Skip to main content

Les Blues veulent poursuivre leurs succès à l'étranger dans le match no 3

St. Louis montre un dossier de 3-0 en séries loin du Enterprise Center

par Louie Korac / Correspondant NHL.com

BERKELEY, Missouri - Les Blues de St. Louis ont bon espoir de poursuivre leurs succès à l'étranger en séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans le match no 3 de la série de deuxième ronde de l'Association de l'Ouest face aux Stars de Dallas, lundi au American Airlines Center (20 h HE, TVAS, NBCSN, SN).

Les Blues ont un dossier de 3-0 en séries loin du Enterprise Center. La série quatre de sept est égale 1-1.

Les Blues ont gagné trois matchs contre les Jets de Winnipeg en première ronde au Bell MTS Place, l'un des arénas les plus intimidants pour les visiteurs dans la LNH. Leurs succès à l'étranger remontent à la saison régulière.

À LIRE AUSSI : Le jeu de puissance des Blues tombe en panne dans le match no 2Les Stars en veulent plus de Benn, Seguin et RadulovMontgomery connait du succès à ses premières séries à la barre des Stars

St. Louis a conclu la saison régulière en gagnant 12 de ses 20 dernières parties à l'étranger (12-4-4) et ils ont été l'équipe avec le plus bas total de défaites en temps réglementaire dans l'Ouest, la quatrième dans la Ligue (21-13-7).

« Nous avons été bons toute l'année à l'étranger », a déclaré le capitaine des Blues Alex Pietrangelo. « Je ne pense pas que nous ayons mal joué hier. Nous avons fait plusieurs bonnes choses. Nous nous sommes donnés une chance, particulièrement en fin de match, mais je pense que nous devons le faire sur une base plus constante dans la rencontre. À l'étranger, nous avons été en mesure de le faire. Nous l'avons fait toute la saison, surtout dans la deuxième moitié.

« Nous avons bien joué à l'étranger, particulièrement en séries. Évidemment, nous avons connu du succès à Winnipeg. Nous sommes en confiance à l'étranger. Ce sera un autre aréna où il est difficile de jouer, mais nous sommes en confiance en raison de ce que nous avons accompli dans la série précédente. »

Les Blues attribuent leurs succès sur les patinoires adverses au fait qu'ils pratiquent un style de jeu plus simple, exploitant leurs forces plus rapidement en alternant quatre trios et trois paires défensives sans pouvoir choisir les confrontations.

« Je pense qu'on se met à pratiquer notre style de jeu dès le départ », a soumis l'attaquant des Blues Pat Maroon. « Peut-être que nous aimons jouer à l'étranger devant d'autres partisans. Je trouve que passer du temps avec les gars à l'étranger rend les choses très différentes. On impose notre style de jeu dès le début. À domicile, j'ai l'impression qu'on les laisse venir à nous au lieu d'imposer notre rythme rapidement. À l'étranger, nous tentons de dicter le jeu dès la mise en jeu initiale. Je ne sais pas pourquoi ça se produit. C'est étrange, mais nous sommes en confiance d'aller à Dallas avec la série égale 1-1. Nous sommes encore dans une bonne position.

« À domicile, je ne sais pas trop comment l'expliquer. Nous connaissons des difficultés, mais c'est comme ça. Il faut mettre ça derrière nous maintenant. C'est l'égalité 1-1, nous jouons demain et devons trouver une façon de gagner. »

Ça incite à se demander ce qui fait en sorte que les Blues dictent le jeu plus rapidement à l'étranger.

« Je ne sais pas », a affirmé le joueur de centre des Blues Brayden Schenn. « Je dirais que c'est parce que nous n'avons personne à impressionner, aucune distraction. Nous devons simplement nous concentrer sur nous-mêmes. On se concentre les uns sur les autres pour tenter de trouver une façon de gagner. C'est ce que nous avons fait durant la série précédente. »

Les Blues s'attendent à une longue série après un gain de 3-2 dans le match no 1 et un revers de 4-2 dans le match no 2.

« Nous aurions évidemment voulu en gagner deux à la maison, mais la bonne nouvelle est que nous avons remporté un match, a dit Maroon. En ce moment, ils n'ont pas vu le meilleur de nous. Notre niveau de compétition doit être plus élevé. Nous avons affronté Winnipeg, une équipe très dure. Nous devons trouver notre rythme face à Dallas. Nous sommes une bonne formation à l'étranger, donc j'ai bon espoir, mais ils n'ont pas vu le meilleur de nous-mêmes, donc c'est une bonne chose. Une fois qu'ils nous auront vus à notre mieux, ce sera une bonne série. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.