Skip to main content

Les Oilers retrouvent leur enthousiasme après l'embauche de Ken Holland

Les joueurs ont hâte de remettre le compteur à zéro après avoir vu l'équipe rater les séries pour la 12e fois en 13 saisons

par Aaron Vickers / Correspondant LNH.com

KOSICE, Slovaquie - Les Oilers d'Edmonton comptent bien repartir à neuf sous les ordres du nouveau directeur général Ken Holland et d'un nouvel entraîneur-chef.

Holland a été embauché par les Oilers aux postes de DG et président des opérations hockey, le 7 mai. Il pourrait nommer un remplaçant pour succéder à Ken Hitchcock dès vendredi, selon le réseau TSN. Hitchcock a succédé à Todd McLellan quand celui-ci a été remercié, le 20 novembre 2018.

À LIRE AUSSI : Ken Holland nommé DG des Oilers | La folle saison de Dante Fabbro | Les Devils ravis de pouvoir choisir entre Kakko et Hughes

« C'est bien de pouvoir repartir à zéro », a fait remarquer l'attaquant des Oilers Leon Draisaitl, qui représente l'Allemagne au Championnat du monde de la FIHG 2019 en Slovaquie. « L'entraîneur va regarder tout le monde séparément et évaluer chaque joueur individuellement. Il va falloir faire ses preuves à nouveau. Je pense que c'est stimulant pour tout le monde.

« En espérant que nous pourrons trouver les solutions à nos problèmes plus tôt que tard. »

Holland a remplacé Peter Chiarelli, qui a été congédié le 23 janvier.

Le défenseur Darnell Nurse est un autre joueur des Oilers qui se dit emballé par les changements.

« C'est un été intéressant qui se prépare, a dit Nurse, qui s'aligne avec le Canada. Quand tu peux saisir une occasion comme celle que nous avons obtenue, c'est excitant en ce sens que nous avons maintenant un DG qui a connu beaucoup de succès dans la Ligue. Il a bâti l'équipe de Detroit pour en faire une bonne équipe pas seulement durant un an ou deux, mais en faire aussi une machine bien huilée année après année. Nous sommes très chanceux de l'avoir avec nous. 

« Compte tenu de la situation dans laquelle nous nous trouvons et des saisons que nous avons connues, ça pourrait être facile de regarder notre équipe et de se sous-estimer à l'interne, mais nous sommes enchantés des changements et du défi qui nous attend. Nous savons que nous ne sommes pas très loin. Nous avons les éléments nécessaires pour être une très bonne équipe durant une longue période. Cela dit, nous devons, collectivement et individuellement, aller sur la glace et offrir notre meilleur effort à chacun des matchs. »

Holland a été nommé DG et vice-président exécutif des Red Wings le 18 juillet 1997. Durant son séjour avec l'équipe, Detroit a remporté la Coupe Stanley à trois reprises (1998, 2002, 2008) et le trophée des Présidents quatre fois, et a atteint la Finale en 2009. Les Red Wings ont remporté 10 championnats de section et cinq titres d'association en saison régulière, et ils ont récolté au moins 100 points au classement à 13 occasions, un sommet dans la LNH durant cette période.

« Juste à regarder où il a été, ce qu'il a fait et son nom, tu sais qui il est, a noté Draisaitl. Il a eu de très, très bonnes équipes, des équipes qui ont connu du succès. En espérant pouvoir faire la même chose à Edmonton. »

Video: EDM@CGY: Draisaitl marque son 50e but de l'année

Holland a été promu au poste de vice-président principal quand Steve Yzerman a été embauché comme DG des Red Wings, le 19 avril. Detroit a raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley à chacune des trois dernières saisons après y avoir participé pendant 25 années de suite.

Les Oilers ont raté les séries 12 fois au cours des 13 dernières années, y obtenant leur place une fois (2016-17) depuis qu'ils ont atteint la Finale de la Coupe Stanley 2006. En dépit du fait qu'elle aligne deux des quatre meilleurs marqueurs dans la LNH en Connor McDavid (116 points; 41 buts, 75 passes) et Draisaitl (105 points; 50 buts, 55 aides), la formation d'Edmonton a affiché un dossier de 35-38-9 cette saison, terminant ainsi à 11 points de l'Avalanche du Colorado et de la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries dans l'Association de l'Ouest. Les Oilers ont marqué 229 buts, le 20e total dans la LNH, et en ont accordé 271, le sixième total le plus élevé dans la Ligue à égalité avec les Devils du New Jersey.

Edmonton est la première équipe de la LNH depuis les Penguins de Pittsburgh de 1989-90 (Mario Lemieux, Paul Coffey) à aligner deux marqueurs de 100 points sans réussir à accéder aux séries.

Video: DAL@EDM: McDavid marque son 40e but de façon superbe

« Il suffit de regarder le curriculum vitae [de Holland], qui est très impressionnant, et ça augure bien pour nous, a affirmé le défenseur des Oilers Adam Larsson, qui s'aligne avec la Suède. Nous verrons de quoi aura l'air l'équipe au début de la prochaine saison et nous bâtirons ensuite là-dessus.

« En fin de compte, il revient aux joueurs de faire le boulot. Un DG ne peut pas faire le travail pour nous sur la glace. »

La première décision que devra prendre Holland concerne l'identité de l'entraîneur, ce qui devrait donner un nouvel élan d'optimisme à l'équipe après une saison éprouvante selon Nurse.

« Tu traverses beaucoup d'épreuves, a-t-il souligné. Tu passes par un changement d'entraîneur. Tu passes par un changement de DG. C'est éprouvant, peu importe quelle équipe tu as. D'entreprendre l'été avec un nouveau DG… c'est rafraîchissant. Tout le monde est fébrile.

« L'entraîneur est la prochaine pièce du casse-tête, mais tout le monde est très heureux de la façon dont ça s'est passé dernièrement. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.