Skip to main content

Soirée débridée au Centre Bell

Rasmus Ristolainen met fin en prolongation à une comédie d'erreurs que les Sabres ont remportée 6-5 contre les Canadiens

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Le hockey est un sport d'erreurs. Les Canadiens de Montréal et les Sabres de Buffalo en ont fait une éloquente démonstration au Centre Bell, jeudi. 

Au jeu de « Je te tiens, tu me tiens par la barbichette », ce sont finalement les Sabres qui ont eu le meilleur 6-5 en prolongation au terme d'une soirée débridée.

« Laxiste est le mot », a d'abord affirmé l'entraîneur du CH Claude Julien au sujet de la contre-performance des siens.

« Nous n'affichons pas le même sens de l'engagement en défense qu'en début de saison, a-t-il ensuite poursuivi. Ça glisse sur le plan défensif depuis quelques matchs. Nous devons apporter les correctifs au plus tôt. »

Les Canadiens (8-5-3) ont subi une deuxième défaite en succession pour la première fois cette saison. Ils ont vu les Sabres (8-6-2) se donner l'avance quatre fois d'affilée, avant de prendre les devants 5-4 en situation d'infériorité numérique à 18 :03 du deuxième vingt. Les Sabres ont créé l'égalité tôt en troisième période.

À LIRE AUSSI : Price a perdu ses repères | Phil Housley a encore eu la main heureuseTour d'horizon des matchs du 8 novembre

Le géant défenseur Rasmus Ristolainen a tranché le débat à 1:38 de la courte période de surtemps. Ristolainen a mystifié Carey Price à l'aide d'une retentissante frappe.

« Ç'a été un assez mauvais match, on ne peut pas s'en permettre trop, a soumis Ristolainen. Mais ce type de rencontres va nous aider à resserrer le jeu en défense et à progresser comme équipe. Nous avons travaillé fort, nous avons eu les deux points et nous allons tirer les leçons nécessaires. »

Les Sabres ont effectivement pris les deux points de classement et déguerpi.

« Je ne pense pas qu'ils soient si heureux de leur performance, a estimé Julien. Si nous avions gagné, nous aurions dit que nous avions volé deux points et qu'on devait se ressaisir. Ça fait un peu plus mal de perdre en prolongation. »

Les gardiens ont fait les frais de la comédie d'erreurs, en y ajoutant tout de même leur assaisonnement.

Linus Ullmark a cédé cinq fois sur 32 lancers avant d'être relevé par Carter Hutton au début du dernier tiers. Hutton n'a été mis à l'épreuve qu'à cinq reprises.

Price a permis six buts sur 31 tirs. Il a accordé quatre buts ou plus dans un quatrième match de suite. 

Video: MTL Résumé : Le Tricolore battu 6 à 5 en prolongation

« On va se dire les vraies affaires, je n'ai pas été très bon », a commenté le gardien… en allant droit au but!

Vladimir Sobotka et Jeff Skinner, deux fois chacun, ainsi que Conor Sheary ont été les autres animateurs de l'attaque des Sabres.

Les ailiers de Sobotka, Evan Rodrigues et Sam Reinhart, ont amassé deux aides chacun, comme le capitaine Jack Eichel.

Jonathan Drouin, Matthew Peca, Andrew Shaw, Tomas Tatar et Nicolas Deslauriers ont fourni la réplique du CH. Max Domi a distribué trois passes, à défaut de voir sa séquence de matchs avec au moins un but s'étirer à cinq.

Le Tricolore sera de retour en action samedi. Il se fera beau pour les retrouvailles avec son ancien capitaine Max Pacioretty, qui sera de passage à Montréal pour la première fois depuis l'échange qui l'a envoyé aux Golden Knights de Vegas en septembre.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.