Skip to main content

Un mauvais départ a coulé les Blackhawks

Malgré l'éclosion de ses jeunes attaquants, Chicago ratera les séries éliminatoires pour une deuxième saison de suite

par Tracey Myers @TraMyers_NHL / Journaliste LNH.com

Les Blackhawks de Chicago rateront les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour une deuxième saison consécutive.

Les Blackhawks (34-33-12) ont été éliminés de la course aux séries, mardi, à la suite de la victoire de 6-2 de l'Avalanche du Colorado face aux Oilers d'Edmonton

À LIRE : La défensive propulse les Stars vers les séries | L'instabilité a exclu les Oilers du tournoi printanier

Voici un survol de ce qui s'est passé en 2018-19 et les raisons pour lesquelles le vent pourrait tourner pour les Blackhawks en 2019-20.

Les infos

Potentiels joueurs autonomes sans compensation : Marcus Kruger, C; Chris Kunitz, A; Cam Ward, G
Potentiels joueurs autonomes avec compensation : Carl Dahlstrom, D; Gustav Forsling, D; David Kampf, C; Slater Koekkoek, D; Brendan Perlini, A; Dylan Sikura, A
Nombre potentiel de choix au repêchage 2019 de la LNH : 7

Ce qui leur a fait mal

Transition difficile : Les Blackhawks ont congédié Joel Quenneville et l'ont remplacé par Jeremy Colliton, l'entraîneur du club-école de Rockford dans la Ligue américaine de hockey, le 6 novembre. Cependant, les premières semaines sous les ordres de Colliton se sont avérées éprouvantes. Lors des 17 premiers matchs de Colliton derrière le banc, les Blackhawks ont compilé une fiche de 3-12-2, incluant une série de huit défaites consécutives du 27 novembre au 11 décembre. Les Blackhawks ne sont pas ultimement parvenus à rattraper les points perdus au cours de cette séquence.

Déboires défensifs : Les Blackhawks ont cédé 282 buts en 79 rencontres, le deuxième pire total dans la LNH après celui des Sénateurs d'Ottawa (289 en 79 parties). Les Blackhawks ont alloué au moins six buts dans une rencontre à 10 reprises cette saison. Le rendement défensif des Blackhawks a commencé à s'améliorer vers la fin de la saison, mais il s'agit toujours d'un problème.

En feu, puis en panne sèche : L'attaquant Patrick Kane a connu une autre saison exceptionnelle au cours de laquelle il a amassé 105 points (41 buts), dont 43 (17 buts) pendant une série de 20 matchs consécutifs avec un point, séquence qui a pris fin dans la défaite de 4-3 des Blackhawks face aux Stars de Dallas le 24 février. L'attaquant Dylan Strome, acquis des Coyotes de l'Arizona en retour de l'attaquant Nick Schmaltz, a récolté 48 points (16 buts) en 55 rencontres. L'attaquant Alex DeBrincat a réussi 74 points (41 buts) en 79 matchs.

Video: VAN@CHI: Kane atteint le cap des 100 points

Cependant, les joueurs les plus efficaces des Blackhawks ont été muselés lors du dernier droit de la saison. Kane a enregistré neuf points (un but) au cours de ses 12 derniers matchs, DeBrincat en a récolté neuf (cinq buts) dans ses 12 derniers matchs et Strome n'a récolté que deux buts et six passes au cours de ses 12 dernières parties. Jonathan Toews, qui a amassé 78 points (34 buts) en 79 matchs cette saison, a récolté neuf points (cinq buts) lors de ses 12 dernières rencontres.

Raisons d'être optimistes

Espoirs à la ligne bleue : Henri Jokiharju a disputé 38 matchs avec les Blackhawks cette saison. Le Finlandais de 19 ans a récolté 12 mentions d'aide et a impressionné au cours de son passage dans la LNH. Une augmentation de son temps d'utilisation avec Rockford dans la LAH au cours de la deuxième moitié de la saison devrait accélérer son développement. Adam Boqvist, sélectionné par Chicago avec le huitième choix au total du repêchage 2018 de la LNH, a récolté 60 points (20 buts) avec London dans la Ligue de hockey de l'Ontario. Nicolas Beaudin, sélectionné avec le 27e choix en 2018, a amassé 56 points (sept buts) avec Drummondville dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Il est peu probable que Boqvist et Beaudin fassent le saut dans la LNH dès la prochaine saison, mais les Blackhawks ont quand même un impressionnant noyau de défenseurs prometteurs.

Des attaquants jeunes et talentueux : DeBrincat a brillé lors de sa deuxième saison dans la LNH. L'acquisition de Strome, qui a retrouvé sa chimie d'antan avec DeBrincat, son ancien compagnon de trio avec les Otters d'Erie dans la OHL, s'est avérée une transaction fructueuse. Dominik Kahun, 23 ans, a également connu une belle saison. L'Allemand, qui a passé une partie de la saison au sein du premier trio aux côtés de Toews et Brandon Saad, a enregistré 35 points (12 buts) en 79 parties.

Video: CHI@TOR: Kahun creuse l'écart après un revirement

Marge de manœuvre : Les Blackhawks auront à peser leurs options à propos des prolongations de contrat potentielles avec DeBrincat et Strome. Chaque joueur en est à la dernière saison de son contrat de recrue. Cependant, les Blackhawks auront suffisamment d'espace sous le plafond salarial afin d'effectuer des transactions pendant la saison morte.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.