Skip to main content

James Neal s'en voulait

« Neuf fois sur 10, vous marquez sur une occasion semblable », avance l'attaquant des Golden Knights

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

WASHINGTON - James Neal s'en voulait d'avoir raté une occasion qui ne passe que rarement en Finale de la Coupe Stanley. On ne le saura jamais, mais on s'en doute : le match no 4, voire la série contre les Capitals de Washington, aurait possiblement pris une tournure différente si l'attaquant des Golden Knights de Vegas avait enfoncé la rondelle dans le but tout grand ouvert pendant un jeu de puissance en début de rencontre.

« Diable, vous rêvez d'avoir des chances semblables », a lâché Neal en hochant la tête à l'issue de la défaite de 6-2 des Golden Knights. « C'était un jeu parfait. Neuf fois sur 10, vous marquez sur une occasion semblable. 

« C'est comme si j'avais eu tout mon temps, a-t-il débité. J'ai voulu éviter le défenseur Matt Niskanen qui était étendu sur la glace. J'ai tiré et me suis dit : "Oh!", en voyant le résultat. De la façon que la rondelle a frappé le poteau et qu'elle est revenue, je ne savais pas quoi penser. »

Video: VGK@WSH, #4: Neal rate le filet ouvert

Le gardien des Capitals Braden Holtby était convaincu que la rondelle ferait bouger les cordages avant de l'entendre résonner sur le poteau.

« Nous avons vu la chance nous sourire au début », a admis le Canadien âgé de 28 ans. « Franchement, de mon point de vue, je croyais que c'était un but. » 

À LIRE: Les Capitals s'approchent à un gain de la Coupe | Smith-Pelly laisse sa marque | Vegas à court de miracles?

Holtby a étiré le bâton en désespoir de cause et la foule a cru pendant un moment qu'il avait effectué l'arrêt.

« C'est dur à avaler », a repris Neal, un marqueur de 20 buts et plus dans chacune de ses 10 premières saisons dans la LNH. « Ce n'est pas comme si quelqu'un avait fait l'arrêt. J'ai tiré sur le poteau éloigné. C'est arrivé, on n'y peut rien. Ce n'est pas la première fois que ça arrive, possiblement pas la dernière. Sur la plus grande des tribunes, à ce moment précis, ç'a eu un impact sur le déroulement du match. 

« Nous ne devons pas nous apitoyer sur notre sort. Nous allons trouver des solutions et remporter le prochain match à domicile. »

Neal a dit qu'il a été capable de vite passer par-dessus sa malchance. On l'a vu sur le banc demander à un préposé à l'équipement de conjurer le mauvais sort en faisant des caresses à la lame de son bâton.

« Vous n'avez pas le choix, réellement. Vous ratez un filet abandonné, vous devez vous ressaisir et vous remettre à la tâche, a-t-il soulevé. C'est sûr que ç'a eu une influence sur la suite des choses. Si je marque, c'est une autre histoire. 

« Peu importe, c'est du passé, a-t-il ajouté. J'ai apprécié la façon dont nous avons joué. Il faut retenir tout le positif. Le score n'est pas révélateur du déroulement du match. Nous pouvons être satisfaits de plusieurs aspects de notre jeu. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.