Skip to main content

Le Lightning au bord du précipice

Les Blue Jackets prennent les devants 3-0 dans la série en l'emportant 3-1, dimanche

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

COLUMBUS - Le Lightning de Tampa Bay a un patin pendant au-dessus du précipice. Les Blue Jackets de Columbus l'ont mis dans cette inconfortable position après l'avoir emporté 3-1 au Nationwide Arena, dimanche.

Fort d'une avance de 3-0 dans la série de premier tour de l'Association de l'Est, les Blue Jackets auront la chance de pousser hors des séries les champions du trophée des Présidents en saison régulière devant leurs partisans, mardi (19h HE TVAS, CNBC, SUN, SN360, FS-O). Ils tenteront du coup de remporter la première série de leur histoire.

« À ce que je sache, il y a un match de prévu pour mardi. Nous sommes toujours en vie », a réagi l'entraîneur du Lightning Jon Cooper quand on lui a demandé s'il était surpris du déroulement de la série jusqu'à maintenant. « Vous me poserez la question à la fin de la série. »

Son homologue John Tortorella s'est montré prudent dans ses propos, en mettant l'accent sur le fait que les Blue Jackets n'ont encore rien accompli.

« Nous avons fait plusieurs belles choses ce soir, mais il reste beaucoup de travail à accomplir. Il faut faire très attention », a-t-il répondu lorsqu'interrogé au sujet de son degré de fierté.

Video: Columbus prend l'avance 3-0 face au Lightning

  

Le Lightning a fourni son plus bel effort des trois premiers matchs, mais il a dû composer avec l'absence de deux de ses meilleurs rouages - l'attaquant Nikita Kucherov, suspendu, et le défenseur Victor Hedman, blessé.

Les Blue Jackets ont pris les devants 2-0 en deuxième période et ç'a été suffisant. Matt Duchene, son deuxième des séries, et Oliver Bjorkstrand, son premier, ont été leurs marqueurs. Le jeune Français Alexandre Texier a récolté un premier point en séries éliminatoires.

Ondrej Palat a rétréci l'écart au début du dernier vingt, mais Cam Atkinson a étouffé toute tentative de ralliement en marquant dans le filet abandonné à 1 :00 de la fin

Le Lightning a mis à l'épreuve Sergei Bobrovsky 30 fois tandis que les Blue Jackets ont dirigé 31 lancers sur Andrei Vasilevskiy.

L'indiscipline de Callahan

Dominé 12-3 dans les tirs, le Lightning a tenu le coup tant bien que mal en première période. Le score de 0-0 faisait son affaire et on espérait maintenant réussir le premier but.

Palat a failli l'obtenir en amorce du deuxième tiers, mais Bobrovsky l'a frustré. Un arrêt peu banal parce que tout juste après, à 1:44, Duchene a ouvert la marque du revers sur un long retour de tir.

Le Lightning n'a pas le luxe de se permettre le moindre geste d'indiscipline. Le vétéran Ryan Callahan aurait dû le savoir mieux que quiconque. Il a pourtant été pris en défaut en zone offensive, à 6:50.

Les hôtes n'ont pas loupé l'occasion. Bjorkstrand a décoché une frappe du flanc droit qui a mystifié Vasilevskiy, à 8:25.

Sur la séquence, le jeune Texier a récolté une aide. Pierre-Luc Dubois lui a remis la rondelle en entrée de zone sur le flanc gauche. Il l'a bien protégée avant de la refiler au défenseur Seth Jones, qui l'a relayée à Bjorkstrand à son tour.

« 'Tex' a fait un très beau jeu en conservant la rondelle le long de la bande. Il y avait un bel écran devant le filet et 'Bjorkie' a fait mouche », a souligné Tortorella.

C'était déjà un quatrième but en supériorité numérique dans la série pour les Blue Jackets. Le Lightning n'en a aucun.

« Encore une fois, les unités spéciales ont fait la différence », n'a pu qu'observer Cooper.

À LIRE : Le Lightning cherche à comprendre | Texier fait sa place

Les visiteurs ont bien tenté de rétrécir l'écart avant la fin de la période. Les Blue Jackets se doutaient bien qu'ils joueraient avec l'énergie du désespoir en troisième période, ce qui a effectivement été le cas. Après avoir encore été frustré par Bobrovsky, Palat a pris sa revanche en enfonçant son propre retour de tir à courte distance, à 4:40.

Le but a mis la table pour une fin de rencontre très enlevante.

« Après le but du Lightning, je ne sais pas trop, il faudra visionner la bande vidéo, mais j'estime que nous devons mieux identifier les moments où nous devons être plus combatifs sur la rondelle et en amont de celle-ci. La ligne est mince, a exprimé Tortorella. Il faut également continuer d'exercer de l'échec-avant, ce qui a fait défaut.

« Le Lightning a poussé fort, mais notre joueur-clé a été Bobrovsky. Il n'a pas été très occupé au cours des deux premières périodes, mais en troisième il s'est dressé pour nous. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.