Skip to main content

Les vétérans du CH avaient gardé le meilleur pour la fin

Price se dit prêt pour une nouvelle saison et le trio de Danault n'a rien perdu de sa cohésion

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Les vétérans avaient gardé le meilleur pour la fin au camp d'entraînement des Canadiens de Montréal. Carey Price a été solide devant le but et le trio de Phillip Danault a sonné la charge dans la victoire de 4-3 contre les Sénateurs d'Ottawa, samedi.

Price s'est dit prêt après coup à entreprendre une toute nouvelle saison - déjà sa 13e dans la LNH.

« Je me sentais très bien et je repérais bien la rondelle. Il y a eu cette mauvaise passe que j'ai faite (qui a provoqué le but de Filip Chlapik), mais je suis tout de même satisfait et j'ai hâte que ça commence pour vrai », a-t-il mentionné, en expliquant qu'il n'avait pas pu mettre toute la gomme sur la passe transversale qu'il a tentée vers un coéquipier, mais que Chlapik a interceptée pour un but relativement facile.

À LIRE AUSSI : Suzuki donne la victoire au CH en prolongation

Price a vu son camp être interrompu par une légère blessure à la main gauche, mais rien n'y paraissait samedi. Il a connu sa meilleure sortie des trois qu'il a faites au total.

Le trio de Danault, avec Tomas Tatar et Brendan Gallagher, a repris là où il avait laissé, la saison dernière. Chacun a marqué un but, Danault et Gallagher ajoutant une passe.

« Ça ne se perd pas, c'est comme faire de la bicyclette », a acquiescé Danault, en ajoutant qu'on avait fait que mettre un peu d'huile sur la chaîne.

« Nous n'avons rien perdu. La cohésion est toujours là, a-t-il repris. Nous nous supportons bien, nous savons où nous trouver. C'est le 'fun' de jouer ensemble. »

Video: OTT@MTL: Danault brise l'impasse en I.N.

Le joueur de centre a répété que c'était normal que les vétérans de l'équipe aient mis du temps avant de se délier les jambes, comme un quinquagénaire qui se remet à l'entraînement du marathon.

« Il ne faut pas mettre trop de pression sur les vétérans. C'est normal qu'ils ne jouent pas avec autant d'intensité que les jeunes qui poussent. Vu que les jeunes ont poussé, ça nous a fait nous pousser davantage. Nous arrivons là où nous voulons être pour le début de la saison. »

L'entraîneur Claude Julien s'est dit assuré que les meneurs de jeu de l'équipe vont répondre présents pour le match inaugural de la saison contre les Hurricanes de la Caroline, jeudi.

Video: OTT@MTL: Gallagher crée l'égalité tard en 3e

Max Domi n'a pas nécessairement connu un grand camp, mais on ne peut pas lui reprocher de ne pas déployer sa fougue habituelle. Samedi, il a eu maille à partir avec Scott Sabourin en première période. Il n'a pas apprécié la mise en échec de Sabourin et, en voulant répliquer, il a vu son rival l'agresser.

« Tout va tomber en place jeudi, a estimé Julien. Le camp d'entraînement est peut-être terminé, mais il y a encore beaucoup de choses que nous voulons faire afin de progresser comme groupe. 

« Dès jeudi, les gars seront prêts parce que nous devrons l'être, a-t-il argué. C'est important de connaître un bon début de saison. »

Julien a précisé que l'équipe aura deux journées de congé avant d'amorcer sa préparation finale, mardi.

« Nous avons eu deux bonnes journées d'entraînement avant le dernier match préparatoire contre les Sénateurs, avait auparavant relevé Danault. Nous avons beaucoup travaillé sur les détails et la vitesse. C'est ce que nous avons mis en application, samedi », a-t-il conclu, en admettant que ce soit plus stimulant pour les plus vieux d'affronter une équipe du calibre de la LNH, quand on arrive à la fin du calendrier présaison.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.