Skip to main content

Les Golden Knights en veulent plus après une saison parsemée de records

Ils ont la Coupe Stanley dans leur mire au moment d'amorcer leur série de premier tour contre les Kings

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Journaliste NHL.com

CALGARY -- Peu importe ce qui arrivera dans les prochains jours, on se souviendra des Golden Knights 2017-18 comme la meilleure équipe équipe d'expansion dans l'histoire de la LNH. Et de loin.

Ils ont conclu la saison régulière avec une fiche de 51-24-7. Ils ont remporté le titre dans la section Pacifique avec une récolte de 109 points au classement. Ils ont décroché 26 victoires de plus, 18 points de plus, sept gains à domicile de plus et deux victoires de plus à l'étranger que les meilleurs équipes d'expansion qu'on avait connues jusqu'ici.

Mais en ce moment, tout ça n'a aucune importance. Ça fait longtemps qu'ils ne se considèrent plus comme une équipe d'expansion et leurs attentes sont aussi élevées que celles des 15 autres formations qui se sont qualifiées pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Ils affronteront les Kings de Los Angeles lors du premier match du premier tour dans l'Association de l'Ouest, ce mercredi au T-Mobile Arena.

« Nous avons brisé des records et nous l'avons fait souvent, a souligné l'attaquant James Neal. Mais tous les gars dans ce vestiaire vont dire que le but ultime, c'est de remporter la Coupe Stanley, et c'est le cas. Il n'y aurait pas de meilleur moyen de conclure la saison et de mettre un point final à ce que nous avons accompli qu'en gagnant la Coupe Stanley. »

Et la pire des façons, ce serait de s'écrouler soudainement.

« Tu ne veux pas t'asseoir et te dire que l'équipe a tellement bien fait, pour ensuite entreprendre les séries et ne rien faire de bon rendu là, a noté le défenseur Deryk Engelland. C'est seulement quand la saison sera terminée que la plupart des gars vont savourer ce qui s'est passé. »

Ils sont peut-être plusieurs à prédire que non seulement les Golden Knights ne remporteront-ils pas la Coupe, mais qu'ils ne se rendront même pas au deuxième tour. Les Kings ont tout raflé en 2012 et 2014. Les joueurs de leur noyau dur ont retrouvé la forme - le joueur de centre Anze Kopitar, l'attaquant Dustin Brown, le défenseur Drew Doughty et le gardien Jonathan Quick. Ils sont lourds et robustes, ils alignent la meilleure équipe de la Ligue en défensive comme en font foi leur total de 202 buts alloués et leur moyenne de 2,46 buts accordés par match.

C'est correct. Personne n'avait prédit au départ que Vegas allait se qualifier pour les séries. Durant la saison, plusieurs ont attendu, attendu et attendu le moment où ils allaient retomber sur terre. Ce moment-là n'est jamais venu.

Video: STL@VGK: Neal soulève la rondelle d'un angle fermé

Vous pouvez dire ce que vous voulez sur le repêchage d'expansion de la LNH et les règles qui leur ont permis de mettre la main sur des joueurs plus talentueux comparativement aux équipes d'expansion du passé. Ils ont quand même dû se contenter de joueurs que leurs équipes d'origine estimaient être non-essentiels. Ces joueurs-là avaient des choses à prouver individuellement et collectivement, et ils ont su exploiter les opportunités qu'on leur donnait en leur confiant des responsabilités plus grandes.

Treize d'entre eux ont établi des sommets personnels pour les points en une saison. Dix d'entre eux ont réédité leur sommet personnel au chapitre des buts. Le gardien Marc-André Fleury a affiché la plus petite moyenne (2,24) et le taux d'arrêts le plus élevé (,927) de sa carrière, lui qui en est présentement à sa 14e saison dans la LNH.

Tous ces chiffres retombent à zéro maintenant, mais cette attitude de vouloir faire ses preuves est toujours bien en place. Mais surtout, tout repose maintenant sur un niveau de confiance plus élevé que jamais.

