Skip to main content

Schneider voyagera avec les Devils pour la Série globale de la LNH

Le gardien se remet d'une opération à la hanche et il est incertain de jouer lors du voyage en Suisse et en Suède

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

NEWARK, New Jersey - Cory Schneider voyagera avec ses coéquipiers des Devils du New Jersey en vue de la Série globale 2018 de la LNH, mais il est incertain de jouer lors des matchs.

Le gardien de 32 ans a été limité à du travail sur glace avec l'entraîneur des gardiens Roland Melanson depuis le début du camp d'entraînement après avoir été opéré à la hanche gauche, le 1er mai, pour réparer du cartilage déchiré.

Schneider demeure sur un échéancier de cinq mois de convalescence, et il pourrait être prêt le 1er octobre. Les Devils disputent un match préparatoire contre le SC Berne de la Ligue nationale A, la meilleure ligue professionnelle de Suisse, au PostFinance Arena le 1er octobre (13 h 30 HE, NHLN, SN, MSG+). Ils entament ensuite leur saison régulière contre les Oilers d'Edmonton au Scandinavium à Göteborg en Suède, le 6 octobre (13 h HE, SN, MSG+).

« Je suis excité de rejoindre les gars, mais ça ne veut rien dire par rapport à mon statut pendant le voyage, a mentionné Schneider. C'est encore le statu quo, mais ce sera génial d'être avec les gars et de travailler avec l'équipe.

À LIRE AUSSI : Les Devils s'entendent avec Wood pour quatre saisons

« La dernière partie de la convalescence est la plus difficile, car l'intensité d'un match est différente. Tu te sens bien à l'entraînement, tu sautes dans un match et tu te sens soudainement moins bien.

« Je pense que nous avons établi un plan bien précis pour déterminer comment j'allais approcher ma réadaptation et je pense que chaque étape s'est bien déroulée. Il n'y a pas eu de rechute, donc il reste encore du temps. J'ai encore du travail à faire pour être à 100 pour cent. Mais pouvoir m'entraîner et accomplir une grande partie de ce que je peux faire est un bon signe pour la suite des choses. »

Schneider a raté 16 matchs de saison régulière en raison d'une blessure à l'aine et à la hanche subie dans un revers de 3-2 contre les Bruins de Boston le 23 janvier. Il a montré un dossier de 0-10-2 avec une moyenne de buts alloués de 4,04 et un pourcentage d'arrêts de ,863 à ses 12 dernières rencontres de la saison régulière, si on remonte jusqu'au 29 décembre. Il a terminé la saison 2017-18 avec une fiche de 17-16-6 en 40 matchs, affichant sa plus basse moyenne (2,93) et son plus bas pourcentage (,907) en cinq saisons avec les Devils.

Il était le gardien auxiliaire lorsque les séries éliminatoires de la Coupe Stanley ont commencé, mais il est venu en relève à Keith Kinkaid dans le match no 2 de la série de première ronde de l'Association de l'Est contre le Lightning de Tampa Bay. Il a ensuite entamé le match no 3 et réalisé 34 arrêts dans un gain de 5-2. Schneider a conclu les séries avec une moyenne de 1,78 et un pourcentage de ,950 en quatre parties, mais New Jersey s'est incliné en cinq matchs dans la série quatre de sept.

« Cory a grandement progressé », a affirmé l'entraîneur John Hynes. « Nous avons augmenté sa charge de travail au fil du camp d'entraînement et il a bien répondu chaque fois, donc c'est bien de le voir sur la glace devant le filet pendant un entraînement complet. Espérons que sa progression se poursuive. »

Le préparateur physique en chef Kevin Morley et le physiothérapeute principal Chris Stackpole suivront les progrès de Schneider durant le voyage de la Série globale.

« La communication est essentielle et Morley et Stackpole prennent leurs décisions en fonction de ce que je leur dis, a expliqué Schneider. Je dois être très honnête avec eux quand je leur dis si je me sens bien ou non. Essayer de cacher quelque chose ou m'entraîner malgré la douleur ne serait pas intelligent et ça ne vaudrait pas la peine.

« Ils m'ont préparé un programme d'entraînement pour que je renforce le reste de mon bas du corps afin d'enlever de la pression sur ma hanche et mon aine. Nous avons été rigoureux en gymnase, donc j'ai beaucoup travaillé hors de la glace également. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.