Skip to main content

Les Sharks ont bon espoir que Thornton sera de retour

L'entraîneur de San Jose a également discuté de l'avenir de Marleau et de l'impact de Karlsson

par Mike Zeisberger @Zeisberger / Journaliste NHL.com

TORONTO - Peter DeBoer est optimiste que le joueur autonome sans compensation Joe Thornton sera de retour avec les Sharks de San Jose cette saison.

L'attaquant de 40 ans a fait part de ses intentions de revenir dans la LNH pour une 22e saison, le mois dernier, après avoir jonglé avec la possibilité de prendre sa retraite. Il a obtenu 51 points (16 buts, 35 passes) et joué en moyenne 15:33 par rencontre en 73 matchs la saison dernière.

À LIRE AUSSI : Labanc s'entend avec les Sharks pour un an

« D'après ce que je comprends, Joe Thornton jouera », a déclaré DeBoer lors d'une entrevue téléphonique avec LNH.com. « Je l'ai vu s'entraîner au gymnase deux jours après la fin de notre saison. Je pense qu'il a publiquement dit vouloir continuer à jouer et avoir encore de l'essence dans le réservoir.

« Quant à moi, j'avance en me disant qu'il sera dans notre formation en septembre. »

Thornton a passé chacune des deux dernières saisons à se remettre de blessures au genou. Il s'est déchiré des ligaments dans le genou gauche en 2017 avant de faire de même dans le genou droit en 2018.

Thornton se classe au huitième rang de l'histoire de la LNH avec 1065 mentions d'aide et au 14e rang avec 1478 points en 1566 parties. Il a obtenu 10 points (quatre buts, six aides) en 19 parties des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, la saison dernière, et totalise 133 points (31 buts, 102 passes) en 179 rencontres de séries.

DeBoer a été moins révélateur à propos des chances de voir le vétéran attaquant Patrick Marleau, lui aussi joueur autonome sans compensation, revenir avec les Sharks.

« Je pense qu'il a encore du bon hockey à offrir, mais c'est une situation qui est entre les mains de Doug actuellement », a affirmé DeBoer, faisant référence au directeur général des Sharks Doug Wilson.

Thornton et Marleau ont été les visages des Sharks du 30 novembre 2005, quand Thornton a été acquis dans une transaction avec les Bruins de Boston, jusqu'au 2 juillet 2016, quand Marleau a accepté un contrat de trois ans avec les Maple Leafs de Toronto. Marleau a été échangé aux Hurricanes de la Caroline avec un choix conditionnel de première ronde et un choix de septième ronde au Repêchage 2020 de la LNH par les Maple Leafs en retour d'un choix de sixième tour au Repêchage 2020, le 22 juin. Cinq jours plus tard, il a vu la dernière année de son contrat être rachetée par les Hurricanes.

Video: SJS@STL, #3: Thornton profite d'un retour

Un joueur qui ne sera assurément pas de retour est l'ancien capitaine Joe Pavelski, qui a signé un contrat de trois ans avec les Stars de Dallas le 1er juillet. Remplacer les 64 points (38 buts, 26 aides) de Pavelski est l'un des sujets que DeBoer a abordés dans une grande entrevue.

À quel point a-t-il été difficile pour toi et le DG Doug Wilson de voir Pavelski, le capitaine des Sharks au cours des quatre dernières saisons et l'un des piliers de l'équipe, partir comme joueur autonome?

« Ç'a été une décision purement business. C'est le côté difficile du travail de Doug. Il doit prendre ce genre de décisions. Comme entraîneur, tu n'as pas à tenir compte de l'argent, du plafond salarial et des joueurs qui devront signer des contrats dans une ou deux années. On pense avec notre cœur. Pour nous, un joueur comme lui est irremplaçable. Mais le fait demeure que Doug a fait ce qu'il devait. Le plus important est que Pav (Pavelski) a compris la situation, tout comme Doug. Nous verrons à quel point sa perte sera coûteuse, mais c'est un gros vide à remplir. »

Comment comptez-vous combler sa perte?

