Skip to main content

Les Predators souhaitent le réveil offensif de leur premier trio

Forsberg, Johansen et Arvidsson devront percer la couverture des Stars pour aider Nashville à prendre les devants

par Robby Stanley / Correspondant NHL.com

NASHVILLE - Les Predators de Nashville espèrent obtenir une meilleure production offensive de leur premier trio lorsqu'ils accueilleront les Stars de Dallas dans le cadre du match no 5 de la série de premier tour de l'Association de l'Ouest, samedi au Bridgestone Arena (15 h HE; NBC, SN, TVAS).

Le premier trio des Predators formé de Filip Forsberg, Ryan Johansen et Viktor Arvidsson, qui a amassé un total de 162 points (76 buts, 86 aides) pendant la saison régulière, n'a obtenu qu'un but et une aide en quatre parties éliminatoires contre les Stars.

Cette série quatre de sept est égale 2-2.

Le meilleur trio de Nashville lors des trois dernières campagnes n'a pas été en mesure de s'imposer offensivement contre Dallas. Son réveil samedi pourrait permettre aux Predators de prendre les devants dans la série.

À LIRE AUSSI : Séries éliminatoires : Les éléments à retenir des matchs du 18 avrilLes Stars explosent en première période et gagnent le match no 4

« Dans les deux premières rencontres, j'ai trouvé qu'on a généré plusieurs bonnes chances de marquer et qu'on a bien joué défensivement », a déclaré Forsberg vendredi. « Il faut bien jouer dans les deux sens de la patinoire en séries, alors on essaie de s'appliquer dans toutes les facettes du jeu. Lors des deux derniers matchs, je crois qu'on a été comme le reste de l'équipe, soit un peu plus lents. »

Il est peu probable que l'entraîneur des Predators Peter Laviolette sépare ce trio compte tenu de sa production offensive antérieure. Arvidsson a établi un nouveau record de concession avec 34 buts en saison régulière, et Johansen est devenu le deuxième joueur de l'histoire des Predators, après Paul Kariya, à récolter 50 aides en une saison. 

Laviolette sait très bien que le trio de Johansen peut se réveiller offensivement à tout moment.

« Je crois que l'effort défensif collectif de Dallas est très intense et ça leur a permis de contrer ce qu'on essayait de faire ou de créer, a expliqué Laviolette. On sait tous à quel point ce trio a été bon pour nous. Il a été solide avec sa vitesse, son apport offensif et sa capacité à générer des chances. 

« J'ai confiance en ce groupe. Ce trio est ensemble depuis quelques années et il nous a procuré beaucoup d'offensive. Alors, je suis convaincu que ce trio et les autres vont trouver une façon de contribuer en attaque. 

« Je crois qu'ils savent que les choses ne se passent pas comme ils l'auraient voulu jusqu'à présent. Je connais bien ces trois joueurs-là et je suis certain qu'ils vont se relancer et qu'ils vont trouver une solution. Ils forment un excellent trio pour nous depuis longtemps. »

Les Stars ont contré le trio de Johansen avec Radek Faksa, Andrew Cogliano et Blake Comeau lorsqu'ils étaient à domicile lors des troisième et quatrième affrontements. Cette unité pivotée par Faksa est parvenue à limiter la production offensive de celle de Johansen.

« On doit attribuer le mérite au trio de Faksa », a déclaré l'entraîneur des Stars Jim Montgomery. « Ils étaient plus dangereux quand on était à Nashville. On avait le dernier changement, mais quand on les envoyait dans la mêlée, Faksa, Cogliano et Comeau, ainsi que les défenseurs sur la glace, faisaient de l'excellent travail. Ils ne leur donnaient pas beaucoup d'espace et de temps, ce qui les empêchait de trouver leur rythme. »

Le trio de Faksa a été particulièrement efficace pour empêcher l'unité de Johansen d'organiser des jeux grâce à la pression qu'il a exercée et à son style défensif hermétique en zone neutre.

« Je crois qu'ils sont aussi bons en raison de leur échec-avant. Ils empêchent les joueurs [des Predators] de prendre de la vitesse en zone neutre parce qu'ils sont très acharnés avec et sans la rondelle, a ajouté Montgomery. Les joueurs offensifs ont besoin de temps et d'espace. Ils doivent pouvoir transporter le disque dans notre zone pour être créatifs. 

Video: NSH@DAL, #3: Bonino et Forsberg s'unissent

« Et en général, on ne donne pas beaucoup d'occasions de le faire à Nashville. Le [trio de Faksa] et les [défenseurs] qui sont sur la glace ont été très efficaces à ce chapitre contre le trio de Johansen. »

Le trio de Johansen devra sonner la charge à l'attaque si Nashville veut gagner la série. Cette unité doit trouver un moyen de percer la stratégie défensive que Dallas utilise contre elle et de passer plus de temps en territoire offensif pour les Predators, qui n'ont marqué que huit buts en quatre matchs.

« On a analysé certaines choses ce matin, alors on a quelques idées et quelques trucs à essayer et à mieux exécuter, a mentionné Johansen. On espère que ça va nous permettre de connaître plus de succès. »

Les Predators ont passé la majorité des deux dernières parties à Dallas dans leur propre territoire et ils n'ont pas généré beaucoup de bonnes occasions de marquer. De plus, ils s'attendent à ce que cette série devienne encore plus intense.

« On veut sortir forts et essayer de dominer le jeu, a indiqué Johansen. On dit que le hockey est un sport agressif, alors il faut être prêts à aller à la guerre. C'est l'état d'esprit dans lequel on va se présenter. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.