Skip to main content

Les Stars pensent avoir repris l'avantage psychologique sur les Blues

Ils ont poussé le gardien de St. Louis Jordan Binnington à écoper de deux punitions après des incidents avec Benn et Bishop

par Mike Zeisberger @Zeisberger / Journaliste NHL.com

DALLAS - Jordan Binnington a perdu son calme. 

Mais pas Ben Bishop.

Dans la série quatre de sept de deuxième ronde de l'Association de l'Ouest, où la différence est minime entre Binnington des Blues de St. Louis et Bishop des Stars de Dallas, il y a de fortes chances que le gardien qui parviendra à demeurer concentré dans les moments corsés sera celui qui connaîtra le plus de succès.

À LIRE AUSSI: Quatre buts consécutifs permettent aux Stars de battre les Blues

Ce fut le cas dans la victoire des Stars 4-2 dans le match no 4 au American Airlines Center mercredi, ce qui a permis à Dallas de créer l'égalité 2-2 dans la série. Le match no 5 aura lieu à St. Louis vendredi (21 h 30(HE); NBCSN, SN, SN360, TVAS).

« J'ai simplement eu le sentiment qu'ils ont un peu perdu le contrôle de leurs émotions », a indiqué l'entraîneur de Dallas Jim Montgomery, en faisant référence à l'incident qui a impliqué Binnington au moment où la sirène s'est fait entendre à la fin de la deuxième période.

Les Stars menaient 4-1 lorsque le gardien recrue des Blues a répondu aux quolibets de Jamie Benn en frappant le capitaine des Stars avec sa mitaine. Il a ensuite servi un coup de bâton à Bishop alors qu'il se dirigeait vers le vestiaire des siens.

Lorsqu'il lui a été demandé de décrire ce qui s'est passé, Benn a répondu : « C'était simplement des adultes qui se sont comportés en idiots sur la glace ».

Rien de plus? 

Est-ce que les Stars sont parvenus à entrer dans la tête de Binnington, qui a été remarquablement imperturbable pour un jeune gardien dont l'expérience dans la LNH se résume à 43 parties (33 en saison régulière, 10 en séries)? Un curriculum vitae bien mince si on le compare à l'expérimenté Bishop, qui a participé à 415 matchs dans la LNH (369 en saison régulière, 46 en séries).

Video: STL@DAL, #4: Klingberg trouve le haut du filet

Benn ne croit pas que l'expérience joue un rôle dans cette série en particulier. Selon lui, l'équipe qui parviendra à créer le plus de circulation devant le gardien adverse sera celle qui va l'emporter.

« C'est vrai des deux côtés, a affirmé Benn. Ce sont deux excellents gardiens. Le jeune est très bon, alors nous devons faire en sorte de lui rendre la vie plus difficile. Nous avons trouvé une manière de connaître du succès ce soir. »

Et d'ébranler Binnington en cours de route.

Binnington s'est vu décerner deux punitions mineures alors que les deux équipes retraitaient au vestiaire, une pour rudesse à l'endroit de Benn, et une pour coup de bâton à l'endroit de Bishop. Benn a de son côté été puni pour conduite antisportive.

« Les émotions étaient vives, a mentionné Binnington. Je suis retourné devant mon filet et je me suis repris… C'est du hockey des séries. C'est excitant. Les partisans sont impliqués.

« Ce fut un match enlevant, et nous avons hâte à la prochaine partie. »

Pour l'attaquant des Blues Ryan O'Reilly, l'émotion démontrée par Binnington est une qualité que l'équipe va encourager.

« Il est peut-être une recrue (qui participe à ses premières séries éliminatoires de la Coupe Stanley), mais c'est quelqu'un de très mature, et on peut le voir avec la manière dont il se comporte et avec laquelle il a rebondi toute la saison, a noté O'Reilly. Nous ne sommes pas inquiets du tout. Nous avons confiance en lui, et il a confiance en notre groupe. »

Le normalement très flegmatique Binnington a perdu son calme dans un gain de 5-4 contre les Ducks d'Anaheim le 6 mars lorsqu'il a fait trébucher l'attaquant Corey Perry, qui venait de décocher un petit coup de poing à Binnington.

Le 25 novembre, Binnington a reçu une punition majeure de cinq minutes pour coup de bâton et une inconduite de partie alors qu'il évoluait avec San Antonio dans la Ligue américaine de hockey contre le Texas, l'équipe-école de Dallas.

O'Reilly ne veut pas que Binnington écope de punitions, mais il apprécie sa combativité.

« Nous aimons son émotion et la robustesse qu'il affiche, a déclaré O'Reilly. C'est ainsi qu'il joue. »

Ce qui pourrait devenir un peu plus inquiétant pour les Blues est le fait que les Stars ont marqué 10 fois contre Binnington au cours des trois dernières parties, après que leur gardien eut cédé seulement huit fois à ses quatre duels précédents.

Binnington n'est pas inquiet.

« C'est désormais une série deux de trois, a-t-il résumé. Nous nous sommes déjà trouvés dans cette situation auparavant, alors souhaitons que nous allons pouvoir gérer ça de la bonne manière et continuer à jouer à notre façon. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.