Skip to main content

Les Golden Knights ne changeront pas leur style de jeu dans le match no 3

L'équipe s'attend à rebondir à l'étranger en Finale de la Coupe Stanley

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

WASHINGTON - Les Golden Knights de Vegas ne changeront pas leur approche en vue du match no 3 de la Finale de la Coupe Stanley après un revers de 3-2 à domicile contre les Capitals de Washington dans le match no 2, mercredi.

La série au meilleur de sept matchs est égale 1-1, alors que le match no 3 aura lieu au Capital One Arena samedi (20 h HE, NBCSN, CBC, TVAS, SN).

À LIRE : De la patience qui rapporte gros pour les Capitals | Entre les poteaux : Les deux gardiens appelés à jouer un plus grand rôle | Bouchard : Deux premiers matchs serrés et enlevants en Finale

« Je pense qu'on essaie de jouer le même style de jeu, peu importe l'aréna dans lequel on se trouve », a affirmé l'entraîneur des Golden Knights Gerard Gallant lors d'une conférence téléphonique avec les journalistes jeudi. Vegas affiche un dossier de 6-2 à l'étranger en séries.

« Ç'a bien fonctionné pour nous en séries jusqu'ici. On essaie juste de jouer un style de jeu simple, rapide et au rythme élevé. »

« Tous les matchs sont importants en séries, donc ce n'est pas tellement important de jouer à la maison ou à l'étranger. Tu dois juste t'assurer que tu es concentré sur le match à jouer. »

Les Golden Knights ont dominé les Capitals 39-26 au chapitre des tirs dans le match no 2, mais Gallant a dit qu'il voudra voir des améliorations dans le match no 3.

« J'ai trouvé qu'on était bons à certains moments (dans le match no 2), a-t-il dit. On a eu beaucoup d'occasions de marquer, mais ça n'a pas fonctionné. Il faut être meilleurs dans notre propre zone. On ne peut pas donner autant de surnombres qu'hier soir. Il faut resserrer notre jeu légèrement. »

Avec un dossier de 13-4 depuis le début du tournoi printanier, Vegas n'a pas souvent connu la défaite et Gallant a mentionné que ce n'était pas plus inquiétant parce que l'équipe est en Finale.

« Il n'y a pas de panique, a-t-il déclaré. La série est 1-1. On passe aux deux matchs ici à Washington, donc il faut jouer un peu mieux, travailler plus fort et compétitionner. »

« On sait que ce n'est jamais facile de remporter une Coupe Stanley, donc tu dois te concentrer sur le prochain match et ne pas te soucier du dernier match que tu as joué. Tu te prépares pour le match de samedi. »

L'unité principale de Vegas composée de Jonathan Marchessault, Reilly Smith et William Karlsson a été blanchie de la feuille de pointage à forces égales dans le match no 2. Smith et Karlsson ont chacun amassé une mention d'aide sur le jeu de puissance.

Video: WSH@VGK, #2: Theodore rétrécit l'écart en A.N.

Gallant a indiqué que le jeu de cette ligne et les joueurs de Washington auxquels ils pourraient être confrontés sont les plus petits de ses soucis en vue du match no 3.

« Nous n'avons pas le dernier changement, donc ils peuvent choisir la confrontation qu'ils veulent, a dit Gallant. Ça n'a jamais été un problème avec notre équipe tout au long de la saison. Je me fous un peu de qui ils affrontent. Ils joueront bien. Ils vont travailler fort et compétitionner au maximum. »

« Hier soir, ils n'avaient pas l'explosion offensive qui les caractérise normalement, mais tu ne peux pas être à ton mieux chaque soir. Je m'attends donc à ce qu'ils soient très bons pour nous comme ils l'ont fait toute la saison. Je ne suis pas vraiment inquiet des confrontations pour être bien honnête avec vous. »

On a enregistré 85 mises en échec dans le match no 2, dont 46 pour Washington. C'est une augmentation par rapport au match no 1, lors duquel les Capitals ont eu l'avantage 38-25 à ce chapitre.

La robustesse des deux premiers matchs n'était pas une surprise pour Gallant.

« Chaque joueur sait qu'une fois en séries, tu auras à batailler avec différents adversaires, a soumis Gallant. Nous avons battu une équipe physique en Los Angeles, une formation agressive en San Jose et une autre équipe physique en Winnipeg. Les gars sont habitués à encaisser des coups. Ça fait partie du hockey des séries. Tu batailles à travers tout ça. »

Le fait de devoir jouer un style de jeu robuste en séries n'est pas quelque chose à quoi les joueurs et les entraîneurs pensent, selon Gallant.

« En ce moment, les gars sont juste excités de disputer les matchs, a-t-il expliqué. Ils savent que peu importe qui gagnera cette série, ce sera très amusant. Ce sera un coup dur pour l'équipe qui perdra, mais c'est presque terminé. Il reste moins de deux semaines à la saison d'un côté comme de l'autre. »

« Les gars vont tout donner et ils auront tout l'été pour se préparer pour la prochaine saison, donc ils ne sont pas inquiets. Ils se concentrent à jouer un match à la fois et à batailler ferme. Cette compétition et ces batailles, ce sera génial pour les deux équipes. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.