Skip to main content

Une bonne mise en jambes avant le calendrier présaison

Le match intraéquipe Rouges-Blancs a été un exercice fructueux pour les Canadiens, dimanche, avant la visite des Devils du New Jersey, lundi

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Les Canadiens de Montréal se sont offert une bonne mise en jambes avant de s'atteler au calendrier préparatoire, qui s'amorce lundi.

Le traditionnel match intraéquipe Blancs-Rouges s'est avéré un exercice fructueux, dimanche. Le jeu a bien sûr été décousu par moments, mais les joueurs y ont mis le cœur à l'ouvrage. L'état-major a dû apprécier.

À LIRE AUSSI : CH : Juulsen tenu à l'écart pour des maux de têteCousins, la nouvelle peste des Canadiens

Le duel très serré a en tout cas plu aux quelque 19 000 farouches partisans au Centre Bell. Les Rouges de Jesperi Kotkaniemi ont eu le meilleur sur les Blancs de Carey Price 5-4, à l'issue de la séance de tirs de barrage.

Paul Byron a tranché le débat en fusillade en déjouant le jeune Cayden Primeau, qui était tout de même tout sourire après avoir vécu une première situation de match contre des joueurs de la LNH.

Alex Belzile, Jesperi Kotkaniemi, Mike Reilly et Jeff Petry ont été les autres marqueurs des Rouges.

Max Domi, Josh Brook, Nate Thompson et Jordan Weal ont réussi les filets des Blancs.

Price a cédé deux fois sur les 15 tirs qu'il a encaissés au cours de la première période de 30 minutes, comme son opposant Charlie Lindgren.

Keith Kinkaid a repoussé 17 lancers en deuxième période et au cours de la période de prolongation de cinq minutes à trois contre trois. À l'autre bout, Primeau a bloqué neuf tirs.

« C'était formidable. Je n'avais jamais vu ça. Ça démontre toute la passion qui anime les partisans », a mentionné Kinkaid, qui devrait logiquement agir à titre de nouvel adjoint de Carey Price cette saison. « J'ai dû faire la file pour entrer dans l'amphithéâtre, je faisais des poings-à-poings (fist bumps) avec les gens. »

Tweet from @CanadiensMTL: Rebienvenue au Centre Bell, tout le monde! 🤜🤛Welcome back to the Bell Centre everybody!#GoHabsGo pic.twitter.com/QGkU2nAiof

La frappe de KK

Kotkaniemi a pimenté le spectacle en première période, en se voyant attribuer deux tirs de pénalité en l'espace de quelques minutes pour avoir provoqué autant de pénalités aux Blancs. Il a vu Price le frustrer à la première occasion, mais il a eu le dernier mot en décochant une frappe de proche, mais pas trop haute heureusement, à la seconde occasion. Kotkaniemi et Price avaient échangé quelques mots avant la seconde échappée du jeune Finlandais.

Tweet from @CanadiensMTL: En autant que ��a fonctionne. 😅Whatever works, @taikinajalka.#GoHabsGo pic.twitter.com/3O3hum8GFH

« Je l'avais imploré de me donner une chance pour mon deuxième tir et c'est ce qu'il a fait », a avancé le joueur de centre âgé de 19 ans. « Je ne savais pas quoi faire, j'ai évacué un peu de frustration en m'élançant de toutes mes forces, a-t-il élaboré. C'est une stratégie qui fonctionne rarement. Carey m'a fait cadeau d'un but, je suis sûr. Je ne vous dirai pas si je vais utiliser la même stratégie dans les vrais matchs, c'est un secret », a ajouté Kotkaniemi avec le sourire.

De l'intensité

Les joueurs ne se sont pas fait de quartier, on a joué pour gagner. Quand Thompson a créé l'égalité 3-3 dans la deuxième moitié de la seconde période de 30 minutes, Byron a fracassé son bâton sur la barre horizontale du but en signe de dépit.

Tweet from @CanadiensMTL: Les gars prennent le match intra��quipe au s��rieux. 😤The boys are taking Sunday's scrimmage seriously.#GoHabsGo pic.twitter.com/2p3Gk4ZzvQ

Le nouveau en défense Ben Chiarot, l'ancien des Jets de Winnipeg reconnu pour sa robustesse, n'y est pas allé de main morte à quelques reprises.

« J'ai tenté de ne pas y aller trop fort contre mes propres coéquipiers, a expliqué Chiarot. Le jeu viril est un élément important de mon style de jeu. Je veux retrouver graduellement le synchronisme afin d'être prêt pour le début de la saison. »

Chiarot s'entraîne avec Jeff Petry depuis le début du camp et il trouve que c'est un jumelage prometteur.

« C'est tôt, mais on apprend à se connaître, à savoir où chacun se positionne et à communiquer, a dit Chiarot. Je sais qu'il aime joindre l'attaque, je veux lui permettre de le faire. Avec le temps, la cohésion entre nous deux ne fera que s'améliorer. » 

Les jeunes attaquants Ryan Poehling et Nick Suzuki, qu'on aura à l'œil dans les matchs préparatoires, ont montré de beaux flashs. Poehling a amassé une aide.

« J'ai pris du muscle pendant l'été et je me sens beaucoup plus solide dans les coins de la patinoire », a commenté Suzuki, qui pivote un trio entre les ailiers Charles Hudon et Weal. « Ça pourrait faire une grande différence cette année. »

Domi et ses acolytes de trio, Jonathan Drouin et Artturi Lehkonen, ont bien paru.

Tweet from @CanadiensMTL: On s'ennuyait des buts de Max Domi.Feels good to be watching @max_domi score goals again.#GoHabsGo pic.twitter.com/jVBxpoiCe2

« C'était du hockey décousu un peu, tout le monde patine à pleine vitesse, mais on a fait quelques bons jeux et il y a un début de cohésion entre nous, a commenté Drouin. On a pu le voir même dans les deux premières séances d'entraînement. C'est un bon départ. »

On a moins vu l'unité formée de Phillip Danault, Tomas Tatar et Brendan Gallagher qu'au match intraéquipe de l'an dernier.

Il reste que ce n'était qu'un match entre coéquipiers. Attendons voir. Le calendrier présaison contre de vrais rivaux se met en branle pour le CH avec le passage des Devils du New Jersey au Centre Bell, lundi.

L'entraîneur Claude Julien va dévoiler la composition de sa formation, lundi matin.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.