Skip to main content

Le Wild a obtenu l'aide de ses piliers

Zach Parise et Eric Staal ont pris les choses en mains dans le troisième affrontement face aux Jets

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

Le Wild du Minnesota a profité de son retour à domicile pour envoyer un message aux Jets de Winnipeg lors du troisième match de la série de premier tour, et personne ne devrait être surpris par les joueurs qui se sont levés quand ça comptait.

L'attaquant Zach Parise a marqué en avantage numérique en fin de première période et Eric Staal a déclenché une poussée de trois buts dans les dernières 5 :20 de la deuxième période dans la victoire de 6-2 du Wild au Xcel Energy Center, dimanche.

Les Jets mènent la série 2-1 et le quatrième match sera présenté au Minnesota, mardi (20h HE; CNBC, SN, TVAS2, FS-N).

Le troisième affrontement a été chaotique en première période alors que chaque équipe a écopé de trois pénalités, et c'est Parise qui a donné les devants au Wild pour de bon en faisant 2-1 à 17:40.

En bagarrant pour sa position dans l'enclave, Parise a poussé le défenseur Josh Morrissey au moment parfait pour se donner l'espace nécessaire pour rediriger la passe de son coéquipier Mikko Koivu.

C'est le but qui a donné confiance au Wild, qui voulait désespérément raviver la flamme dans cette série en évitant de tirer de l'arrière 3-0 après des défaites de 3-2 et de 4-1 à Winnipeg.

Staal a lui aussi apposé sa signature sur ce match.

À LIRE AUSSI: Résumé du match no 3 Jets vs Wild

Les Jets ont réduit l'écart à 3-2 grâce à un but du défenseur Tyler Myers à 6:42 du deuxième vingt et les Jets ont commencé à obtenir des chances de marquer.

Lorsque Mikael Granlund a intercepté une tentative de dégagement le long de la bande, il s'est retourné et a servi une passe à Staal, qui se dirigeait vers le but des Jets.

Staal, qui a mené le Wild avec 42 buts en saison régulière, a rapidement décoché un tir par-dessus l'épaule du gardien Connor Hellebuyck, inscrivant son premier but des séries à 14:40.

« Quand il impose le rythme, le reste de l'équipe suit, a déclaré l'entraîneur du Wild, Bruce Boudreau. Nous avons obtenu un gros match de la part de nos meilleurs joueurs. Mikko a été solide et Eric aussi. Ensuite, il y a eu Matt Dumba, Jonas Brodin... Je pourrais nommer toute la défensive, elle a été très bonne. »

Après avoir été muselé lors des deux premiers matchs de la série, Staal a été plus fidèle à lui-même dans ce troisième duel.

« Ça va aider, a dit Staal, qui a aussi récolté une aide sur le but de Granlund en avantage numérique en première période. C'était un match important, nous le savions, et tout le monde le savait. »

« Notre niveau émotionnel était élevé, la foule était énergique et nous avons fait le travail. La meilleure nouvelle c'est que nous pouvons recharger les batteries demain et que nous pouvons revenir avec la même énergie dans le match no 4, qui sera tout aussi important. »

Le Wild a ensuite inscrit deux autres buts avant la fin de la deuxième période, les oeuvres de Jordan Greenway et de Marcus Foligno. Les locaux avaient été dominés 84-37 au chapitre des tirs lors des deux premiers matchs.

L'avantage de la patinoire a joué un grand rôle pour le Wild cette saison. Avec une fiche de 27-6-8 au Xcel Energy Center, ils ont encaissé le moins de défaites en temps réglementaire et ont engendré le deuxième plus haut total de point (62), derrière les Jets à 66.

Le Wild aura sans doute besoin d'offrir le même genre de prestation mardi s'il espère niveler les chances dans la série et retourner à Winnipeg sans faire face à l'élimination.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.