Skip to main content

À une victoire de l'objectif ultime

Rendre leur bulle plus hermétique sera le défi des Blues pour les deux prochaines journées

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BOSTON - Les Blues vont retourner à St. Louis avec des bouchons dans les oreilles. Ils ne veulent surtout pas entendre tout le tapage qu'il y aura en ville à seulement une victoire d'une conquête qui serait historique pour l'organisation.

« Nous devrons faire abstraction de tout le bruit qu'il y aura », a admis l'attaquant québécois David Perron, jeudi. « Quitte à fermer nos téléphones et à couper les liens avec nos amis pendant quelques journées », a-t-il ajouté, à l'issue de la courte victoire de 2-1 des siens au TD Garden dans le match no 5. « Ça s'annonce enlevant, mais ça le sera davantage si nous jouons comme nous le pouvons. »

À LIRE AUSSI : Les Blues à un gain de la Coupe!Les Bruins ont eu leurs chances | Les Bruins s'inclinent malgré la présence inspirante de Chara

En avant 3-2 en Finale, les Blues affronteront les Bruins de Boston avec la Coupe Stanley qui ne sera pas loin du Enterprise Center, dimanche (20 h HE; TVAS, CBC, NBCSN, SN).

Le défi pour eux au cours des deux prochaines journées sera de rendre leur bulle plus hermétique. L'entraîneur Craig Berube a dit qu'il verra à ce que tout le monde garde la tête bien froide.

« C'est difficile pour moi et pour les joueurs de garder les choses dans leur contexte et de rester détendu face à la situation, a déclaré Berube. Nous ne devons pas cependant perdre de vue qu'il reste beaucoup de pain sur la planche pour le match no 6. C'est ma façon de voir les choses et j'espère que les joueurs voient les choses comme moi.

« Les Bruins ne baisseront pas les bras facilement, a-t-il renchéri. Ils ont été très bons ce soir. Nous avons réussi à sortir gagnants du match, mais nous devrons prêts pour une grande performance de leur part. »

Perron est bien placé pour savoir que la tâche est loin d'être terminée, après avoir connu l'amère déception de perdre en Finale il y a à peine un an.

« C'est 'cool' comme sentiment, mais les Bruins ont offert une solide opposition. Nous avons affiché beaucoup de cœur au ventre et nous avons trouvé une façon de l'emporter. Nous devrons être encore meilleurs afin de mettre fin à la série, dimanche. 

« Nous devrons être concentrés et prêts à fournir un meilleur effort que ce soir, a continué Perron. Nous devrons viser d'être aussi bons que nous l'avons été dans le match no 4 chez nous, lundi. Les Bruins joueront du hockey très désespéré. Ils voudront jouer leur meilleur match de la saison, semblable à ce qu'ils ont fait ce soir. »

Perron a obtenu un des buts les plus importants de sa carrière en troisième période, qui allait s'avérer celui de la victoire.

« Je savais qu'il se passait quelque chose en entendant le mécontentement des amateurs, mais je n'ai rien vu, a relaté le Sherbrookois âgé de 31 ans. De ce que (Tyler) Bozak m'a dit, la rondelle était dans les patins d'un rival (Noel Acciari) et il a joué la rondelle. Ryan O'Reilly a créé une ouverture en m'envoyant la rondelle. J'avais Bozak qui était de l'autre côté. J'ai essayé de lui refiler la rondelle une première fois. Ça n'a pas fonctionné et j'ai réessayé et la rondelle est entrée dans le but. C'est un gros but, c'est sûr. » 

O'Reilly a de nouveau connu un fort match, avec un but et une passe. Il avait obtenu deux buts dans le match précédent - victoire de 4-2 des Blues.

« Sa plus grande qualité, c'est qu'il n'abandonne jamais, l'a encensé Perron. Ça lui permet de récupérer le disque libre. J'étais content qu'il m'ait vu parce que j'avais le sentiment que la voie pouvait s'ouvrir pour moi. Et c'est ce qu'il a fait. »

Le trio d'O'Reilly a un regain d'énergie depuis que Berube a inséré Zach Sanford à la place de Samuel Blais. Sanford a servi une passe lumineuse à O'Reilly pour son but, tôt en deuxième période.

Video: STL@BOS, #5: Les Blues font 1-0 de façon magnifique

C'est grâce à un concours de circonstances que Sanford a obtenu la chance de jouer, avec la suspension d'Oskar Sundqvist pour le match no 3.

« Il a saisi sa chance et tout le mérite lui revient parce qu'il était prêt, a noté Berube. Il est frais et dispos et il nous donne du bon hockey. Chapeau à lui et aux préparateurs physiques qui ont fait du bon travail. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.