Skip to main content

Les centres des Leafs pourraient devancer ceux des Penguins selon Malkin

Le triple champion de la Coupe Stanley croit que Tavares et Matthews vont remplacer le duo qu'il forme avec Crosby

par Mike Zeisberger @Zeisberger / Journaliste NHL.com

PITTSBURGH - Evgeni Malkin ne croit pas qu'il devra attendre longtemps avant que les centres John Tavares et Auston Matthews exercent le même genre d'impact sur les Maple Leafs de Toronto que celui que lui et Sidney Crosby ont eu sur les Penguins de Pittsburgh pendant plus d'une décennie. 
 

« Toronto a fait du très bon travail en embauchant Tavares, a confié Malkin à NHL.com. Ça montre qu'ils font les choses de la bonne manière. Nous voyons maintenant qu'ils sont dominants à chacun des matchs. »

À LIRE AUSSI: Selon Crosby, McDavid est le meilleur | Super 16: Les Maple Leafs devancent le Lightning au sommet

Malkin a utilisé le cinquième gain de suite des Maple Leafs lundi pour soutenir son point. Matthews est alors devenu le cinquième joueur de l'histoire de la LNH à amasser plus d'un point dans chacune des sept premières parties d'une saison, et Tavares a récolté une mention d'aide dans une victoire de 4-1 contre les Kings de Los Angeles. 

Matthews, qui est le meneur de la LNH avec 16 points (10 buts, six passes), a rejoint Mario Lemieux et Kevin Stevens des Penguins (1992-93), Mike Bossy des Islanders de New York (1984-85) été Wayne Gretzky des Oilers d'Edmonton (1983-84) dans le groupe de joueurs qui ont entamé une campagne avec sept matchs de deux points et plus. 

« J'ai regardé leur dernier match contre les Kings, a indiqué Malkin. Ils ont joué de manière incroyable. »

Video: LAK@TOR: Kapanen complète le jeu à deux contre un

Malkin et Crosby auront une meilleure idée encore de ce que ces deux joueurs peuvent faire lorsque les Penguins (2-1-2) rendront visite aux Maple Leafs (6-1-0) au Scotiabank Arena jeudi (19 h (HE); TVAS, TSN4, ATTSN-PT, NHL.TV). 

Crosby et Malkin ont pendant longtemps été considérés comme le meilleur duo de centres de la LNH. Les deux joueurs ont remporté le trophée Hart à titre de joueur le plus utile de la ligue (Crosby en 2007 et 2014, Malkin en 2012), et ensemble, ils ont aidé Pittsburgh à remporter la Coupe Stanley à trois reprises (2009, 2016, 2017). Crosby et Malkin ont amassé en moyenne un total combiné de 162 points par saison depuis qu'ils sont devenus coéquipiers au début de la saison 2006-07.

« Ils sont dominants depuis plusieurs années, a noté Matthews. Leur profondeur au centre est l'une des principales raisons de leurs succès et de leurs conquêtes de la Coupe. On ne peut gagner la Coupe avec seulement deux, trois ou quatre joueurs, mais ça aide beaucoup lorsque vous misez sur ce genre de profondeur. »

Lorsque les Maple Leafs ont accordé à Tavares un contrat de sept ans d'une valeur de 77 millions $ le 1er juillet, ils espéraient que cet ajout à un groupe de centres qui comprenait déjà Matthews, âgé de 21 ans, et Nazem Kadri, 28 ans, allait leur permettre de connaître des succès semblables. Tavares, qui a eu 28 ans le 20 septembre, a prévenu qu'il restait encore beaucoup de chemin à faire avant que ça se produise.

Video: LAK@TOR: Marner termine le jeu de Tavares et Hyman

« Si on peut parler pendant longtemps de ces joueurs et de ce qu'ils ont accompli, il faut surtout retenir qu'ils ont maintenu ce niveau avec constance pendant tout ce temps », a-t-il expliqué.

