui d'emblée. Je pense que pour Nico, un retour en Europe et un match devant ses compatriotes représentera un bon coup de pouce, ainsi que pour nous tous qui le soutenons. »

On a demandé à Hischier s'il s'était rendu à Berne lorsque le défenseur Mark Streit a apporté la Coupe Stanley dans sa ville natale après avoir aidé les Penguins de Pittsburgh à remporter le titre en 2017.

« Je n'étais pas à Berne, j'étais chez moi à Naters à ce moment-là, a répliqué Hischier. Mais j'ai vu les photos dans les journaux le lendemain. J'espère pouvoir rapporter la Coupe chez moi un jour. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.