Skip to main content

Les Golden Knights sont-ils rendus à court de miracles?

« Nous pouvons le faire, nous avons vaincu les Jets de Winnipeg quatre fois d'affilée », relève Marc-André Fleury

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

WASHINGTON - La magie n'opère plus pour les Golden Knights de Vegas. On dirait qu'ils sont rendus à court de miracles. Que le fabuleux conte va mal se terminer.

C'était censé être le plus important match de la courte histoire de l'équipe d'expansion. On disait que c'était impensable de retourner à Las Vegas en recul 1-3 dans la série. Gagner les trois prochains duels est pourtant l'imposant défi auquel les Golden Knights sont confrontés à la suite de la cinglante défaite de 6-2 encaissée au Capital One Arena, lundi.

On se demande comment ils pourront faire renverser la vapeur du rouleau compresseur que sont les Capitals de Washington.

À LIRE : James Neal s'en voulaitLes Capitals s'approchent de la Coupe Stanley | Smith-Pelly laisse sa marque

« C'est démoralisant et frustrant, mais nous n'abandonnerons pas », a affirmé le gardien Marc-André Fleury. « Nous pouvons le faire. Nous avons gagné quatre matchs d'affilée contre les Jets de Winnipeg qui sont une excellente équipe. Il faut se détendre et voir où ça nous mènera. »

Puisqu'il faut commencer quelque part, ils doivent recentrer leurs efforts à l'emporter à domicile, jeudi, avec la Coupe Stanley dans son boitier dans un véhicule garé à proximité du T-Mobile Arena.

« Nous ne pouvons pas gagner trois matchs dans un seul. Il faut uniquement se concentrer sur celui à venir », a illustré le joueur de centre Pierre-Édouard Bellemare. « Nous retournons à la maison et il faut gagner. Nous serons confiants. Nous sommes à l'aise chez nous. »

L'entraîneur Gerard Gallant s'est dit satisfait de la performance de ses troupiers, malgré l'écart au score. Il a parlé d'un bon point de départ en vue du cinquième match.

« J'ai trouvé que nous avons joué comme nous le souhaitions par de longs bouts. Nous avons eu le meilleur 30-23 dans les lancers. Les Capitals ont profité de bonds favorables, ils ont réussi trois buts en supériorité numérique. Leur premier a été quelque peu chanceux, les deux autres ont été de beaux buts. Ils travaillent fort pour que la chance les favorise. J'ai apprécié notre effort en général. J'ai trouvé que nous avons fait un pas dans la bonne voie. C'est tant mieux parce que nous n'avons plus de marge de manœuvre. Nous n'aurons pas le choix d'être prêts. »

Un poteau de trop

Les Golden Knights ont commencé la soirée comme des enragés. Avec un peu de chance, ils auraient ouvert le score tôt. L'attaquant Erik Haula a vu sa déviation heurter le poteau dès la deuxième minute de jeu.

Ça n'a rien été à côté de l'occasion tout simplement fantasmagorique que l'attaquant James Neal a ratée à 4 :30 pendant un jeu de puissance.

Devant une ouverture béante, Neal a envoyé le disque directement sur le poteau à la gauche de Braden Holtby.

Video: VGK@WSH, #4: Neal rate le filet ouvert

C'est à ce moment que tout a basculé.

Les Capitals ont pris l'avance en supériorité numérique, à 9 :54. Ils allaient réussir deux autres buts avant la fin de la première période.

« Ç'a été un de nos meilleurs débuts en Finale, a fait observer Fleury. Nous avons frappé quelques poteaux. La rondelle ne voulait pas rentrer. Les Capitals ont marqué en supériorité et ils ont pris l'avantage.

« Nous devrons commencer le cinquième match comme ce soir, avec un solide échec-avant et de bonnes chances de marquer. Nous savons que nous pouvons rivaliser avec eux. Il faut rester positif et croire que le vent va finir par tourner. Nous avons frappé plusieurs poteaux dans les derniers matchs. Ce soir, j'estime que le score ne reflète pas le déroulement de la rencontre. »

En retard 4-0 après deux périodes, les Golden Knights ont rétréci l'écart à deux filets avec 7 :34 à jouer en troisième période.

Le but du défenseur Michal Kempny avec 6 :21 à écouler est toutefois venu anéantir leurs espoirs. Sur la séquence, les Golden Knights jugeaient qu'on aurait dû sévir à l'endroit de T.J. Oshie qui a appliqué un coup de coude au visage du défenseur Colin Miller.

Video: VGK@WSH, #4: Kempny creuse l'écart sur réception

« On n'a pas vu d'infraction. Notre joueur a eu le nez cassé », a révélé Gallant.

L'entraîneur a par ailleurs indiqué qu'il n'a jamais envisagé de retirer Fleury de la rencontre.

« Ils ne pouvaient rien faire sur cinq des six buts des Capitals », a-t-il précisé.

Fleury a noté que ses coéquipiers doivent se montrer plus disciplinés parce que les Capitals sont très menaçants avec l'avantage d'un patineur.

« Nous ne devons pas leur donner de chances inutilement, a-t-il mentionné. C'est vrai qu'ils profitent de bonds favorables, mais le mérite leur revient pour ça. Ils sont solides en défense et ils marquent des buts. À forces égales, nous devons éviter de nourrir leur jeu de transition rapide. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.