« Je l'ai dit auparavant, je ne crois pas que ce soit brillant de toujours se comparer à Sidney Crosby et Evgeni Malkin. Ce sont deux joueurs spéciaux qui ont accompli beaucoup de choses et qui se motivent l'un l'autre. Ils ont connu beaucoup de succès ensemble, et ils se poussent mutuellement. Ce sont des choses auxquelles nous pouvons aspirer et chercher à accomplir de notre côté.

« Nous espérons être en mesure de nous aider l'un l'autre à mener cette équipe aux plus hauts sommets. »

Matthews a obtenu 63 points (34 buts, 29 passes) en 62 matchs la saison dernière avec les Maple Leafs; Tavares a amassé 84 points (37 buts, 47 passes) en 82 rencontres avec les Islanders, pour un total combiné de 147 points. Comme coéquipiers, ils ont récolté 27 points en sept matchs. Tavares a obtenu six buts et cinq passes cette saison.

Malkin (un but, huit passes) et Crosby (quatre passes) ont un total de 13 points en cinq matchs pour les Penguins (2-1-2). L'absence de buts de la part de Crosby n'est pas vraiment inhabituelle. Il n'avait inscrit qu'un but après cinq matchs la saison dernière, sans oublier une disette de 11 matchs entre le 21 octobre et le 11 novembre 2017. Il a conclu la campagne avec 29 buts et 89 points.

Crosby a avancé que Tavares aide déjà Matthews de plusieurs manières.

« Le simple fait qu'il soit le joueur qu'il est, Tavares a enlevé beaucoup de pression à Matthews, sans avoir à dire un mot. Ça aide, a déclaré Crosby. Il apporte aussi de l'expérience. Il a disputé plusieurs matchs importants au cours de sa carrière. Il est aussi quelqu'un de très calme. Il y a des hauts et des bas dans un marché important comme celui de Toronto, et Tavares est capable de garder les choses en perspective. C'est quelque chose qui devient contagieux autour de lui. »

Crosby a affirmé avoir vu une nette amélioration dans le jeu de Matthews en début de saison. Lorsqu'il lui a été demandé comment le neutraliser, le capitaine des Penguins a mentionné qu'ils devaient être conscient de sa capacité à dégainer rapidement.

« Il a toujours eu un excellent tir, mais il transporte maintenant la rondelle un peu plus, a analysé Crosby. C'est lié à sa confiance. Il est imposant, comme [Malkin], et il arrive qu'il ne réalise pas à quel point il est fort. Il arrivait qu'il puisse garder la rondelle pour une seconde de plus pour résister à un joueur, ou encore pour le déborder à l'extérieur.

« Il a simplement décidé de conserver le disque plus longtemps afin de décocher des tirs, et son lancer est à un autre niveau. »

Le temps nous dira si Matthews et Tavares pourront devenir le meilleur duo de centres de la LNH, mais Malkin, âgé de 32 ans, est déjà conscient des signes. Non pas que lui et Crosby, 31 ans, sont prêts à s'effacer et à leur laisser toute la place.

Pas du tout.

« C'est un beau compliment, c'est certain, a admis Malkin en parlant des commentaires de Tavares. Mais d'un autre côté, le temps est peut-être venu. Il y a cinq ou dix ans, nous étions les deux joueurs à battre, mais maintenant, il y a tellement de bons joueurs. Je dirais que nous faisons partie du top 10, peut-être du top 5. Lorsque vous regardez des joueurs comme (le centre des Oilers d'Edmonton Connor) McDavid, Matthews, Tavares, ils dominent. Ils sont incroyables. 

« Cependant, nous tentons encore de faire de notre mieux à chacun des matchs. Nous avons tous les deux plus de 30 ans, mais nous avons très bien joué au cours des trois dernières saisons. Nous ne dominons peut-être pas à chacune de nos présences, mais nous avons plus d'expérience. Nous savons ce qu'il faut faire pour gagner en séries éliminatoires. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.