« Il faut continuer d'espérer que des gars comme Timo Meier pourront bâtir sur la saison qu'ils ont connue l'an dernier. C'est vrai pour Kevin Labanc également. Je pense que Doug a fait du bon travail pour mettre la main sur de jeunes joueurs capables de créer de l'offensive. C'est difficile de remplacer les 38 buts de Pav. Nous avons inscrit beaucoup de buts l'année dernière, et si nous marquons un peu moins, je ne pense pas que ça va nous tuer. Je l'espère, à tout le moins. Ses buts sont une chose, mais il y a également son leadership, sa présence et le message qu'il envoyait dans le vestiaire quand c'était plus difficile. Ce sont des éléments plus difficiles à remplacer que des buts. »

Video: STL@SJS, #1: Meier déculotte Binnington et compte

Si Pavelski est désormais un membre des Stars, les Sharks ont été agressifs pour conserver les services du défenseur Erik Karlsson avec un contrat de huit ans. À quel point ressens-tu de la confiance à l'idée de savoir que le noyau de ta défensive est sous contrat à long terme avec Karlsson, Brent Burns et Marc-Édouard Vlasic?

« Quand nous avons eu l'occasion d'acquérir Erik Karlsson l'été dernier, il n'y avait aucune hésitation qu'il fallait tenter le coup. Ce sont des talents d'exception qui sont rarement disponibles. Ça allait de soi de compléter une transaction pour l'obtenir et de le mettre sous contrat. Il sera un élément important de ce que nous allons accomplir dans le futur. Tu perds Pavelski, mais tu ajoutes Karlsson et de jeunes joueurs. Notre jeu changera peut-être, mais je pense qu'il aura un gros impact. Lors des deux mois au cours desquels il a été en santé, il a contrôlé beaucoup des matchs que nous avons joués. Il faut simplement qu'il soit en santé et qu'il puisse jouer une année complète sans blessure pour prendre du momentum. »

Video: STL@SJS, #1: Pavelski marque sur son propre retour

Tu entames ta 25e saison comme entraîneur-chef. À quel point est-ce important pour toi de transmettre ton savoir aux jeunes entraîneurs qui participeront à la Conférence des entraîneurs 2019 à Toronto, qui s'amorce jeudi et au cours de laquelle tu agiras comme conférencier?

« Je peux parler de mes propres notions que j'ai apprises durant les ateliers destinés aux entraîneurs durant plusieurs étés et avec l'expérience vécue avec Hockey Canada. Chaque été, c'était ma chance d'écouter des entraîneurs de haut niveau, de m'inspirer d'eux et de m'améliorer. Je prenais des éléments que je pouvais moi-même appliquer et ça faisait en sorte que j'avais hâte à la saison suivante. Ça fait partie de mon parcours et aussi celui de Steve Spott (entraîneur adjoint des Sharks) et de Paul Maurice (entraîneur des Jets de Winnipeg). Nous assistions à ces ateliers chaque année durant la saison morte. J'étais toujours impressionné de tout ce que j'avais appris d'entraîneurs de tous les niveaux. Ce n'était pas seulement des entraîneurs de la LNH. On écoutait des entraîneurs provenant des rangs juniors ou universitaires et nous retenions certains éléments de leurs propos. C'est là-dessus que j'ai bâti mes fondements d'entraîneur. C'est difficile de sacrifier une fin de semaine durant l'été, mais c'était très important pour moi d'en faire partie. L'autre élément clé est le réseau de contacts que tu peux développer ici. C'est une bonne façon d'apprendre à connaître les entraîneurs plus jeunes. Tu ne sais jamais quand tu auras à embaucher des adjoints et ça devient utile de connaître les plus jeunes que tu rencontres dans ces événements. »

Quel est le message le plus important que tu voudrais transmettre aux entraîneurs présents à l'événement?

« Je pense que la chose la plus importante est une citation que j'ai déjà entendue et qui devient de plus en plus importante chaque année pour moi. "Les joueurs ne tiennent pas compte de tes connaissances jusqu'à ce qu'ils réalisent que tu te préoccupes d'eux." Parfois, ça se perd dans le hockey d'aujourd'hui avec toutes les données disponibles pour nous. Quand je pense à cette citation, je pense à des entraîneurs comme Pat Quinn et Brian Kilrea. Même si l'on se soucie beaucoup du côté technique dans le hockey d'aujourd'hui, il est important de ne pas perdre de vue cet aspect. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.