Skip to main content

Les Canadiens veulent Sebastian Aho

Le CH a présenté une offre hostile au jeune attaquant finlandais des Hurricanes de la Caroline, qui l'a acceptée

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Les Canadiens de Montréal ont amorcé une partie de poker avec les Hurricanes de la Caroline, lundi. Le gros lot est l'obtention du jeune joueur de centre Sebastian Aho.

Le Tricolore a déposé une offre hostile au Finlandais Aho, qui l'a acceptée à titre de joueur autonome avec compensation, et les Hurricanes disposent de sept jours pour l'égaler. Il s'agit d'une offre globale de 42,27 millions $ -- 8,454 millions $ annuellement -- pour cinq ans. 

À LIRE AUSSI: Keith Kinkaid comme adjoint de Price

Advenant que les Hurricanes ne l'égalent pas, ils obtiendront des Canadiens en guise de compensation trois choix de repêchage - de premier, de deuxième et de troisième tours.

« Sebastian a accepté notre offre. Il veut venir jouer à Montréal, faire partie de notre jeune équipe et nous sommes fiers de ça », a déclaré le directeur général du CH Marc Bergevin, lundi après-midi.

Bergevin a expliqué que l'organisation avait ciblé « un joueur qu'elle adore », mais également « une équipe qui se retrouve dans une position vulnérable ».

Video: CAR@BOS, #1: Aho nivelle la marque en A.N.

« Nous avons analysé plusieurs scénarios, a-t-il explicité. Nous avons identifié Sebastian Aho comme le joueur convoité et nous avons pu lui parler à l'ouverture du marché. Il s'est montré ouvert à notre démarche. Il croit que c'est une très bonne offre et il veut faire partie des Canadiens de Montréal. »

Bergevin a admis que la structure de l'offre, qui prévoit le versement d'importants bonis au cours de la première année, est une partie très importante de la stratégie qu'on a adoptée parce qu'elle vise à exercer une forte pression financière sur les Hurricanes.

Les Canadiens auraient pu soumettre une offre plus lucrative afin de tenter de couper davantage l'herbe sous les pieds des Hurricanes, quitte à donner un choix de premier tour additionnel au repêchage, mais Bergevin a dit qu'on a jugé que c'était le seuil auquel on était prêt à aller, tout en répétant que Aho avait accepté l'offre.

Le D.G. a dit que la démarche risquée du CH illustre la volonté ferme de l'organisation de bâtir une équipe très compétitive. Il n'est toutefois pas sans savoir que la stratégie des « offres hostiles » est plutôt mal vue entre les dirigeants d'équipes et peu fructueuse. Dans l'histoire de la LNH, sept des huit équipes victimes d'une offre hostile l'ont égalée.

« S'il existe une loi non écrite, on ne me l'a pas dit », a affirmé Bergevin quand on lui a posé la question, en disant ne pas craindre les conséquences négatives de son geste. « Je m'entends bien avec tous mes homologues, mais nous avons tous un côté compétitif. 

« C'est (les offres hostiles) un outil à notre disponibilité dans le contrat de travail. Nous respectons les règlements, a-t-il poursuivi. Je m'occupe des Canadiens de Montréal, pas d'une autre équipe. Je dois ça à Geoff Molson (propriétaire et président), à nos partisans et à nos joueurs c'est très important. »

Déjà, son homologue des Hurricanes Don Waddell a fait savoir que l'équipe prendrait tout le temps à sa disponibilité avant de faire connaître ses intentions afin de mettre des bâtons dans les roues des Canadiens au cours de la prochaine semaine.

« Ce sont les affaires. Nous allons composer avec la situation », a répliqué Bergevin en mentionnant que rien ne l'empêche de poursuivre son magasinage estival dans l'attente de la décision des Hurricanes, quitte à dépasser le plafond salarial de 81,5 millions $. Il a également dit être à l'aise d'amorcer la saison avec les joueurs qu'il a sous la main.

En point de presse peu de temps après l'annonce du CH, Waddell a indiqué qu'il n'était pas forcément surpris de voir une équipe soumettre une offre hostile à Aho, et « qu'il s'attendait à ce que l'offre soit plus importante. »

Aho a établi des sommets en carrière dans la LNH au chapitre des buts (30), des passes (53) et des points (83) en 82 matchs, la saison dernière, lui qui a mené les Hurricanes pour les buts et les points. Il a mené l'équipe avec 12 points (cinq buts, sept passes) en 15 rencontres en séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Sélectionné par la Caroline en deuxième ronde (35e au total) du Repêchage 2015 de la LNH, Aho a amassé 197 points (83 buts, 114 passes) en 242 matchs de saison régulière, ainsi que 12 points en 15 matchs des séries éliminatoires.

Peu importe le dénouement du dossier, une chose est assurée : Aho amorcera la prochaine saison au PNC Arena de Raleigh, dans l'uniforme des Hurricanes ou des Canadiens qui seront les visiteurs à l'occasion du match inaugural des deux équipes.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.