Skip to main content

Le retour de Kessel à Pittsburgh sera plaisant, disent les Penguins

L'attaquant a remporté la Coupe Stanley à deux reprises en quatre saisons avant d'être échangé en Arizona

par Wes Crosby / Correspondant indépendant NHL.com

PITTSBURGH - Les Penguins de Pittsburgh disent s'ennuyer de Phil Kessel.

Pas seulement des 303 points (110 buts, 193 passes) que l'attaquant de 32 ans a obtenus en quatre saisons avec Pittsburgh de 2015 à 2019. Les Penguins s'ennuient de la personnalité de Kessel.

« J'ai appris à le connaître, c'est un gars très décontracté », a lancé le défenseur Justin Schultz. « Il est drôle et plaisant à côtoyer. »

À LIRE AUSSI : Panarin de retour à Columbus dans une autre teinte de bleu

Ils auront la chance de prendre de ses nouvelles quand Kessel, qui a été échangé aux Coyotes de l'Arizona durant la saison morte, sera de retour à Pittsburgh pour la première fois afin d'affronter les Penguins, vendredi au PPG Paints Arena (19 h HE, ATTSN-PT, FS-A, FS-A PLUS, ESPN+, NHL.TV).

« Ça va être plaisant de le revoir », a affirmé l'attaquant Bryan Rust. « Mais ce sera de toute évidence très étrange de ne pas le voir en jaune et noir. »

Kessel a récolté 82 points (27 buts, 55 passes) avec les Penguins la saison dernière avant d'être échangé aux Coyotes, le 29 juin, en retour de l'attaquant Alex Galchenyuk et de l'espoir à la défense Pierre-Olivier Joseph.

Après avoir été acquis par Pittsburgh dans un échange avec les Maple Leafs de Toronto le 1er juillet 2015, Kessel a remporté la Coupe Stanley à ses deux premières saisons avec les Penguins.

Kessel a amassé 22 points (10 buts, 12 aides) en 24 parties durant le parcours en séries éliminatoires en 2016, quand il a évolué à l'aile droite sur le trio « HBK » avec l'ailier gauche Carl Hagelin et le joueur de centre Nick Bonino. Il a poursuivi avec 23 points (huit buts, 15 mentions d'aide) en 25 rencontres lors des séries 2017.

« Il est un excellent joueur », a mentionné l'entraîneur des Penguins Mike Sullivan. « Il est très opportuniste. Il a cette capacité de se faufiler derrière la défensive adverse. Il est bon pour anticiper et attaquer quand la rondelle est disponible. Il est l'un de ces joueurs que tu dois surveiller étroitement lorsqu'ils sont sur la glace. »

Kessel a inscrit six buts à ses 32 dernières rencontres de saison régulière avec Pittsburgh, incluant une léthargie de 16 buts entre le 1er février et le 5 mars. Il a obtenu un but et une aide dans le match no 1 de la série de première ronde de l'Association de l'Est face aux Islanders de New York lors des séries éliminatoires 2019, mais il a été blanchi de la feuille de pointage lors des trois parties suivantes dans un balayage des Islanders.

Kessel avait récolté 15 points (quatre buts, 11 mentions d'aide) en 29 rencontres avant le match des Coyotes face aux Flyers de Philadelphie jeudi. Trois de ses quatre filets ont été obtenus sur le jeu de puissance.

Video: ARI@LAK: Kessel ouvre la marque en A.N.

Malgré le lent départ de Kessel, Schultz a indiqué qu'il demeure dangereux.

« J'ai joué pendant un bout de temps avec lui ici, a dit Schultz. Il a été un élément important de nos deux championnats. Ce sera un affrontement difficile. Il est encore un bon joueur dans cette ligue. Il peut marquer à tout moment. Ce sera plaisant de croiser le fer avec lui. »

Kessel aura peut-être de la difficulté à reconnaître la formation de Pittsburgh.

Les joueurs de centre Sidney Crosby et Nick Bjugstad sont à l'écart, alors qu'ils récupèrent tous les deux d'une opération aux abdominaux. L'attaquant Patric Hornqvist est à l'écart à plus long terme après avoir subi une blessure au bas du corps à l'entraînement de lundi.

Le défenseur Brian Dumoulin devrait rater au moins huit semaines d'activités après avoir été opéré à la cheville, dimanche, et le défenseur Jack Johnson pourrait rater un deuxième match de suite à cause d'un virus.

Schultz et Rust pourraient prendre part au match de vendredi, mais une décision sera prise tout juste avant la partie. Jeudi, Schultz a encaissé des contacts pour la première fois depuis qu'il a subi une blessure au bas du corps à l'entraînement le 20 novembre. Rust a raté trois parties après s'être blessé au bas du corps lors d'un entraînement matinal le 29 novembre.

Les Penguins ont obtenu au moins un point à leurs neuf derniers matchs à domicile (7-0-2) malgré tous ces éclopés.

Kessel n'a pas raté un match en quatre saisons avec les Penguins. Il a joué 803 rencontres consécutives dans la LNH depuis le 31 octobre 2009, alors qu'il avait raté de l'action en raison d'une blessure à l'épaule. Il évoluait alors avec les Maple Leafs.

Cette constance ainsi que le comportement de Kessel ont été appréciés, selon Sullivan.

« Phil a été un excellent coéquipier ici, a dit Sullivan. Ses coéquipiers l'aimaient beaucoup. Il a sa façon de détendre l'atmosphère avec son sens de l'humour quand l'enjeu d'un match est grand. Phil a apporté ça à notre équipe. Il a été un très bon joueur.

« Il a été un élément tellement important de nos parcours jusqu'à la Coupe Stanley et des succès que nous avons connus au cours des dernières années. Je sais qu'il était un joueur très populaire auprès de ses coéquipiers. »
Schultz l'a confirmé.

« C'est agréable de l'avoir dans un vestiaire, a mentionné Schultz. Nous nous ennuyons de lui. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.