Skip to main content

Mise à jour : Sharks de San Jose

Les nombreux départs forceront les Sharks à faire appel à sa jeunesse

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

Après le repêchage de la LNH, l'ouverture du marché des joueurs autonomes et plusieurs mouvements de personnel durant la saison morte, LNH.com dresse un portrait des différentes équipes. Aujourd'hui, les Sharks de San Jose

Après un périple en séries éliminatoires qui leur a permis d'atteindre la finale de l'Association de l'Ouest, les Sharks ont vu la porte se refermer sur eux alors qu'ils ont été éliminés en six matchs face aux éventuels champions de la Coupe Stanley, les Blues de St. Louis.

Après cette défaite, San Jose devra opter pour un léger virage jeunesse. En effet, depuis l'ouverture du marché des joueurs autonomes, aucune acquisition importante n'a été complétée par le directeur général Doug Wilson. 

À LIRE : Les Sharks ont espoir que Thornton sera de retour | Contrat de quatre ans pour Meier

Les départs sont toutefois importants à l'offensive. Le capitaine de l'équipe Joe Pavelski est devenu joueur autonome et s'est entendu avec les Stars de Dallas. Libre comme l'air Joonas Donskoi a signé un contrat avec l'Avalanche du Colorado, alors que Gustav Nyquist, qui avait été acquis à la date limite des transactions l'an dernier, a conclu une entente les Blue Jackets de Columbus. Quant au défenseur Justin Braun, il a été échangé aux Flyers de Philadelphie. 

« Tu peux prendre des décisions avec ton cœur ou avec ta tête, mais tu dois comprendre que certaines décisions doivent être prises et elles l'ont été, a expliqué Wilson. J'adore ce que Joe Pavelski a apporté à cette organisation pendant toutes ces années, mais c'est la réalité des affaires dans notre système. »

C'est sans oublier le joueur de centre Joe Thornton, qui est toujours en réflexion sur son avenir. S'il devait opter pour la retraite, cela signifierait que les Sharks seraient privés de l'apport offensif de 163 points (inscrits en 247 parties) de ces quatre joueurs l'an prochain.

Wilson a décidé de faire confiance à sa relève. Il faut dire que des six meilleurs marqueurs de l'équipe l'an dernier parmi les attaquants, seul Pavelski avait plus de 30 ans, lui qui a soufflé 35 bougies le 11 juillet dernier. On peut donc s'attendre à ce que les joueurs en place puissent faire le même travail, surtout que Brent Burns et Erik Karlsson continueront de leur refiler le disque de la ligne bleue, où ils sont plus productifs que la majorité des joueurs de la LNH.

Video: SJS@STL, #3: Karlsson donne la victoire aux Sharks

C'est d'ailleurs le grand coup de Wilson durant la saison morte : s'entendre avec Karlsson afin d'éviter qu'il ne devienne joueur autonome sans compensation. Le défenseur a paraphé une entente de huit ans le 17 juin dernier. S'il est en mesure de demeurer en santé, les Sharks compteront possiblement sur les deux arrières les plus prolifiques de la LNH.

Voici le portrait de l'équipe actualisé :

Fiche 2018-19 : 46-27-9

Meilleur buteur : Joe Pavelski (38)
Meilleur passeur : Brent Burns (67)
Meilleur pointeur : Brent Burns (83)

 

Les arrivées

- Tom Pyatt (A)
- Dalton Prout (D)
- Jonny Brodzinski (A)

Pyatt, Prout et Brodzinski ont respectivement disputé 37, 20 et 13 matchs dans la LNH l'an dernier, et ont amassé un total de sept points. On ne doit pas s'attendre à ce qu'ils aient un rôle notable à San Jose, mais ils pourraient dépanner si la formation a besoin de profondeur.

 

Les départs

- Joe Pavelski (A)
- Gustav Nyquist (A)
- Joonas Donskoi (A)
- Joe Thornton (A)
- Joakim Ryan (D)
- Justin Braun (D)

C'est la fin d'une époque à San Jose avec le départ de Joe Pavelski, lui qui portait le chandail de l'équipe depuis la saison 2005-2006. L'Américain aura surpris tout le monde, puisque bien peu de gens auraient parié qu'il connaîtrait une telle carrière après avoir été repêché en septième ronde (205e) en 2013. Il aura amassé 761 points en 963 rencontres avec les Sharks.

Le nouveau membre des Stars, après avoir paraphé un contrat de trois ans d'une valeur moyenne de 7 millions $, n'a pas connu une campagne complète de la LNH de moins de 61 points depuis 2009-2010, quand il avait raté 15 matchs.

 

Ils cognent à la porte

- Alexander True (A)
- Dylan Gambrell (A)
- Alexander Chmelevski (A)
- Jacob Middleton (D)
- Antti Suomela (A)
- Jérémy Roy (D)

Contrairement à plusieurs autres formations de la LNH, les meilleurs espoirs des Sharks, outre Chmelevski, ont tous quelques saisons d'expérience dans la Ligue américaine de hockey. La profondeur dont disposait l'équipe dans les dernières années aura retardé l'accession à la LNH pour certains. 

À sa deuxième saison dans la LAH, True a explosé avec une récolte de 55 points en 68 rencontres, 27 points de plus que lors de la campagne précédente. Le Danois, qui n'a jamais été repêché, est doté d'une stature de 6 pieds 5 pouces et 201 lbs. 

Après avoir raté presque deux saisons complètes, victime de deux déchirures ligamentaires au genou droit, Roy a enfin repris le travail pour de bon en 2018-2019. Il a disputé 58 rencontres et a amassé 21 points avec les Barracudas de San Jose de la LAH. Il pourra construire sur cette première saison complète chez les professionnels.

 

Les besoins

Le flanc droit de l'offensive des Sharks manque de profondeur en raison des départs de Donskoi et Pavelski, qui pouvait autant jouer au centre qu'à l'aile. Kevin Labanc devrait obtenir un poste sur le premier trio, mais Melker Karlsson, dont la meilleure saison en carrière - 24 points en 53 matchs - remonte à 2014-2015, n'a pas prouvé qu'il peut produire sur un trio offensif.

Alexander Chmelevski pourrait obtenir un essai à cet endroit, lui qui vient de conclure une saison de 75 points en 56 rencontres avec les 67 d'Ottawa de la Ligue de hockey de l'Ontario, en plus d'amasser 31 points en 18 matchs éliminatoires.

Si aucun des espoirs de l'équipe n'est en mesure de se glisser dans ce siège, les Sharks pourraient être obligés de bouger. 

 

Formation prévue 2019-20

Timo Meier - Logan Couture - Kevin Labanc
Evander Kane - Tomas Hertl - Alexander Chmelevski
Marcus Sorensen - Dylan Gambrell - Melker Karlsson
Lukas Radil - Barclay Goodrow -- Jonny Brodzinski

Brenden Dillon - Erik Karlsson
Radim Simek - Brent Burns
Marc-Édouard Vlasic - Tim Heed

Martin Jones
Aaron Dell

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.