Skip to main content

McLellan congédié par les Oilers, Hitchcock est le nouvel entraîneur-chef

Edmonton a perdu six de ses sept derniers matchs

par LNH.com @LNH_FR

Todd McLellan a été congédié de son poste d'entraîneur des Oilers d'Edmonton mardi et sera remplacé par Ken Hitchcock.
 

McLellan est devenu le quatrième entraîneur à perdre son emploi dans la LNH cette saison (John Stevens, Kings de Los Angeles; Joel Quenneville, Blackhawks de Chicago; Mike Yeo, Blues de St. Louis). Aucun entraîneur n'avait été congédié la saison dernière.

Les Oilers (9-10-1) ont encaissé deux revers de suite et ont perdu six de leurs sept derniers matchs (1-6-0), ce qui leur vaut le sixième rang de la section Pacifique. Ils ont accordé 3,30 buts par match (à égalité au 24e rang) et occupent le 27e rang de la ligue en infériorité numérique (74,2 pour cent).

« J'ai vu certaines choses que je n'aimais pas, a résumé le directeur général des Oilers Peter Chiarelli Ce n'est pas une critique envers Todd. Il est un très bon entraîneur. Il sera à nouveau un très bon entraîneur dans cette ligue dans le futur.

« Nous avons connu une très bonne séquence, et je ne pense pas que nous avons joué au-dessus de nos moyens, puis j'ai constaté que nous avions régressé. Ce n'est pas une analyse scientifique. C'est une question de sentiments, d'observations et de discussions avec certaines personnes. J'ai constaté que nous avons été à plat par moments, et nous n'avons pas répondu. Quand des choses comme ça se produisent, le radar se met en route. »

Edmonton va affronter les Sharks de San Jose au SAP Center mardi (22 h 30 (HE); NBCSN, NBCSCA, SNW, NHL.TV).

« Tout s'est décidé après le match de dimanche, a révélé Chiarelli. J'ai très peu dormi, et j'ai commencé à y songer au matin. Nous étions en déplacement, et Todd a malheureusement accompagné l'équipe. Ce n'était pas prévu. J'aurais aimé prendre cette décision plus tôt. Peut-être que c'est la perspective de la pause de l'Action de Grâce américaine, ou encore les six défaites en sept matchs. J'avais le sentiment que le temps était venu.

« Nous pourrions apporter d'autres changements. Je pense toutefois que notre équipe possède le talent nécessaire. Aucun d'entre nous ne peut dire qu'il n'est pas responsable de cette situation, ce qui inclut les joueurs. Je crois qu'ils peuvent faire mieux. »

McLellan, âgé de 51 ans, a été nommé entraîneur des Oilers le 19 mai 2015 après sept saisons passées à la barre des Sharks de San Jose (2008-15) et trois campagnes comme adjoint avec les Red Wings de Detroit, où il a remporté la Coupe Stanley en 2008. Il a cumulé une fiche de 123-119-24 en quatre saisons à Edmonton et a été finaliste au trophée Jack Adams en 2016-17 après avoir mené les Oilers à un dossier de 47-26-9 (103 points), ce qui leur a valu une première participation aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley en 10 saisons. Edmonton a été éliminé en sept matchs par les Ducks d'Anaheim en deuxième ronde de l'Association de l'Ouest.

Originaire d'Edmonton, Hitchcock, âgé de 66 ans, occupe le troisième rang de l'histoire de la LNH pour les victoires (823-506-119, 88 verdicts nuls) en 22 saisons avec les Stars de Dallas, les Flyers de Philadelphie, les Blue Jackets de Columbus et les Blues de St. Louis. Il a mené les Stars à la conquête de la Coupe Stanley en 1999 et a remporté le trophée Jack Adams avec les Blues en 2011-12.

« Il peut encore instaurer quelques éléments en peu de temps, et être en mesure de les appliquer, a noté Chiarelli. Il sera avec nous pour le reste de la saison, et nous pourrons évaluer la situation à la fin de l'année. J'ai eu quelques bonnes conversations avec lui hier soir. Il est très fébrile et motivé, et il connaît bien notre équipe en ce qui concerne nos joueurs et nos systèmes.

« Il reste encore du temps avant la fin de la saison, et nous avons le sentiment qu'une nouvelle voix pourra nous aider. »

Hitchcock a remporté huit titres de section et le trophée des Présidents a deux reprises (1997-98, 1998-99 avec Dallas). Il présente un dossier de 86-82 en 168 matchs en séries éliminatoires, et il a guidé son équipe à la finale d'association à cinq occasions, en plus d'atteindre la Finale deux fois (1999, 2000).

Il a pris sa retraite comme entraîneur la saison dernière après que les Stars eurent compilé un dossier de 42-32-8, ce qui ne fut pas suffisant pour participer au tournoi printanier. Il avait toutefois conservé un poste au sein de l'orga
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.