Skip to main content

Les Penguins réagissent aux propos de leur DG, qui évoque des changements

Malkin affirme que l'équipe « doit se regrouper et se soutenir » au cours de la séquence de défaites

par Wes Crosby / Correspondant NHL.com

PITTSBURGH - Evgeni Malkin comprend pourquoi le directeur général des Penguins de Pittsburgh Jim Rutherford n'est pas heureux.

Les Penguins montrent un dossier de 6-5-3 et ont encaissé cinq revers consécutifs (0-4-1), incluant une défaite de 2-1 contre les Capitals de Washington mercredi.

Avant cette défaite, Rutherford avait mentionné dans une entrevue à la radio qu'il a considéré apporter des changements aux Penguins, qui ont remporté deux Coupes Stanley de suite en 2016 et 2017.

À LIRE AUSSI : Malkin en mission et en forme | Changer d'entraîneur en cours de saison : des résultats variés

« [Rutherford] tente de faire son travail. Notre travail est d'être ici dans le vestiaire », a déclaré Malkin après l'entraînement de vendredi. « Il faut se soutenir et sauter sur la glace pour tenter de remporter le match. C'est évident qu'il n'est pas content. Il passe son message. Nous comprenons qu'il ne soit pas heureux.

« On doit se regrouper. Nos entraîneurs, notre gardien, notre jeu de puissance, nous sommes tous ensemble. Si nous perdons, nous perdons ensemble. Il accomplit son travail, et nous faisons le nôtre. »

Les Penguins tenteront de mettre fin à leur séquence de défaites contre les Coyotes de l'Arizona, samedi au PPG Paints Arena (19 h HE, ATTSN-PT, FS-A PLUS, NHL.TV). S'ils n'y parviennent pas, des changements pourraient survenir.

« Je me demande si ce groupe n'est pas ensemble depuis trop longtemps et s'il ne faudrait pas peut-être apporter des changements », a dit Rutherford, sur les ondes du 105,9 FM à Pittsburgh mercredi. « C'est ce que j'aurai à l'œil au cours des prochains matchs. »

Sans pointer personne du doigt, Rutherford a mentionné que certains joueurs semblent à l'aise à se fier à Malkin, Sidney Crosby, Phil Kessel et Kris Letang.

Video: PIT@VAN: Malkin compte dans le haut du filet

« Des joueurs remportent des Coupes Stanley et plusieurs autres passent leur carrière sans jamais passer près », a indiqué Rutherford. « Nous avons quelques jeunes joueurs qui en ont gagné deux. Ils obtiennent de plus gros contrats et ils deviennent plus à l'aise. Ils oublient ce qui les a amenés où ils sont aujourd'hui. »

Bryan Rust, un attaquant de 26 ans qui a signé un contrat de quatre ans d'une valeur annuelle moyenne de 3,5 millions $ le 26 juin, a amassé trois points (un but, deux passes) en 14 matchs. Il a dit qu'il utilisera les propos de Rutherford comme motivation.

« De mon côté, je le vois comme son opinion, a dit Rust. Évidemment, c'est lui qui prend les décisions ici. Donc il faut prendre ça avec un grain de sel. Je pense que ça motive les gars. Tu dois simplement travailler un peu plus fort. »

Au cours de leur série de défaites, les Penguins ont été dominés 21-7 au chapitre des buts.

« Nous ne jouons avec aucune énergie ou détermination, a noté Rutherford. Nous essayons simplement de passer à travers les matchs. Les autres équipes travaillent plus fort que nous, et elles méritent de nous battre. »

Crosby n'a pas entendu l'entrevue, mais il a présumé des propos de son DG.

« Je suis certain qu'il était fâché comme nous tous, a dit Crosby. Nous n'aimons pas être dans cette position. Comme joueurs, notre travail est de sauter sur la glace et de jouer. Je ne sais pas ce qu'il a dit, mais je suis certain que c'est semblable à la frustration que nous ressentons d'avoir perdu cinq parties consécutives. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.