Skip to main content

Letang savoure davantage sa présence parmi les étoiles cette année

Le vétéran défenseur des Penguins de Pittsburgh a retrouvé sa forme des beaux jours

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

SAN JOSE - L'an dernier, à la même période, Kris Letang n'était pas satisfait de son rendement et il n'estimait pas pleinement mériter sa sélection au Match des étoiles.

Un an plus tard, le défenseur des Penguins de Pittsburgh s'est présenté à San Jose en savourant particulièrement sa cinquième participation à l'événement annuel dans la LNH.

À LIRE AUSSI : Une fleur pour Fleury, enfin?

« C'est un honneur, surtout après la saison que j'ai connue en 2017-18. J'ai recommencé à bien jouer et je suis de retour. Ça fait un velours d'être reconnu par les partisans », a-t-il affirmé vendredi avant de prendre part au Concours d'habiletés au SAP Center.

Letang a été le choix des amateurs de hockey pour le dernier ajout au sein de la formation de la section Métropolitaine.

« À part être en santé, je suis redevenu moi-même comme joueur. J'ai arrêté de me poser des questions. Je laisse les choses aller au lieu de trop m'en faire ou de forcer quoi que ce soit », a-t-il expliqué.

Opéré au cou en avril 2017, Letang a pris les bouchées doubles à la suite de la deuxième conquête d'affilée de la Coupe Stanley des Penguins. Il ne devait revenir au jeu qu'en novembre ou en décembre, mais il a devancé l'échéancier prévu et il était prêt pour le début de la saison régulière. Il a mis du temps avant de retrouver son rythme.

Video: PIT@SJS: Letang trouve la lucarne du revers

« Je n'avais pas pu m'entraîner pendant l'été moi qui passe habituellement beaucoup de temps à le faire. À mon retour, je n'étais pas confiant à 100% que je pouvais être solide. Je jouais donc en étant animé d'une certaine crainte. Cette saison, après une saison complète, je n'ai plus aucune crainte. » 

Avec le recul, le défenseur âgé de 31 ans a réalisé qu'il aurait peut-être dû respecter la période de convalescence prescrite. 

« Oui, je n'ai pas pu m'empêcher d'y penser, mais on ne le saura jamais. Peut-être que j'aurais mis autant de temps à retrouver la forme si j'étais revenu au jeu en novembre. »

Letang est en voie de réécrire le livre des records des Penguins chez les défenseurs. En début de saison, en obtenant son 441e point, il a devancé Paul Coffey au premier rang des défenseurs de l'organisation.

« C'est probablement parce que ça fait une éternité que je suis avec l'équipe. C'est une saison très chargée sur le plan émotif avec tous les plateaux atteints et mon retour en santé. »

Le patineur natif de Sainte-Julie totalise 40 points (11-29) en 46 matchs cette saison, en plus d'afficher un différentiel de plus-9 en défense.

La saison dernière, il a totalisé 51 points (9-42) en 79 matchs, avec un différentiel de moins-9.

Les Penguins (26-16-8, 58 points) sont de retour au plus fort de la lutte pour l'obtention d'une place en séries éliminatoires dans l'Association de l'Est, après avoir connu un très mauvais début de saison. Ils font mentir les observateurs qui leur prédisaient un effondrement semblable à celui des Blackhawks de Chicago et des Kings de Los Angeles.

« Ça ne risque pas d'arriver à une équipe qui a Sidney Crosby dans ses rangs. Il amène de l'énergie dans le groupe tous les jours. Il pousse ses coéquipiers à faire la même chose », a-t-il mentionné.

« Chaque équipe connaît de bonnes et de mauvaises passes pendant une saison. Nous avons connu notre mauvaise passe au début. »
Ce n'est rien de nouveau pour les Penguins qui sont comme de gros moteurs diésel lents à se mettre en marche.

« C'est habituellement après la pause du Match des étoiles que nos meilleurs joueurs commencent à jouer leur meilleur hockey », a-t-il réitéré. 

« On ne souhaite pas se retrouver dans une situation délicate. On voudrait être premiers au classement de la première à la dernière journée de la saison. Mais nous faisons partie d'une section tellement compétitive, a-t-il noté. Il y a deux semaines, nous étions en tête au classement. Deux semaines plus tard, nous sommes la dernière équipe repêchée de l'association. Nous avons toutefois joué moins de matchs que les autres en raison de notre semaine de relâche. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.