Skip to main content

Mise à jour 2018-19 : Ducks d'Anaheim

L'équipe de la Californie a colmaté des brèches, tout en misant sur une relève florissante

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

Après le repêchage de la LNH, l'ouverture du marché des joueurs autonomes et plusieurs mouvements de personnel durant la saison morte, LNH.com dresse un portrait des différentes équipes. Aujourd'hui, les Ducks d'Anaheim.

Les Ducks d'Anaheim estiment posséder les atouts afin de poursuivre sur la voie du succès cette saison. Ils ont été peu actifs depuis leur élimination en quatre matchs face aux Sharks de San Jose, au premier tour des séries éliminatoires.

Le directeur général Bob Murray a greffé des joueurs de soutien au noyau en place, en mettant sous contrat les attaquants Brian Gibbons et Carter Rowney ainsi que les défenseurs Andrej Sustr et Luke Schenn. 

Les Ducks sont un modèle de constance dans la LNH. Ils n'ont raté les séries éliminatoires qu'à une seule reprise en 11 saisons depuis leur seule conquête de la Coupe Stanley en 2007.

Voici le portrait de l'équipe actualisé :

Fiche : 44-25-13, 101 points

Meilleur buteur : Rickard Rakell (34)
Meilleur passeur : Ryan Getzlaf (50)
Meilleur pointeur : Rakell (69)

Les arrivées

Brian Gibbons (A)
Carter Rowney (A)
Andrej Sustr (D)
Luke Schenn (D)

Le directeur général Murray a ciblé des besoins précis. Gibbons et Rowney, qui a gagné la Coupe Stanley avec les Penguins de Pittsburgh en 2017, revamperont le quatrième trio. Sustr et Schenn ajouteront de la profondeur à un groupe de défenseurs déjà très solide.

Video: LAK@NJD: Gibbons se moque de Quick en échappée

Les départs

Antoine Vermette (A)
J.T. Brown (A)
Jared Boll (A)
Francois Beauchemin (D)
Reto Berra (G)

L'équipe ne ramène pas deux bons vétérans québécois en Vermette et Beauchemin, ce dernier a annoncé sa retraite dernièrement. Les autres éléments qui quittent l'organisation ne sont que des joueurs de soutien que les arrivants devraient aisément remplacer.

Ils cognent à la porte

Kevin Roy (A)
Troy Terry (A)
Jacob Larsson (D)
Marcus Pettersson (D)
Sam Steel (A)

Les Ducks sont bien nantis en matière de relève. Les Roy, Terry et Pettersson cognent à la porte. Steel, qui n'est âgé que de 20 ans, représente leur plus bel espoir à l'attaque. Celui qui a été le premier choix de l'équipe en 2016 (30e au total) pourrait créer la surprise au camp, après avoir connu des saisons de 131 et de 83 points chez les Pats de Regina au cours des deux dernières saisons, respectivement.

Les besoins

De la santé en masse! Surtout à leurs joueurs vedettes. Getzlaf, Corey Perry, Hampus Lindholm, Ryan Kesler et Cam Fowler ont tous raté au moins 10 matchs l'an dernier. C'est plus de 300 matchs au total que les joueurs des Ducks ont ratés la saison dernière. En dépit de leur absence, les Ducks ont tout de même récolté 101 points de classement.

Video: COL@ANA: Kesler fonce au but et saute sur le retour

Formation projetée 2018-19

Rickard Rakell -- Ryan Getzlaf -- Corey Perry
Andrew Cogliano -- Ryan Kesler -- Jakob Silfverberg
Nick Ritchie -- Adam Henrique -- Ondrej Kase
Brian Gibbons -- Kalle Kossila -- Carter Rowney

Cam Fowler -- Josh Manson
Hampus Lindholm -- Brandon Montour
Andrej Sustr -- Luke Schenn

John Gibson
Ryan Miller

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.