Skip to main content

Poolers: Des nouvelles de l'infirmerie

Les gardiens au cœur des victimes de la première semaine de la saison

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

La saison de la LNH n'est vieille que de quelques jours et l'infirmerie déborde déjà. Certaines équipes ont perdu des joueurs importants et se croisent les doigts que ces absences ne seront pas trop longues.

Ce sont les gardiens qui ont écopé lors de cette première semaine. Roberto Luongo (Floride) et Jonathan Quick (Los Angeles) sont tombés au combat et se retrouvent sur la liste des joueurs blessés. Les Penguins de Pittsburgh ont de leur côté indiqué mardi que Matt Murray souffrait d'une commotion cérébrale.

À Los Angeles, on fera appel à Jack Campbell. La question est : parviendra-t-il à enfin s'établir dans la LNH. Le prometteur portier, 11e choix du repêchage de 2010 par les Stars de Dallas, fait la navette entre la Ligue américaine et la LNH depuis le début de sa carrière professionnelle. Il a même disputé 20 matchs dans l'ECHL lors de la saison 2015-2016. À 26 ans, il s'agit fort possiblement de sa dernière chance et il devra la saisir.

En Floride, James Reimer se retrouve dans une situation qu'il connaît bien. Il a partagé la besogne avec Luongo lors des deux dernières années quand le Québécois est tombé au combat, et il a bien fait. Les Panthers ne souffriront peut-être pas de l'absence de Luongo.

Les Penguins devraient se tourner vers un duo de jeunes composé de Casey DeSmith et Tristan Jarry. DeSmith était l'adjoint de Murray depuis le début de saison, et devrait obtenir la plupart des départs en l'absence du gardien numéro un de l'équipe.

À LIRE AUSSI : Poolers : Le top-25 des gardiens | Luongo placé sur la liste des blessés | Van Riemsdyk absent pendant 5 à 6 semaines

Finalement, les Hurricanes de la Caroline sont privés de Scott Darling depuis le début de la saison, et celui-ci a donné ses premiers coups de patin lundi. Petr Mrazek est l'adjoint, mais l'équipe a réclamé Curtis McElhinney au ballottage des Maple Leafs de Toronto. Le grand voyageur en est à une septième équipe dans la LNH.

Or, je crois que McElhinney est un gardien supérieur à Mrazek… mais peut-être même à Darling. Il a signé une victoire spectaculaire dans son premier match en Caroline et il a fait de l'excellent boulot l'an dernier avec les Maple Leafs - qui semblaient s'ennuyer de lui en voyant Garret Sparks à l'œuvre dimanche face aux Blackhawks.

Il faudra suivre cette lutte à trois chez les Hurricanes.

Green inquiète, Cholowski en profite

Le ciel est tombé sur la tête du défenseur des Red Wings de Detroit Mike Green avant le début du camp d'entraînement. Ennuyé par un virus au foie, il devrait manquer encore un mois d'activités, en se croisant les doigts.

Comme la profondeur n'est pas la principale qualité de la défensive des Red Wings, particulièrement avec les blessures de Jonathan Ericsson, Niklas Kronwall et Trevor Daley, c'est la recrue Dennis Cholowiski qui s'est retrouvé sur le premier duo à la ligne bleue. À 20 ans, il a amassé trois points à ses deux premiers matchs, en plus d'être le défenseur le plus utilisé en avantage numérique. C'est ce qui s'appelle profiter d'une occasion qui s'offre.

Video: CBJ@DET: Cholowski marque son premier but en carrière

Thornton : qu'un remplaçant se lève

Le retour au jeu de Joe Thornton a été plutôt court. Le joueur de centre des Sharks de San Jose a été placé sur la liste des blessés après son deuxième match de la saison puisque son genou était enflé, lui qui a été opéré cet hiver.

Melker Karlsson a été employé lundi face aux Islanders sur le premier trio de l'équipe en compagnie de Joe Pavelski, qui prend la relève de Thornton, et Timo Meier. Ça ne s'est pas bien déroulé. Les Sharks ont été blanchis 4-0, Karlsson a été le deuxième joueur le moins utilisé par l'entraîneur Peter DeBoer, et il n'évoluait plus avec ses deux collègues en fin de troisième période. 

Il faudra donc surveiller les décisions de DeBoer dans les prochains jours, puisque l'identité du remplaçant de Thornton ne semble pas coulée dans le béton. Les Sharks seront en action deux fois cette semaine, mardi et jeudi.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.