Skip to main content

Les joueurs des Blues prennent la responsabilité du congédiement de Yeo

Les difficultés de l'équipe à marquer ont coûté le poste de l'entraîneur-chef

par Louie Korac / Correspondant NHL.com

HAZELWOOD - Les joueurs des Blues de St. Louis ont reconnu qu'ils étaient responsables du congédiement de l'entraîneur-chef Mike Yeo, lundi, après une défaite de 2-0 face aux Blues de St. Louis.

Yeo, qui était à la barre de l'équipe depuis le 1er février 2017 quand il a pris la relève de Ken Hitchcock, avait une fiche de 73-49-11 avec les Blues. Toutefois, lors des 69 derniers matchs, elle était de 30-32-7. Les Blues (7-9-3) occupent le 14e rang de l'Association de l'Ouest et le 30e rang de la LNH avec 17 points, le tout après avoir raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley l'an dernier pour la première fois depuis 2011.

« C'est une partie difficile du sport professionnel, a dit le capitaine Alex Pietrangelo. On sent qu'on l'a laissé tomber et qu'il paye parce que nous ne sommes pas à la hauteur des attentes. »

Video: LAK@STL: Petersen stoppe O'Reilly en fin de 3e

Ces attentes étaient grandes cette année après que les Blues aient fait l'acquisition du centre Ryan O'Reilly dans une transaction avec les Sabres de Buffalo. Ils avaient aussi signé Tyler Bozak (trois ans, 15 millions $), David Perron (quatre ans, 16 millions $) et Patrick Maroon (un an, 1,75 million $) sur le marché des joueurs autonomes.

Toutefois, les Blues occupent le 19e rang de la LNH pour les buts marqués (2,95), et l'équipe a été blanchie lors de trois de ses quatre dernières rencontres.

« On se devait d'être meilleur, a dit Perron. On a eu des réunions, il y a trois semaines environ, et on savait qu'il se passerait quelque chose si on ne changeait pas. On jouait bien lors d'un match, puis, lors de la partie à Chicago (une défaite de 1-0 le 14 novembre), ça nous a cassés. On a joué un bon match, mais on n'a pas réussi à marquer, pareil pour hier soir. Après Chicago, nous sommes allés à Vegas et nous avons probablement joué notre meilleur match de la saison (un gain de 4-1 le 16 novembre), mais nous n'avons pas réussi à faire pareil le lendemain (un revers de 4-0 contre les Sharks de San Jose).

« C'est vraiment dommage pour [Yeo]. On se sent mal pour lui. On l'a abandonné et c'est difficile. On doit trouver un moyen d'avancer. Il connaît le business et il savait dans quoi il s'embarquait, mais ça fait toujours mal à accepter. Il voudrait qu'on regarde vers le futur et qu'on tourne la page le plus rapidement possible parce qu'il s'est déjà retrouvé dans cette position. On pense à lui. »

À LIRE : Mike Yeo congédié par les Blues | McLellan écope chez les Oilers

Craig Berube, qui a rejoint les Blues à titre d'entraîneur associé le 15 juin 2017, assurera l'intérim de Yeo. Avant d'entrer dans le vestiaire de St. Louis, il a dirigé le club-école de l'organisation, les Wolves de Chicago de la Ligue américaine de hockey, en 2016-2017, mais aussi les Flyers de Philadelphie de 2013 à 2015 (75-58-28).

Le joueur de centre Brayden Schenn a évolué sous les ordres de Berube à Philadelphie. À son avis, un entraîneur plus dur avec ses joueurs, c'est peut-être ce dont les Blues ont besoin.

« Il va être très demandant, a expliqué Schenn. Il aime un style de jeu rapide et il s'attend à ce que les joueurs soient imputables. Ça nous prend ça dans ce vestiaire. 

« Je l'ai eu comme entraîneur, des gars l'ont eu aussi à Chicago. Il aime un style de jeu simple, mais intense. Il veut que les gars compétitionnent et qu'ils soient passionnés chaque soir. Au final, si tu peux faire ça, tu vas te donner une bonne chance de gagner. Oui, nous avons un système en place, mais avant même de penser à cela, tu dois te présenter à la patinoire et faire de ton mieux chaque jour. C'est ce qu'il va réussir à faire avec la plupart des joueurs. »

Berube vivra son baptême comme entraîneur-chef avec les Blues mercredi face aux Predators de Nashville au Bridgestone Arena (20h H.E.; FS-TN, FS-MW, NHL.TV).

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.