Skip to main content

Maxime Lajoie impressionne à ses débuts dans la LNH

Malgré leur défaite face aux Blackhawks, les Sénateurs ont plusieurs raisons de se réjouir

par Siniša Šindik / Collaborateur LNH.com

En 2013, il y a eu Jean-Gabriel Pageau. En 2018, c'est au tour de Maxime Lajoie. Tout comme Pageau, le défenseur de 20 ans n'a pas tardé avant de faire sentir sa présence au sein de la formation des Sénateurs d'Ottawa, et ce, malgré la défaite de 4-3 en prolongation face aux Blackhawks de Chicago.
 

Il y a cinq ans, Pageau avait récolté une mention d'aide à son premier match dans la Ligue nationale de hockey, dans une victoire de 3-1 des Sénateurs face aux Flyers. Jeudi soir face aux Hawks, Lajoie a fait encore mieux, inscrivant son premier but en carrière et ajoutant une passe.

Le jeune homme a été impressionnant et a donné raison à Guy Boucher de lui avoir fait confiance pour amorcer la saison à Ottawa, contre toute attente. 

La seule chose qui manquait pour couronner une soirée parfaite, c'était la victoire, mais ça n'a rien enlevé à la performance du défenseur québécois, qui a reçu plusieurs éloges.

À LIRE AUSSI: Résumé des matchs du 4 octobre | Plus beaux jeux de la soirée

« On assiste au développement d'un jeune joueur rempli de belles qualités, a déclaré Boucher au cours de sa conférence de presse après la défaite des siens. Il est calme avec la rondelle et lit bien les espaces libres. Il a une vision fantastique et possède la capacité de pouvoir ralentir et accélérer le jeu, c'est impressionnant. […] Il pouvait difficilement connaître un meilleur départ. Malheureusement, il ne manquait que la victoire, mais ce match restera tout de même gravé dans sa mémoire ».

De son côté, le principal intéressé a continué d'impressionner les journalistes, même au terme de la rencontre, en répondant aux questions avec beaucoup de calme et de maturité. Il s'est dit évidemment très heureux de sa première sortie dans la cour des grands. 

« Je pense avoir très bien joué, a raconté Lajoie aux médias après la partie. Je me sentais de plus en plus à l'aise au fur et à mesure que le match avançait. Nous méritions la victoire, mais si nous continuons à jouer comme nous l'avons fait, nous gagnerons beaucoup de matchs. […] De toute évidence, c'est dommage d'avoir perdu, mais je vais toujours me souvenir de mon premier match et j'en suis vraiment heureux ».

Le moment magique pour le jeune homme natif de Québec est survenu à mi-chemin en première période. Lajoie s'est aventuré dans l'enclave au bon moment pour accepter une savante passe de Matt Duchene avant de déjouer d'un tir parfait, dans la lucarne, le gardien des Blackhawks, Cam Ward. 

Video: CHI@OTT: Lajoie marque son premier but en carrière

Après la rencontre, Duchene (une passe) et Craig Anderson (39 arrêts sur 43 tirs) ont abondé dans le même sens que leur entraîneur, n'ayant que de bons mots pour leur jeune coéquipier.

« Il a été exceptionnel. Il a effectué de bons jeux tant offensivement que défensivement et il aurait pu avoir quatre ou cinq points ce soir. Il a été génial », a mentionné Duchene.

« Nous sommes tous aussi excités que lui. Il a marqué un gros but, en plus de faire de gros jeux. Maintenant, il doit demeurer lui-même. C'est un excellent joueur, avec de bonnes aptitudes et il doit continuer à bâtir sur cela », a ajouté le vétéran gardien Anderson.

Lajoie est devenu le cinquième joueur dans l'histoire des Sénateurs à toucher la cible à son premier match dans la LNH et le premier depuis Wade Redden et Andreas Dackell en 1996. 

Situation cocasse

Le défenseur gaucher de 20 ans, qui évoluait sous les yeux attentifs de ses parents pour l'occasion, a même fait rire ses coéquipiers durant la rencontre, et ce, malgré lui. Lors d'une situation à quatre contre quatre, Lajoie, visiblement sous le coup de l'émotion, croyait que son équipe était en désavantage numérique.

Il a donc envoyé la rondelle à l'autre bout de la patinoire, ce qui a causé un dégagement refusé. Heureusement, ce geste n'aura pas eu de conséquences graves et ses coéquipiers et la foule en ont profité pour s'amuser un peu à ses dépens. 

« Je croyais vraiment que nous étions en désavantage numérique, alors j'ai dégagé la rondelle à l'autre bout. Tous les gars riaient et la foule aussi », a ajouté la première étoile du match.

On rappelle que Lajoie a été un choix de cinquième ronde (133e au total) des Sénateurs en 2016 et qu'il a disputé la dernière saison dans la Ligue américaine avec les Senators de Belleville, avec qui il a amassé 15 points en 56 matchs.   

Plusieurs points positifs dans la défaite  

Non, les Sénateurs n'auront pas récolté les deux points de la victoire contre les Blackhawks et ils auront échappé une avance de 3-2. Or, il n'en demeure pas moins que Boucher aura plusieurs points sur lesquels son équipe et lui pourront bâtir pour l'avenir.

Le travail en infériorité numérique aura été particulièrement efficace du côté des Sénateurs et Lajoie en aura été l'un des artisans avec 1:07 de temps de glace à court d'un homme. Ottawa a réussi à réduire au silence la dangereuse attaque à cinq de Chicago à trois reprises en autant d'occasions.  

À l'autre bout, l'avantage numérique a réussi à faire mouche en troisième période lorsque Colin White a marqué pour donner à son équipe une avance de 3-2. Ce dernier a également récolté une passe pour conclure sa soirée de travail avec deux points. 

Justement, le trio pivoté par White (un but, une passe) et complété par Zack Smith (une passe) et Mark Stone a probablement été le meilleur des Sénateurs. Même si Stone n'a pas noirci la feuille de pointage, il a été l'attaquant le plus utilisé des siens avec un temps d'utilisation de 19:59.

Devant le filet, Anderson a connu une excellente soirée de travail en repoussant 39 des 43 tirs dirigés vers lui. 

Les Sénateurs seront de retour en action samedi soir, lorsqu'ils rendront visite aux Maple Leafs, à Toronto.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.