Skip to main content

McAvoy à la conquête de l'Empire du Milieu

Le défenseur des Bruins veut profiter de son expérience en Chine au maximum

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

CHICAGO - Bien qu'il ait très hâte de s'envoler de l'autre côté de la planète en compagnie de ses coéquipiers des Bruins de Boston pour participer aux Matchs en Chine 2018 de la LNH, Charlie McAvoy avoue être dans l'inconnu quant au choc des cultures qu'il s'apprête à vivre.

« Ça va être une expérience unique, souligne le défenseur de 20 ans. Quand je vieillissais, je n'ai jamais vraiment eu le désir d'aller en Chine, ça ne m'a pas effleuré l'esprit. Mais maintenant que je sais que je vais y aller et que nous allons y jouer des matchs préparatoires, je trouve ça très cool. C'est une étampe de plus dans mon passeport et je suis toujours ouvert à en ajouter. »

Les Bruins s'envoleront vers la Chine mardi pour disputer deux rencontres préparatoires contre les Flames de Calgary. La première aura lieu au Centre sportif des Universiades de Shenzhen, samedi. Les deux équipes croiseront à nouveau le fer le 19 septembre au Cadillac Arena de Pékin avant de revenir à la maison pour conclure le camp d'entraînement.

« Cette année, je suis allé en voyage après la saison à Anguilla, une superbe île dont je ne connaissais même pas l'existence. Une chose est certaine, la Chine va assurément être encore plus belle », a mentionné McAvoy.

Ce ne sera pas la première fois que McAvoy voyagera à l'étranger afin de jouer au hockey. Il a représenté les États-Unis lors de tournois en Suisse, en Finlande, au Danemark, en France et en Allemagne, sans oublier le Canada. Chaque fois, il n'a pas tenté de visiter des attractions touristiques outre que celles qui lui étaient proposées par l'équipe. Il voulait être concentré sur le hockey.

« Je ne suis pas vraiment quelqu'un qui se renseigne quand il va en voyage. Ça rendrait probablement mes voyages pas mal plus intéressants. Mais chaque fois, c'est le hockey qui prévaut. J'ai un travail à faire dans ces pays et chaque étampe dans mon passeport représente cela. »

À LIRE : Des recrues au centre qui veulent se signaler | Chara et Krug ne seront pas en Chine

Le hockey sera donc au centre des préoccupations de McAvoy durant ce voyage, qu'il aimerait tout de même être différent. Cette destination, la Chine, sort tellement de l'ordinaire en comparaison qu'il veut en profiter au maximum pour jouer les touristes et assimiler l'aspect historique d'une telle visite. 

« Je veux voir la Grande muraille de Chine, c'est sûr. Ça va probablement être demandant pour les jambes mais ce n'est pas grave. »

Video: BOS@TBL, #2: McAvoy complète un superbe jeu de passes

McAvoy ne sera pas seul puisque les Bruins ont mis à l'horaire de la journée de dimanche une visite optionnelle pour visiter la Grande muraille. 

Je ne sais pas si je vais revenir un jour donc je ne veux manquer cela », a indiqué le défenseur de 20 ans.

Ce dernier se demande avec quel bagage les Bruins reviendront de cette aventure, outre que le côté touristique. Il estime qu'il peut s'agir d'une occasion parfaite pour créer une chimie, ce qui aurait été plus difficile si le camp d'entraînement s'était tenu uniquement en Amérique du Nord.

Si les joueurs devaient rapidement s'unir, McAvoy prédit de grandes choses pour l'équipe cette saison.

« Je suis curieux de voir ce que ça va avoir comme effet quand on va revenir et comment ça va influencer notre culture d'équipe. Des gars comme Patrice Bergeron, Zdeno Chara et Torey Krug [qui ne feront pas le voyage] sont au sommet de notre groupe de leaders. Mais de prendre autant d'autres joueurs, d'aller en Chine et de connecter ensemble, et ensuite d'ajouter ces trois joueurs dans notre groupe quand nous allons revenir à la maison, ça pourrait créer quelque chose de spécial. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.