Skip to main content

Les Islanders lancent les travaux pour l'aréna de Belmont Park

Le commissaire Bettman annonce que sept matchs supplémentaires seront disputés au Nassau Coliseum cette saison

par Brian Compton @BComptonNHL / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

ELMONT, New York - Les Islanders de New York ont commencé à écrire le prochain chapitre de leur histoire, lundi, quand ils ont procédé à la première pelletée de terre pour la construction d'un nouvel aréna à Belmont Park qui est censé ouvrir ses portes à temps pour la saison 2021-22.

Après que plusieurs tentatives de bâtir eux-mêmes de nouvelles installations eurent échoué, les Islanders ont vu les travaux être lancés pour un amphithéâtre de 19 000 sièges qui sera situé à un peu plus de 15 km du Nassau Coliseum, où a joué la dynastie des Islanders qui a remporté la Coupe Stanley quatre fois de 1980 à 1983. Le projet immobilier comprendra aussi un hôtel de 250 chambres ainsi que 300 000 pieds carrés d'espace commercial.

C'est un bâtiment dont les Islanders avaient besoin pour assurer leur avenir à New York. Le directeur général Lou Lamoriello s'est souvenu du moment en 1995 où les Devils, dont il était le DG à l'époque, ont remporté la Coupe Stanley alors que leur avenir était incertain.

À LIRE AUSSI Les Islanders se soucient des résultats, pas des pronostics | 31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Islanders

« Nous venions de remporter la Coupe et il y avait des chances que nous déménagions à Nashville, a indiqué Lamoriello. Je sais ce que ç'a eu comme effet et à quel point les partisans étaient en furie à l'époque. Souvenez-vous, les gens ici ont vécu quatre conquêtes de la Coupe, alors ils savent ce que c'est de savourer un tel moment ; et l'espoir de vivre quelque chose de semblable un jour, c'est au coeur même de ce projet. »

Le commissaire de la LNH Gary Bettman a participé à la première pelletée de terre et il a annoncé que sept matchs supplémentaires seront disputés au Nassau Coliseum cette saison, pour un total de 28. Les 13 autres rencontres à domicile auront lieu au Barclays Center, où les Islanders ont déménagé en 2015 après avoir disputé 42 saisons au Coliseum.

Mais le retour dans l'Est a commencé la saison dernière, quand 21 matchs à domicile du calendrier régulier ont eu lieu au Coliseum, de même que les deux premiers matchs de la série éliminatoire que la formation new-yorkaise a disputée - et remportée en quatre affrontements - contre les Penguins de Pittsburgh au premier tour dans l'Association de l'Est. Les Islanders ont disputé leurs matchs locaux du deuxième tour éliminatoire au Barclays Center ; ils ont alors été balayés par les Hurricanes de la Caroline. Aucune décision n'a encore été prise concernant l'endroit où les Islanders disputeraient leurs matchs des séries de la Coupe Stanley, le printemps prochain.

Le commissaire Bettman a raconté comment il a grandi, comme le copropriétaire Jon Ledecky, dans le quartier new-yorkais de Queens, dont les limites se trouvent tout près de Belmont Park.

« Quand les gens regardent l'histoire des Islanders, c'est facile de penser aux quatre championnats de la Coupe Stanley, c'est facile de penser à [Bryan] Trottier, [Michael] Bossy, [Clark] Gillies et [Denis] Potvin, et aussi aux autres grands joueurs des Islanders qui ont joué ici au fil des ans, a déclaré le commissaire Bettman. Mais on retiendra la journée d'aujourd'hui comme une des plus grandes journées dans l'histoire des Islanders de New York parce que c'est la journée qui confirme à tout le monde qui est impliqué avec les Islanders, qui a les Islanders à coeur, qui est un passionné des Islanders comme le sont les partisans des Islanders, que l'avenir de cette concession se trouve ici, à Long Island. »

L'approbation du projet a profité aux Islanders durant la saison morte, quand les attaquants Anders Lee, Brock Nelson et Jordan Eberle ont tous décidé de rester avec l'équipe plutôt que de quitter en tant que joueurs autonomes sans compensation.

« Le sujet est venu sur le tapis à quelques reprises quand nous avons discuté avec Lou. Ça fait une grande différence, c'est certain, a dit Nelson. Faire la navette à Brooklyn est un peu plus difficile, alors nous avons en quelque sorte demandé quel était le plan d'avenir, et [Lamoriello] était confiant que ça allait se faire. Il a tenu parole. »

« Et même les matchs de plus déplacés au Coliseum durant la période de transition, c'est un sujet qui a également été abordé quelques fois. C'est bien pour les joueurs qui ont des familles, moi-même j'ai des enfants maintenant, de pouvoir être à la maison pour quelques matchs de plus, ça signifie beaucoup pour les gars. »

Lamoriello s'est dit d'avis que le nouveau bâtiment aidera beaucoup la cause des Islanders quand ceux-ci tenteront de courtiser des joueurs autonomes dans les prochaines années.

« Je trouve que c'est énorme, a dit Lamoriello. Le fait de jouer dans deux amphithéâtres était difficile.

« Je ne veux pas manquer de respect à l'égard du Barclays, parce que [l'ancien chef de la direction du Barclays Center] Brett Yormark et son personnel ont été extraordinaires durant la période de temps où j'ai été ici, en terme de collaboration et de faire les choses du mieux qu'ils le pouvaient. Mais il était inévitable que si des installations n'étaient pas bâties, il n'y aurait pas de hockey ici à Long Island. »

Ledecky a tenu à exprimer sa reconnaissance à l'endroit de l'ancien propriétaire des Islanders Charles Wang, qui est décédé le 21 octobre 2018. Wang, qui a acheté les Islanders en 2000, a joué un rôle crucial dans la décision de garder l'équipe à New York, et il a essayé autant en privé que publiquement d'obtenir un nouvel aréna sur le terrain du Coliseum.

« Je sens qu'il est ici avec nous, a affirmé Ledecky. Je pense que sa vision, ç'a toujours été de faire ce qui était le mieux pour les Islanders de New York. Il a essayé tellement fort avec son projet Lighthouse, et il n'a jamais abandonné. Mais il nous soutenait, sa famille est encore propriétaire d'une partie de l'équipe, ils nous soutiennent beaucoup, et je sais qu'il nous regarde du ciel et qu'il sourit parce que c'est la vision qu'il avait, que les Islanders méritaient d'avoir un nouveau domicile.

« C'est un endroit différent, mais le concept est le même : donner aux meilleurs partisans dans la Ligue nationale de hockey le domicile qu'ils méritent. »

Plus de 20 ans après le début des discussions visant à doter les Islanders d'un nouveau domicile, c'est maintenant devenu quelque chose de concret.

« Je pense que tout le monde peut désormais avoir l'esprit tranquille », a souligné Lamoriello.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.