Skip to main content

Le retour de Laine, une bonne nouvelle pour les Jets

L'attaquant, qui était joueur autonome avec compensation, entamera la saison à temps, alors que Byfuglien est toujours absent

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

WINNIPEG - Le contrat de deux ans d'une valeur de 13,5 millions $ que Patrik Laine a accepté vendredi a relégué au second plan l'incertitude et la déception qui entourent les Jets de Winnipeg.

« Comme je le dis toujours, chaque négociation est unique avec ses propres rebondissements », a déclaré le directeur général des Jets Kevin Cheveldayoff. « Encore une fois, l'important est le résultat, et nous sommes très heureux d'en être venus à une entente aujourd'hui. »

À LIRE AUSSI : Les Jets accordent un nouveau contrat de deux ans à Patrik Laine Jets: Byfuglien suspendu pour ne pas être présent au campLetestu avale un sachet de moutarde sur le banc des Jets

Laine était joueur autonome avec compensation et a raté le début du camp d'entraînement et cinq parties préparatoires. Il arrive de la Suisse, là où il s'entraînait avec le SC Berne durant les négociations de son contrat.

L'attaquant de 21 ans a inscrit 110 buts au cours des trois dernières saisons, prenant le sixième rang de la LNH à ce chapitre durant cette période.

« Nous avons affaire à un joueur appartenant à l'élite, a souligné Cheveldayoff. Quand on regarde ses statistiques, ce qu'il a accompli à 18, 19 et 20 ans, peu de joueurs ont réalisé pareil exploit. C'est ce qui rend la situation unique.

« C'est aussi ce qui nous rend très fébriles dans toute cette situation avec Patrik, car il n'a démontré qu'une petite partie de son potentiel et de ce qu'il peut apporter. Nous avons l'occasion de le voir éclore sous nos yeux. Nous sommes une équipe qui grandit et qui gagne en maturité. »

Winnipeg a besoin de quelques autres journées positives comme celle d'aujourd'hui.

Une élimination rapide des séries éliminatoires de la Coupe Stanley - en six matchs contre les Blues de St. Louis lors de la série de première ronde de l'Association de l'Ouest - a été le début d'une tendance négative après une saison au cours de laquelle les attentes étaient élevées après que Winnipeg eut participé à la finale de l'Ouest en 2018.

Durant l'entre-saison, les joueurs autonomes à Winnipeg ont fait en sorte que la formation a été remaniée complètement.

Le défenseur Jacob Trouba, qui allait devenir joueur autonome avec compensation pour une deuxième année de suite, a été échangé aux Rangers de New York le 17 juin, alors que Winnipeg a choisi d'éviter une autre séance d'arbitrage salarial et l'éventualité de le perdre sur le marché des joueurs autonomes sans compensation. Les Jets ont mis la main sur le défenseur Neal Pionk et le 20e choix au total du Repêchage 2019 de la LNH, qui a été utilisé pour sélectionner le défenseur de 18 ans Ville Heinola, un espoir prometteur qui a impressionné au camp d'entraînement.

Trois joueurs réguliers de la saison dernière ont signé des contrats ailleurs comme joueurs autonomes sans compensation : les défenseurs Tyler Myers (Canucks de Vancouver) et Ben Chiarot (Canadiens de Montréal) ainsi que l'attaquant Brandon Tanev (Penguins de Pittsburgh).

Puis, quand les Jets ont amorcé leur camp d'entraînement, le défenseur Dustin Byfuglien a demandé un congé autorisé pour des raisons personnelles. Selon ce qui a été rapporté, le joueur de 34 ans évalue la possibilité de prendre sa retraite, et Winnipeg pourrait être privé de quatre de ses cinq meilleurs défenseurs de la saison dernière.

Cheveldayoff a indiqué que la durée du contrat et le salaire annuel moyen de 6,75 millions $ cadraient avec ce que Laine recherchait.

Video: STL@WPG, #2: Laine marque d'un puissant tir

« Nous avons dû prendre des décisions difficiles cette année, a dit Cheveldayoff. Nous devons composer avec un plafond salarial qui est contraignant et parfois, il faut prendre des décisions difficiles. Nous étions à la recherche d'un chiffre qui allait convenir aux deux parties tout en étant capables de garder la même équipe le plus possible. »

Les Jets entament leur saison avec quatre rencontres à l'étranger en six jours à compter du 3 octobre contre les Rangers.

« Je suis fébrile, mais je dois me remettre au travail immédiatement, a lancé Cheveldayoff. Je suis réaliste. Je compose avec ce qui se présente à moi. Nous allons continuer à travailler. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.