Skip to main content

McDavid : Un premier domino doit tomber chez les joueurs autonomes

Le joueur de centre des Oilers discute de la panoplie de jeunes joueurs encore sans contrat et de la convention collective

par Mike Zeisberger @Zeisberger / Journaliste NHL.com

TORONTO - Connor McDavid a dit croire que lorsque l'un des joueurs autonomes avec compensation de premier plan signera un contrat, les autres suivront rapidement par la suite.

Le capitaine des Oilers d'Edmonton est toutefois incertain du moment où ça se produira.

À LIRE AUSSI : McDavid «souhaite être prêt pour le camp d'entraînement» avec les Oilers

« C'est une situation unique, car plusieurs joueurs vedettes sont toujours sans contrat en ce moment », a noté le joueur de centre, lundi lors du camp Biosteel. « Je pense qu'un premier domino doit tomber, puis les autres feront de même rapidement après. Mais tôt ou tard, quelqu'un devra établir le marché. »  

Les joueurs autonomes avec compensation toujours sans contrat à un peu plus de deux semaines de l'ouverture des camps d'entraînement dans la LNH incluent les attaquants Mitchell Marner, des Maple Leafs de Toronto, Patrik Laine et Kyle Connor, des Jets de Winnipeg, Brock Boeser, des Canucks de Vancouver, Brayden Point, du Lightning de Tampa Bay, Mikko Rantanen, de l'Avalanche du Colorado, et Matthew Tkachuk, des Flames de Calgary, ainsi que les défenseurs Charlie McAvoy, des Bruins de Boston, Ivan Provorov, des Flyers de Philadelphie, et Zach Werenski, des Blue Jackets de Columbus.

McDavid a indiqué qu'il n'a jamais voulu se retrouver dans cette situation.

« Je ne voulais pas être à l'écart et devoir rater le camp d'entraînement, a-t-il expliqué. C'était l'une de mes plus grandes craintes, honnêtement. »

McDavid, le premier choix au total du Repêchage 2015 de la LNH, a assuré qu'il n'aurait jamais voulu devenir joueur autonome avec compensation quand il a accepté une prolongation de contrat de huit ans d'une valeur de 100 millions $ avec Edmonton, le 5 juillet 2017, quatre jours après être devenu admissible à signer un contrat. Il a dit n'avoir jamais considéré accepter un contrat de transition à l'approche de la troisième et dernière saison de son contrat de recrue.

« Au final, ç'a été une entente facile à conclure », a dit McDavid. C'était bien de travailler avec (l'ancien directeur général des Oilers) Peter [Chiarelli], et mon agent a lui aussi fait du très bon travail. Ç'a été un processus rapide. Nous n'avons pas eu à attendre. »

McDavid a indiqué que l'impressionnante cuvée de joueurs autonomes avec compensation toujours sans contrat reflète la montée des jeunes joueurs dans la LNH. Il a ajouté que c'est la raison pour laquelle il est important pour eux de s'intéresser aux négociations de la prochaine convention collective entre la LNH et l'Association des joueurs de la LNH (AJLNH).

Video: EDM@VGK: McDavid égale son record de 41 buts

« Nous sommes les joueurs pour qui ça aura le plus gros impact, a-t-il fait remarquer. Nous sommes les joueurs qui joueront sous la prochaine convention collective, donc nous devons nous rassembler et en venir à une entente qui profitera aux deux camps. »

La convention collective valide pour 10 ans signée en janvier 2013 s'approche de deux dates importantes. Jusqu'au 1er septembre, la LNH peut se prévaloir de son option de rouvrir les négociations, ce qui mettrait fin à la convention collective le 15 septembre 2020. Si la LNH ne se prévaut pas de ce droit, l'AJLNH aura jusqu'au 15 septembre pour décider si elle rouvre les négociations.

Si chaque partie ne se prévaut pas de ce droit, la convention collective viendra à échéance le 15 septembre 2022.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.