Skip to main content

Smith-Pelly laisse sa marque

Le gros attaquant des Capitals totalise déjà six buts en séries, seulement un de moins qu'en saison régulière

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

WASHINGTON - Il y a quelques mois à peine, Devante Smith-Pelly était bien loin de se douter qu'il serait à une seule victoire de voir son nom gravé sur la Coupe Stanley.

Après avoir vu son contrat être racheté par les Devils du New Jersey au terme de la dernière campagne, l'attaquant avait un avenir plutôt incertain. Les Capitals de Washington ont décidé de lui donner une chance - pas une énorme chance, avouons-le - en lui accordant un contrat d'un an à deux volets.

L'organisation ne le regrette certainement pas aujourd'hui. Même s'il n'est pas nécessairement reconnu pour ses prouesses offensives, le robuste attaquant de 25 ans s'illustre de cette manière, ce printemps.

À LIRE : James Neal s'en voulaitLes Capitals s'approchent de la Coupe Stanley | Les Golden Knights sont-ils rendus à court de miracles?

Il a touché la cible dans un deuxième match de suite, lundi, pour aider les Capitals à l'emporter facilement 6-2 face aux Golden Knights de Vegas et à prendre les devants 3-1 dans la série finale.

Smith-Pelly a trouvé le fond du filet à sept reprises en 75 matchs de saison régulière. Il totalise maintenant six buts en seulement 23 rencontres éliminatoires. Le filet qu'il a inscrit en fin de première période, lundi, s'est avéré être celui de la victoire.

« J'ai juste du plaisir, a dit Smith-Pelly. C'est une période de l'année où c'est excitant de jouer. C'est tout ce que je peux dire. Je ne sais pas ce que ça peut être d'autre. J'ai seulement du plaisir. »

Video: VGK@WSH, #4: Smith-Pelly trouve la lucarne

Le plaisir n'explique pas tout. C'est surtout la confiance qui règne entre lui et son entraîneur Barry Trotz qui font la différence ce printemps, comme ce fut le cas tout au long de la campagne.

Le troisième match de la série, samedi, en est l'exemple parfait. Smith-Pelly connaissait une soirée fort difficile. Il avait ouvert la porte aux Golden Knights en écopant deux mauvaises pénalités à des moments importants de la rencontre.

Trotz a continué de l'utiliser malgré tout et Smith-Pelly l'a récompensé de brillante façon en faisant 3-1 alors que les Golden Knights avaient réduit l'écart à un seul but au troisième vingt.

« Quand il est arrivé ici, je lui ai dit que nous allions travailler avec ses forces - il patine assez bien, il amène un aspect physique et il peut écouler des pénalités, a commenté Trotz. Dans le passé, il avait eu de la difficulté à demeurer constant.

« En jouant de la même manière de match en match, tu bâtis une relation de confiance avec tes coéquipiers et ton entraîneur. Devante a probablement joué sur tous les trios cette saison et il a été efficace chaque fois. Il sait qu'il a mérité ma confiance et il a fait du très bon travail. Il connaît maintenant du succès en séries. »

C'était le plan. C'est là toute la différence que peut faire une saison de 75 matchs au cours de laquelle tu trébuches et où on te donne la chance de te relever, ce qui n'avait pas toujours été le cas par les années passées.

Trotz et les Capitals en récoltent les fruits.

Video: VGK@WSH, #3: Smith-Pelly marque le but d'assurance

« La première conversation que tu as avec un joueur qui change régulièrement d'équipe, c'est d'apprendre à le connaître et de savoir ce qu'il peut amener à la table, a expliqué Trotz. Je lui ai dit que je voulais lui bâtir une identité qui serait durable pour qu'il ait une longue carrière dans la LNH. De lui bâtir une identité dans laquelle il serait efficace de manière constante. »

Smith-Pelly ne fait pas toute la différence, tout le monde est au courant. Mais il demeure un élément important de cette formation qui est sur le point de remporter la première Coupe Stanley de son histoire.

« Je le dis depuis le début des séries; c'est ce dont nous avons besoin (la profondeur), a dit le no 25 des Capitals. Les meilleurs joueurs des deux côtés obtiendront des buts, donc si tu veux te rendre loin, les attaquants des deux derniers trios doivent faire la différence.

« Ç'a été le cas pour nous jusqu'ici. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.