« Je pense que les gens essaient de trouver des choses qui prouvent que nous sommes incapables de gagner, ou des raisons qui expliquent pourquoi c'est impossible que nous ayons du succès, a déclaré Neal. Mais dans notre vestiaire et à en juger par la façon dont nous sommes devenus une équipe et par ce que nous avons accompli, je trouve qu'il n'y a rien qui nous empêche d'être prêts à connaître un long parcours en séries. »

Les Golden Knights sont rapides, ils ont de la profondeur et ils n'abandonnent jamais. Ils ont été une des meilleures équipes de la Ligue à l'attaque, eux qui ont pris le cinquième rang pour les buts marqués (268) et sont à égalité en cinquième place avec les Bruins de Boston pour les buts marqués par match (3,27). L'entraîneur Gerard Gallant utilise régulièrement quatre trios et trois duos de défenseurs, ce qui fait qu'il est difficile de leur jumeler les joueurs qu'on veut et de garder le rythme.

Video: VGK@MTL: Bellemare réussit un but extraordinaire

« Nous avons souvent eu du succès cette saison parce que les fois où nos trios de premier plan ne marquaient pas, nos troisième et quatrième trios ont produit, a indiqué le défenseur Nate Schmidt. Plusieurs joueurs ont marqué plusieurs buts dans ces trios-là et provoqué beaucoup d'offensive, ou à tout le moins provoqué des situations où notre premier trio a pu s'amener sur la glace contre des joueurs fatigués.

« On le voit souvent dans les séries, tu as un troisième ou un quatrième trio qui se retrouve sur la glace et bourdonne, qui domine le premier duo de défenseurs adverses et leur premier trio, et tout à coup nos joueurs-clés foncent en zone adverse contre des adversaires qui sont fatigués. Je pense que ça va être là un des éléments-clés avec notre équipe, notre capacité à avoir l'adversaire à l'usure, parce que nous avons quatre trios qui sont capables de le faire. »

L'important, ce sera de continuer à se conformer au style de l'équipe et de ne pas jouer le jeu des Kings.

« Si on joue à notre façon sans trop se préoccuper d'eux, ça va être correct », a indiqué l'attaquant Jonathan Marchessault.

Et puis il y a Fleury. Il a transporté les Penguins de Pittsburgh sur ses épaules pendant les deux premiers tours éliminatoires, le printemps dernier. Il a 115 matchs d'expérience en séries, plus que tout autre joueur chez les Golden Knights.

« Je dois vous le dire : je me sens très à l'aise en raison de qui nous avons devant le filet, a dit Schmidt. Ça nous procure un sentiment de sécurité de savoir qu'il est là. Si tu fais une gaffe, il va être là pour la réparer. Il va faire des arrêts qu'on ne s'attend pas à voir. »

Les Golden Knights ont trouvé le bon équilibre tout au long de la saison, alors qu'ils n'ont jamais regardé trop loin devant ni sous-estimé leur potentiel. Ça, ça n'a pas changé. Ils savent qu'ils ne peuvent pas regarder au-delà du premier match du premier tour ; ils sont convaincus qu'ils peuvent aller jusqu'au bout.

Video: VGK@COL: Fleury réalise un arrêt spectaculaire

« Il le faut, a noté Schmidt Je pense que nous avons une équipe qui est capable d'y arriver. Nous avons de l'expérience. Nous avons le gardien. Nous avons des gars qui ont déjà vécu ça avant, des gars qui étaient là l'année dernière… Je ne vois pas pourquoi nous n'y arriverons pas.

« Vous savez quoi ? Nous avons montré que nous pouvons rivaliser avec n'importe qui, avec les meilleures équipes dans la Ligue. Si nous jouons à notre façon, les équipes adverses auront de la difficulté contre nous à aller chercher quatre victoires. »

Neal s'est rendu jusqu'en Finale de la Coupe Stanley avec les Predators de Nashville, le printemps dernier. Il a vu des milliers de partisans se réunir sur Broadway à l'extérieur de Bridgestone Arena avant, pendant et après les matchs éliminatoires.

Il a vu à quel point les partisans ont adopté les Golden Knights cette saison, si bien que l'atmosphère au T-Mobile Arena est devenue électrique. Pas moins de 10 000 partisans ont envahi Fremont Street lors du Fan Fest du mois de janvier dernier. Il voit qu'il y a beaucoup de potentiel dans cette équipe et dans cette ville.

Il a hâte de commencer.

« Ça devient quelque chose de très spécial, a dit Neal. Nous allons vivre les meilleurs moments de nos vies si nous réussissons à nous atteler à la tâche durant les trois prochains mois et à nous concentrer sur le hockey, et à nous concentrer aussi sur la victoire et sur le chemin que nous allons prendre. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.